• Lorsque je décidais de travailler pour Lawrence Durrell, je compris que dans mon entourage il n'avait pas que des amis. Certains qui ne soupçonnaient pas l'auteur qu'il était, le connaissaient de réputation... « - Il va vous passer à la moulinette à légumes... » me dit son frère Gérald. Il n'y eut ni colère ni moulinette à légumes. Les jours passant, je trouvais dans son soit-disant cynisme, beaucoup de drôleries et de gaieté. Je décidais donc d'ouvrir ce carnet, afin de révéler une autre facette de la personnalité de ce cher Lawrence Durrell. Il se prit au jeu de cette écriture et se mit à inventer des facéties, des répliques... Mais ce n'est pas ce genre d'humour que j'ai retranscrit. Les « fabriqués », n'étaient pas Larry. J'ai montré cet humour de la vieille Angleterre qu'il disait aimer si peu, mais dont il était tout imprégné. Lorsqu'on parlait de sa nationalité ; il empruntait un air définitif et humble pour répondre qu'il était seulement Irlandais.

empty