Religion & Esotérisme

  • Ce dictionnaire amoureux est le premier livre de référence, accessible au grand public, et conçu dans un souci d'objectivité, de clarté et de vérité. Il permet à la Franc-maçonnerie de sortir du temple, du secret et même du mystère.0300 Loin de tous les mythes, Alain Bauer, à la fois historien et témoin, nousdécrit de l'intérieur la réalité de la Franc-maçonnerie. Il évoque au fil despages les origines et l'histoire du mouvement, son implantation en France etdans les autres pays ainsi que les personnages qui l'ont marqué, de Voltaire àMozart, de George Washington à Simón Bolívar, de Jules Ferry à Pierre MendèsFrance, de Garibaldi à Victor Schoelcher. Il aborde également les problèmes quiont agité- et parfois divisé - les Francs-maçons au cours des dernière années,tant sur les sujets de société que sur le fonctionnement des loges.

    Alain Bauer, né en 1962, est un criminologue réputé, auteur de nombreux ouvragessur les violences urbaines et le terrorisme, initié dès l'âge de dix-huit ansau Grand Orient, dont il a gravi tous les échelons, jusqu'à devenir GrandMaître de cette obédience, de 2000 à 2003.

  • Société initiatique, la franc-maçonnerie est aussi un « laboratoire d'idées ». En effet, depuis plus d'un siècle, les obédiences françaises, par le biais des questions à l'étude des loges, se penchent chaque année sur des sujets, problèmes philosophiques de société, d'éthique, de dignité humaine, de progrès, bref toutes questions visant à améliorer la condition humaine. C'est ainsi que nombre de lois, d'avancées sociales, ont, d'abord été débattues dans le secret des loges avant que de passer dans les textes et d'être appliquées. L'ouvrage recense l'ensemble des sujets qui ont été débattus, depuis l'instauration de cette procédure, dans les obédiences françaises. Loin de l'image parfois négative de la franc-maçonnerie, la lecture de cet ouvrage contribuera à montrer combien notre société a pu être influencée par la réflexion de ces centaines de milliers de personne qui se préoccupent de l'amélioration de la condition humaine et de l'évolution de notre société.

  • Société de pensée, ordre initiatique, association philosophique, communauté fraternelle ou simple réseau politique, la franc-maçonnerie demeure, pour beaucoup, environnée d'ombres, de secrets et de fantasmes.
    Née au début du XVIIIe siècle, d'une fondation britannique dont elle s'est affranchie très vite, la maçonnerie a su développer, en France, une identité originale et multiple. « Religion avortée » selon la formule du mathématicien Lagrange, attachée à des rites et des symboles plongeant dans un ésotérisme parfois déroutant, elle a aussi, et dans un même mouvement, fait place à l'esprit des Lumières en pratiquant les vertus du discours et de la raison critique.
    C'est pourquoi certains ont voulu y voir l'une des sources intellectuelles de la Révolution française. Au XIXe siècle, elle s'est résolument impliquée dans la vie sociale du pays, ce qui l'a conduite à exprimer des conceptions civiques et parfois politiques pour devenir, entre 1870 et 1940, une véritable « Église de la République ».
    Au détour de la Seconde Guerre mondiale, après la terrible persécution subie sous l'Occupation, la franc-maçonnerie française, perdant peu à peu de son influence sur les lieux de pouvoir, s'est enfin définie jusqu'à nos jours comme une puissance morale, défendant la laïcité, la tolérance, la dignité humaine, la liberté de l'esprit.
    Première étude d'ensemble publiée sur ce sujet depuis une quarantaine d'années, ce livre va à la rencontre de ses pionniers, de ses héros comme de ses adeptes obscurs, en découvrant ses hauts faits comme ses petites misères, ses fulgurances comme ses moments les plus faibles, ses rêves inachevés comme ses accomplissements. C'est en effet de cette mosaïque inimaginable qu'est composée son histoire presque trois fois séculaire.

  • Née d´une fondation anglaise dont elle s´est très vite affranchie, la franc-maçonnerie française a su développer une identité originale et multiple. Empreinte de l´esprit des Lumières, pour l´essentiel très attachée à l´humanisme laïque, elle a très tôt contesté la prétention anglaise à être la loge-mère du monde.  Première grande enquête sur les relations internationales de la franc-maçonnerie française, cet ouvrage révèle la difficulté posée par la construction d´une République universelle des francs-maçons. Pris malgré tout dans les mouvements de l´histoire et les oppositions nationales, les maçons ont longtemps réussi à défaire ce que la franc-maçonnerie avait mis en avant : la reconnaissance de l´autre par la simple universalité de l´initiation. Des barrières se sont construites, des pseudo - « régularités » inventées, pour limiter la liberté de passage, de rencontres, de visites.  Toute société - fût-elle maçonne - doit lutter pour dépasser les frontières géographiques, culturelles et diplomatiques. 

  • Dix ans après la dernière manifestation d'unité de toute la franc-maçonnerie française, les auteurs s'expriment librement et à titre personnel, pour la première fois ensemble, au moment où le paysage maçonnique connaît une dégradation de climat marquée par trois crises cumulées : celle de la régularité, celle des obédiences et celle du contenu. Ces crises concernent toutes les obédiences majeures qui sont entrées en conflit : la Grande Loge de France, à la recherche d'une prétendue régularité supposée perdue, la Grande Loge nationale française, victime d'un pseudo-modèle obédientiel mal copié d'outre-Manche, et le Grand Orient de France, qui cherche toujours à retrouver son rôle d'éclaireur de la République. Ils lancent ici un appel solennel aux soeurs, aux frères et aux loges pour que chacune, chacun, reprenne sa place naturelle dans la vie maçonnique et que les obédiences, dont la vocation devrait être de faciliter la vie maçonnique, les voyages, les rencontres et les échanges, prennent enfin conscience des risques majeurs créés par les postures et les déclarations martiales, les excommunications et les interdictions. Le temps de la maçonnerie française de tradition, c'est-à-dire celle qui respecte l'équilibre naturel et pacifique entre initiation intime et engagement éthique et citoyen, pourrait enfin revenir.

empty