• Le nationalisme kurde est une idéologie structurée qui vise à promouvoir un programme de socialisation sur les principes de l'identité nationale. Dès le début des années 1920, l'indépendantisme en a constitué son essence. Ce qui a amené au rejet de l'intégration à l'Etat irakien conçu par les Britanniques en 1921, mais aussi en 2003, alors que ce même État irakien a été recréé « avec » les Kurdes, après la chute de Bagdad suite à l'invasion américaine. Comment expliquer cette détermination de divorcer d'un État dont la reconstruction a été massivement assurée par les Kurdes eux-mêmes ? Comment les acteurs nationalistes kurdes ont-ils réussi à conserver une volonté de voir l'Irak, au mieux comme un pays de passage, au pire comme une force d'occupation ?


empty