• Une bombe explose sur un marché d'Abuja, capitale du Nigeria. Ona, agent scientifique de l'onudc est dans le pays pour former la police locale aux méthodes d'investigation scientifique. De la théorie à la pratique, elle est dépêchée sur les lieux de l'attentat pour en recueillir les données le plus objectivement possible. En décortiquant une scène de crime, c'est tout ce qui fourmille au coeur du grand malentendu contemporain que tente d'autopsier L'Éducation occidentale : un charnier en forme de fossé culturel et géopolitique où rendent l'âme notre ignorance et notre indécrottable incompréhension. Explosif, forcément.

  • Pour faire d'une pierre deux coups - conquérir la belle Hana, relancer la carrière politique de son frère - Eliel décide de mettre sa conception jusqu'au-boutiste de la parité à l'épreuve du suffrage universel. Du sexe est un roman provocateur, drôle, vertigineux, sur la place de l'homme, de la femme et du désir dans une société post-libérale électrisée par la "théorie" du genre.

  • Le jour où une charmante employée des RG frappe à sa porte, Ugo met pour la première fois en doute le mythe fondateur de la mort de son père, ex-activiste d'extrême gauche. Et sa quête de vérité - et de réponses - est une course contre la montre. Un premier roman haletant, initiatique et dégrisé, qui fond en un seul geste esthétique les fulgurances politiques d'une époque et les questionnements d'une génération privée de son propre héritage.

  • Faire l'amour pas la guerre ! Un lycéen vit sa première relation sexuelle avec une étudiante américaine. Il voudrait faire de sa première fois autre chose qu'un souvenir aussi inoubliable que désastreux... Mais la fureur du monde fait irruption violemment dans la chambre des amants : à la télé, larmée américaine vient dentrer en Irak.

  • Celle qui se metamorphose Nouv.

    Quand une femme peut en cacher une autre... Avec cette fantaisie littéraire, Boris Le Roy interroge la déroute masculine face aux mutations de la société et de son rapport au genre. Et prône en creux la réinvention permanente de soi dans la relation à l'autre. Nathan se réveille aux côtés d'une femme qui n'est " ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre " - en tout cas pas exactement la sienne. S'agit-il d'une hallucination ? Une consultation psychiatrique s'impose pour le pauvre Nathan, d'autant qu'au fil de cette histoire, remettant en question toutes ses certitudes, Anne ne cessera de se métamorphoser, jusqu'à se démultiplier, voire se volatiliser, avant qu'il soit accusé de l'avoir fait disparaître...
    /> Avec cette fantaisie littéraire, Boris Le Roy explore le mystère de la féminité et met en scène la nécessité d'une réinvention permanente de soi dans la relation à l'autre. Entre comédie psychanalytique, fable surréaliste et digression philosophique, ce roman aussi inclassable que jubilatoire nous entraîne vers les régions inexplorées de l'inconscient et interroge notre rapport au monde en pleine mutation.

  • Le village de Lougou, au Niger, est un haut lieu culturel et historique : centre de la culture azna et résidence de la Saraouniya, reine dont le pouvoir perdure depuis des siècles. Les Saraouniya de Lougou ont incarné le pouvoir politique et l'autorité religieuse jusqu'à l'arrivée de l'expédition coloniale française de Voulet et Chanoine en 1899. Le village fut détruit et aujourd'hui appauvri et dépeuplé, Saraouniya Aljimma vit dans l'isolement de sa case. Depuis 2001 des actions de solidarité et d'autodéveloppement se multiplient et l'espoir renaît. L'audience de Saraouniya s'étend avec le mouvement d'émancipation des femmes.

empty