Dervy

  • Société initiatique, la franc-maçonnerie est aussi un « laboratoire d'idées ». En effet, depuis plus d'un siècle, les obédiences françaises, par le biais des questions à l'étude des loges, se penchent chaque année sur des sujets, problèmes philosophiques de société, d'éthique, de dignité humaine, de progrès, bref toutes questions visant à améliorer la condition humaine. C'est ainsi que nombre de lois, d'avancées sociales, ont, d'abord été débattues dans le secret des loges avant que de passer dans les textes et d'être appliquées. L'ouvrage recense l'ensemble des sujets qui ont été débattus, depuis l'instauration de cette procédure, dans les obédiences françaises. Loin de l'image parfois négative de la franc-maçonnerie, la lecture de cet ouvrage contribuera à montrer combien notre société a pu être influencée par la réflexion de ces centaines de milliers de personne qui se préoccupent de l'amélioration de la condition humaine et de l'évolution de notre société.

  • Dix ans après la dernière manifestation d'unité de toute la franc-maçonnerie française, les auteurs s'expriment librement et à titre personnel, pour la première fois ensemble, au moment où le paysage maçonnique connaît une dégradation de climat marquée par trois crises cumulées : celle de la régularité, celle des obédiences et celle du contenu. Ces crises concernent toutes les obédiences majeures qui sont entrées en conflit : la Grande Loge de France, à la recherche d'une prétendue régularité supposée perdue, la Grande Loge nationale française, victime d'un pseudo-modèle obédientiel mal copié d'outre-Manche, et le Grand Orient de France, qui cherche toujours à retrouver son rôle d'éclaireur de la République. Ils lancent ici un appel solennel aux soeurs, aux frères et aux loges pour que chacune, chacun, reprenne sa place naturelle dans la vie maçonnique et que les obédiences, dont la vocation devrait être de faciliter la vie maçonnique, les voyages, les rencontres et les échanges, prennent enfin conscience des risques majeurs créés par les postures et les déclarations martiales, les excommunications et les interdictions. Le temps de la maçonnerie française de tradition, c'est-à-dire celle qui respecte l'équilibre naturel et pacifique entre initiation intime et engagement éthique et citoyen, pourrait enfin revenir.

empty