• On pourrait prendre la clé des contes comme l'on prend la clé des champs. Ce livre est une invitation au voyage. Car, si les contes ont les contours des paysages familiers, ils restent une terre inconnue. Parce qu'ils ont été transmis de génération en génération, portés par la parole vive, ils conservent en eux la trace de gestes et de mots ordonnés dans une trame où tout fait sens, invisible et pourtant présente, où chatoient d'obscures merveilles depuis longtemps perdues pour nous. Les contes disent à mots couverts quels secrets se cachent entre les feuilles du basilic, dans l'eau de la claire fontaine et la courbure de l'arc-en-ciel. Bernadette Bricout nous invite à les redécouvrir.
    Que l'on opte pour une lecture buissonnière ou pour une exploration guidée, l'inventaire des lieux et des objets rencontrés en chemin ne laisse pas de surprendre : chevillettes et bobinettes, aiguilles, épingles, brins de persil, buissons d'orties, souliers perdus, gâteaux chantants, lavoirs pleurants, échelles de cheveux, chariots d'étoiles...
    Dans cette toile de mémoire se tissent les secrets de la vie, les intermittences du coeur, les chemins d'une initiation qui permettront peut-être de se trouver soi-même. S'y donne à lire en filigrane la longue histoire de l'univers. Écoutons donc cette musique, venue du fond des âges, comme celle de ces coquillages où parfois l'on entend la mer.
    On trouvera en fin de livre de belles versions, orales ou littéraires, des contes évoqués, du Petit Chaperon rouge à Cendrillon, du Petit Poucet à Persinette.

  • Au XXe siècle, l'homme a marché sur la lune, le monde s'est inscrit sur de petits écrans, des éprouvettes ont abrité le secret de la vie et la planète est devenue un village qu'un réseau suffit à unir. Mais le XXe siècle fut aussi celui de la mort inédite, de la destruction massive, industriellement programmée, de millions d'êtres humains comme de la pluie noire qui s'abattit en mai 1945 sur Hiroshima et Nagasaki.
    Ce livre à plusieurs voix propose l'exploration d'un siècle qui a vu reculer l'horizon des possibles. Né de l'oralité d'un savoir partagé, il invite à la réflexion et à une vigilance active. Il invite à rechercher, dans la succession des événements, sous l'écorce des faits, les couches profondes de l'histoire visible. On trouvera ici non une image monolithique mais une figure en mouvement. Non un bilan mais un voyage inscrit dans la longue durée - quête de mémoire et quête de sens - qui sera pour nous l'occasion de mettre au jour et de projeter dans le futur notre héritage.
    Le présent recueil est extrait d'un cycle de conférences prononcées, dans le cadre des Amphis 21, à l'Institut d'Études Politiques de Paris.

empty