• L'auteur nous raconte sa "petite histoire" mettant en scène la France du temps des Républiques de 1848 à l'avènement de la Ve (1958) à la manière du petit manuel publié au 19e siècle chez Armand Colin par Ernest Lavisse.Comme un conteur, Bruno Fuligni nous plonge au coeur de la naissance de la République en 1848 avec Louis-Napoléon Bonaparte jusqu'à la Ve inaugurée par René Coty auquel succédera Charles de Gaulle dès 1959

  • Lui ? Landru, Henri-Désiré de son prénom, celui que la presse baptisa « le sire de Gambais », « le Barbe-Bleue de Seine-et-Oise », « l'homme aux 283 femmes »...Car c'est moi, Jean Belin, commissaire divisionnaire en retraite, ancien inspecteur à la 1re brigade mobile, qui l'ai arrêté et démasqué cet ogre, au tout début de ma carrière. C'est moi qui l'ai identifié, malgré la dizaine de faux noms sous lesquels il opérait, moi qui l'ai interrogé le premier, moi qui ai failli obtenir ses aveux - avant que la bêtise d'un juge fît échouer mon travail de sape...Car Landru n'avoua jamais et jamais on ne retrouva de cadavres chez lui, ni nulle part ; et tant d'années plus tard, je dois bien le reconnaître dans mes songeries du soir, près de la cheminée, quand la torpeur de la veillée me ramène au temps des lorgnons, des jupons et des chapeaux-melons, il demeure pour moi « l'homme-mystère » de son siècle.
    Bruno Fuligni, écrivain, historien, maître de conférences à Sciences Po, est l'auteur de trente livres sur l'histoire politique et policière de la France.

  • De la police de Louis XIV au dernier transfuge de la guerre froide, Bruno Fuligni présente plus de quarante affaires politiques ou judiciaires à travers son extraordinaire collection de documents historiques : lettres de cachet, fiches de police, avis de recherche, rapports des services secrets...
    Autant de trésors découverts sur le pavé des brocantes, aux puces, aux enchères ou sur des sites de vente en ligne et qui nous entraînent dans les méandres de la grande histoire.

  • L'ancienne église Sainte-Geneviève est devenue le temple des Grands Hommes. Mais que se passe-t-il vraiment derrière la colonnade de l'austère monument national ?
    Ensevelis sous dix-sept mille tonnes de pierre et de fer, ses illustres pensionnaires y connaissent-ils le repos ? La nuit, que font ils, que se disent-ils, quelles vieilles querelles politiques et personnelles leur reste-t-il à régler ?
    Et que fait donc là, parmi les héros de l'humanisme et de la République, le cynique Claude-Ambroise Regnier, duc de Massa, politicien parjure et assassin, face noire de l'Histoire et agent de la raison d'État ?

  • Étonnants parcours que ceux de ces félons, transfuges et autres indécis aux convictions réversibles qu'on a surnommés, au fil des époques, girouettes, moulins à vent, matois, caméléons, opportunistes, Saxons ou jaunes !
    Parmi eux, des hommes d'État comme Mirabeau, Talleyrand, Gambetta, Edgar Faure, côtoient des figures aussi déroutantes que l'extravagant général Cluseret, passé de la Commune à l'extrême droite. Par ambition, vénalité, goût du pouvoir - et parfois au nom de l'intérêt général -, ils ont traversé l'échiquier politique : si Victor Hugo ou Jules Verne allèrent de droite à gauche, la plupart évoluèrent en sens inverse, comme Pierre Laval, dérivant de Jaurès à Pétain, ou Roger Garaudy, du communisme au négationnisme.
    Entre idéaux bafoués et réalités mouvantes, ce petit traité de l'inconstance en politique rappelle ce que la grande Histoire doit à la versatilité des hommes.
     
    BRUNO FULIGNI, écrivain, historien, haut fonctionnaire, maître de conférences à Sciences Po, est l'auteur de vingt livres sur l'histoire politique de la France.

  • Républiquissime

    Bruno Fuligni

    Lutte contre la pollution, droit des femmes, révision de la constitution : l'actualité traite chaque jour ces thèmes comme s'ils étaient tout neufs, alors qu'ils résultent de choix anciens que nous avons oubliés.
    Bruno Fuligni a exploré l'histoire de nos passions politiques, afin de retrouver les grandes voix et les petites mains dont les contributions à la vie de notre République éclairent le présent. Certains ont connu la gloire et les honneurs, d'autres sont tombés dans l'oubli. Tous pourtant ont apporté leur pierre à l'édifice.
    Avec son regard acéré mais toujours bienveillant, il nous raconte leur histoire sous la forme de petites chroniques savoureuses. Un bien bel hommage à tous ces précurseurs.

  • Anecdotes incroyables mais vraies ! Une série d'ouvrages historiques drôles et sérieux, dirigée par Bruno Fuligni.
    À toutes les époques, l'Histoire compte des gens farfelus, à qui il est arrivé des aventures incroyables. Folle Histoire, une collection à mi-chemin entre revue et collection d'essais, attire les lecteurs dans l'Histoire par l'humour et par des anecdotes, en racontant ces faits drôles, saugrenus, mais... historiques ! Des faits véridiques, rédigés et attestés par des historiens : tout est vrai ! Mais la réalité dépasse parfois la fiction...
    Les aristos du crime conte des histoires à la fois d'aristocrates ayant commis des crimes, mais aussi de criminels qui ont gagné en notoriété ou usurpé des titres : Vlad III Tepes, dit " Vlad l'Empaleur " (1436-1476) ou encore Erzsébet Báthory, la comtesse sanglante (1560-1614) (cf.extraits).

  • À travers l'Histoire, des femmes hors du commun ont vécu des aventures incroyables. Le 2ème tome de la collection Folle Histoire met en avant les grandes hystériques, ces femmes rendues célèbres par leurs crimes extraordinaires : des histoires de meurtrières, de femmes manipulatrices ou ayant eu des accès de folie, et qui ont marqué les esprits : À travers les anecdotes drôles, saugrenues, mais historiques, qui font le charme de cette collection, Les grandes Hystériques retracent d'incroyables destins de femmes racontés par des auteurs et des historiens reconnus.
    Les rubriques " L'Objet " par Claude Quétel : Le compresseur d'ovaires " Le Mythe ", par Bruno Léandri : Le Casque d'or " La Caricature ", par Bruno Fuligni : commentaire d'un dessin de presse ancien.
    " La Filmographie ", par Guillemette Odicino (de Télérama).
    Et bien d'autres textes, signés par : Clémentine Portier-Kaltenbach (Les grands Z'héros de l'Histoire de France), Philippe Charlier, Frédéric Chef, Philippe Di Folco, Matthieu Frachon, Franck Sénateur, Marieke Stein... et les dessins de Daniel Casanave

  • Outre les batailles stupidement perdues (Adoua, Waterloo) et les opérations ratées (comme la baie des Cochons), les auteurs se sont intéressés aux guerres qui n'auraient jamais dû avoir lieu et aux situations les plus absurdes sur le champ de bataille. Au total, soixante histoires incroyables mais authentiques.
    Quelques exemples de bourdes militaires abordées dans le livre :

    Les États-Unis, tout juste indépendants, se sont déchirés pendant trois ans sur les tarifs des taxes sur le whisky.
    En France, dans les années 1820, l'armée a dû combattre dans les Pyrénées des rebelles travestis en demoiselles.
    Si la guerre anglo-zanzibarite n'a duré que 40 mn, celle qui opposa les îles Sorlingues aux Pays-Bas s'étala sur 335 ans : plus personne ne se souvenait du conflit en cours quand des érudits proposèrent de signer le traité de paix qui y mettrait fin, en 1986.


  • Comment la démocratie a construit la laïcité à la française - une histoire mouvementée !

    C'est au moment où la démocratie est attaquée par les fanatismes de tout bord qu'un retour aux sources s'impose.
    Bruno Fuligni, a recherché et réuni les discours fondateurs de la laïcité à la française. La France, en matière religieuse, a tout essayé depuis 1789: liberté de conscience, déchristianisation forcée, culte de l'Etre suprême, Concordat, séparation des Eglises et de l'Etat. Entre cléricaux et anticléricaux, on découvre la violence du débat mais aussi sa profondeur et sa qualité. Robespierre, Hugo, Gambetta, Clemenceau, Jaurès, Barrès, Malraux...les grands noms défilent à la tribune et le lecteur peut revivre en direct la naissance difficile de ce qui est aujourd'hui le point d'appui le plus solide de la démocratie française.

  • Goinfres et gastronomes, inventeurs de recettes et cordons bleus, mais aussi cannibales et empoisonneurs... Découvrez 60 portraits de gourmands qui ont marqué l'Histoire de leurs coups de fourchette !
    Au menu Quand l'Histoire se met à table, c'est le lecteur qui se régale ! Depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, 60 personnages historiques se sont distingués
    par leur appétit démesuré ou inattendu, leur raffinement ou, au contraire, leurs aberrations alimentaires. Certains se sont même tués, ou ont tués, à
    coups de bons petits plats.
    Sommaire I Les bons vivants : ripailleurs, gourmets et cordons bleus de l'Histoire
    II Les expérimentateurs culinaires : testeurs, inventeurs de recettes, pour le meilleur et pour le pire.
    III Les Criminels de la table : cannibales, empoisonneurs...
    Une galerie de portraits pimentés - des rois, chefs d'État, hommes politiques... : Cléopâtre, César Borgia, Talleyrand, ou encore Gaston Gérard, le premier " ministre du Tourisme "
    français qui donna son nom à une recette de poulet inventée par accident.
    - des artistes : Balzac, le poète Berchoux qui forgea le mot " gastronomie ", le futuriste italien Marinetti qui préconisait l'eau de Cologne pour
    assaisonner la salade...
    - des voyageurs : Guillaume de Rubrouck, le capitaine Cook, ou l'explorateur Levaillant, grand mangeur d'éléphants...
    - des assassins : Catherine Jevago, la gouvernante à l'Arsenic, Albert Fish, le " cannibale de Brooklyn "...

  • Illuminés religieux ou tout simplement férus de secrets, des hurluberlus de tout poil sont au menu de ce 5e tome de la collection Folle Histoire. Grands-maîtres de sociétés secrètes, mages et magiciennes, adeptes du vaudou ou de messes noires, fondateurs de sociétés aussi improbables que secrètes, ou vrais pouvoirs politiques cachés, ce nouveau tome de Folle Histoire rassemble des personnalités surprenantes. Des adorateurs d'Idées aux mangeurs de cochons, tous ont en commun d'être irrésistiblement surprenants.

  • Folle Histoire : Une série d'ouvrages historiques, sur des faits extraordinaires et drôles, et pourtant vrais, sous la direction de Bruno Fuligni. Récits de pirateries, chasses au trésor, naufrages, bagnards étonnants... Ce 6e tome de la collection Folle Histoire raconte le destin incroyable de personnages hauts en couleur ! Sur une terre éloignée, au milieu des eaux, ils ont vécu des aventures hors du commun : pirates, mutins, rebelles, ermites et autres chasseurs de trésor, ils ont bâti leurs robinsonnades à leur image. De l'Antiquité à nos jours, cinquante histoires vraies de paradis exotiques et de drames insulaires. Exilés volontaires ou naufragés maudits, utopistes généreux ou misanthropes déclarés, forbans déguenillés ou aventurières stylées, tous ont pris pied sur une île, un îlot, un rocher, pour y vivre une expérience humaine singulière. Dans son n° 6, Folle Histoire invite à un grand voyage par-delà les mers, à travers l'archipel des passions humaines. Avec un humour inimitable, les auteurs de Folle Histoire continuent de dresser des galeries de portraits décapants...

  • Où rencontrer des extraterrestres bienveillants ? Comment entrer en communication avec des intelligences stellaires, socialiser avec des Petits Gris, éviter les Reptiliens anthropophages ? Où sont conservées les observations des "contactés" et "abductés", dont les récits s'accumulent depuis soixante-dix ans ?
    Depuis les premières "soucoupes volantes" observées en 1947, plusieurs vagues d'ovnis ont apporté des milliers d'informations, suscité les théories les plus folles, ravivant toutes les superstitions et toutes les utopies. Mythomanes, imposteurs et gourous foisonnent dans l'univers de l'ufologie, cependant les gouvernements ont pris au sérieux certains signaux difficilement explicables : militaires et scientifiques, services de renseignement et organisations internationales ont collecté suffisamment de données pour qu'il soit aujourd'hui possible de cartographier le phénomène.
    Spots d'observation, bases cachées, ambassades secrètes, traces de passage millénaires : de l'ovniport d'Arès au centre souterrain de la Zone 51, pour la première fois un atlas recense les points de rencontre entre Terriens et EBE - les mystérieuses Entités biologiques extraterrestres.

empty