• Erwin Rommel est sans doute le plus connu des généraux allemands de la Seconde Guerre mondiale. Plus de soixante ans après sa mort, il est encore vu comme le soldat exemplaire, le tacticien intègre, qui inspire le respect aussi bien pour sa formidable maîtrise de l'art de la guerre que pour s'être montré réservé avec le régime nazi. Et le fait qu'il ait justement été contraint de se donner la mort sur l'ordre de Hitler est pour beaucoup dans la construction de cette image.

    Or, à la lumière des archives et des dernières études sérieuses parues pour la plupart en langue allemande, il convient de remettre en question cette image apologétique de Rommel. Il s'avère en effet que celui-ci a été un partisan convaincu du Führer et que sa gloire est redevable en partie à la propagande nazie de Joseph Goebbels, qui en a fait un « dieu de la guerre » issu du peuple, comme Hitler, ainsi qu'à l'ennemi britannique, qui lui a attribué des qualités presque surnaturelles. Cette biographie critique présente ainsi un portrait authentique de l'homme, qui se distingue de l'image apologétique et mythique mise en avant depuis plus d'un demi-siècle.

  • Manstein fut le manoeuvrier de Hitler, l´homme de la guerre éclair et des coups de génie stratégique. D´où l´importance de cette biographie critique, la première du genre.

    Fondée sur des archives à ce jour inexplorées, elle fait la lumière sur l´un des généraux les plus importants de l´armée allemande, et montre le rôle de premier plan que celui-ci a joué dans les guerres en Pologne, en France et en Union soviétique. Elle décortique l´élaboration de ses intuitions stratégiques, comme le plan opérationnel de la campagne de France de mai-juin 1940, ou ses faits d´armes.

    Mais cette biographie de Manstein démontre aussi que ce dernier est un repère important pour comprendre les rouages de l´alliance entre la Wehrmacht et Hitler. En effet, à l´instar de la majorité de ses collègues du corps des officiers, Manstein a non seulement cautionné les guerres d´agression de Hitler, mais il s´est également fait le complice de la guerre criminelle menée par le Reich en Europe de l´Est, notamment contre les Russes. Le cas Manstein permet de comprendre la tragédie allemande de son temps, car à travers lui se profile le destin de ses pairs, ces officiers qui ont servi le Führer jusqu´à la fin en croyant accomplir un devoir patriotique.

empty