• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Il convient de redécouvrir celui que Charlie Chaplin considérait comme le plus grand "in the world", ce Balzac du gag et du calembour, virtuose de la bouffonnerie, surréaliste sans le savoir, humoriste enfin, dont les irrésistibles personnages conduisent leurs exploits avec une logique implacable et simple "comme un oeuf de piano dans la cervelle d'une poule..."

  • Entre 1910 et 1930, Cami connut, non seulement une vogue, mais une sorte de gloire que bien peu d'humoristes ont connue. Ses oeuvres furent même publiées aux États-Unis dans le Vanity Fair, ce même Vanity Fair où Robert Benchley, et tant d'autres chroniqueurs des années 30, publièrent l'essentiel de leur oeuvre. Charlie Chaplin, avec lequel Cami entretenait une correspondance assidue, considérait Cami comme le plus grand humoriste du monde. Cami vit toujours : pour beaucoup de libraires - surtout pour les bouquinistes - les Cami pratiquement introuvables de l'avant-guerre sont une valeur sûre ; ils ne restent jamais longtemps en rayon et les amateurs les achètent à n'importe quel prix. C'est avouer que Cami a bel et bien existé. Il s'appelait même Henri Pierre Cami, nom de prédilection qui lui permit de signer, sans chercher, Cami à quatorze heures, des semaines camiques, des drames camiques des romans héroï-camiques. Ayant existé, on en déduit que Cami naquit à une date et en un lieu précis : à Pau, en 1884. En 1903, il entrait au Conservatoire, mais la carrière théâtrale n'apporta pas grand chose à Cami, sinon une cuvée de déboires et une inépuisable source d'inspiration. En 1910, revirement, décisif. Cami opte pour la littérature. Quel exemple pour l'histoire littéraire. Loufoque, surréaliste sans le savoir, pionnier de l'humour noir, parfois aussi burlesque et dément que les Frères Marx ou Perelman, fanatique du non sens à son insu, Cami est vraiment l'écrivain-orchestre qui ne pensait, en toute innocence, n'avoir qu'une seule corde à son arc.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Une jolie variation théâtrale autour du conte du petit chaperon rouge, ici devenu vert. Le loup y rencontre une petite fille vivant de nos jours, et bien moins naïve que sa prédécesseure...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pour lire sous la douche. L'Homme à la tête d'épingle. La Famille Rikiki. Vierge quand même ! Dupanloup ou les Prodiges de l'amour. Les Exploits galants du Baron de Crac.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cami (Pierre) est né à Pau (Basses-Pyrénées) en 1884. Après avoir songé à se faire matador de toros, il s'oriente (plus raisonnablement ?) vers le théâtre. Elève de Maurice de Féraudy au Conservatoire de Paris (1903), il entre, sans avoir obtenu de prix de fin d'année, à l'Odéon. On le retrouve ensuite au Théâtre Mondain, au Little-Palace, etc., mais il ne parvient pas à s'imposer vraiment. En juillet 1910, Cami crée Le Petit Corbillard Illustré, organe corporatif et humoristique des Pompes Funèbres. Il y publie ses premiers textes. Le bi-mensuel P.C.I. ne vivra que le temps de sept numéros. 1911 : A la demande de Paul Reboux et Charles Müller, directeurs littéraires, Cami rédige La Vie drôle au Journal. Il y restera jusqu'en 1934, collaborant également au Petit Parisien, l'Excelsior, le Dimanche Illustré, Paris-Soir, le Rire, Fantasio, le Merle Blanc, Paris-Matinal, etc., puis, à partir de 1933, à l'Illustration. Dès 1913, il réunit ses meilleures « fantaisies » en volumes. C'est d'abord Pour lire sous la douche et L'Homme à la tête d'épingle. Suivront, après la guerre, Dupanloup ou les prodiges de l'amour, Vierge quand même !, Les Amours de Mathusalem, Les Exploits galants du Baron de Crac, La Famille Rikiki, Vendetta ou une aventure corsée, etc. Parallèlement, Cami fournit des romans de la même veine drôlatique, qu'il illustre parfois. Citons Les Mystères de la Forêt-Noire, Le Scaphandrier de la Tour Eiffel, Les Mémoires de Dieu-le-Père, Le Jugement dernier, etc. En trente-neuf années (Les Farfelus, roman comique, date de 1951), il a publié plus de quarante ouvrages et écrit des chansons, des opérettes, des revues, des scénarios de films, des émissions radiophoniques et quelques préfaces. Son oeuvre lui vaudra, en même temps qu'un immense succès populaire, l'admiration - et souvent l'amitié - de Charlie Chaplin, Ramon Gomez de la Serna, Pitigrilli, Benjamin Péret, Paul Gilson, Carlo Rim, Jean Cassou, Lucien Dubech, Maurice Dekobra, Jacques Prévert et, plus récemment, celle de Chaval, Roland Topor, Rémo Forlani, Michel Lebrun, Jean Ferry, Robert Enrico et quelques autres « inconditionnels ». Fondateur de l'Académie de l'Humour, lauréat du Grand Prix d'Humour International (1953), Cami est mort le 3 novembre 1958. En son domicile du 14, rue Etex, dans le dix-huitième arrondissement. Un peu oublié. Il avait alors soixante-quatorze ans.

  • In diesem Buch analysiert Edvin Cami Polaritäten wie Ost und West, Islam und Christentum, Religion und Säkularität, Eigenheit und Fremdheit, Konflikt und Begegnung im literarischen Schaffen Goethes. Über die Gedichtsammlung West-stlicher Divan hinaus wird das Thema u.a. anhand verschiedener Schichten des goetheschen Weltliteraturbegriffs behandelt. Die Analyse stellt vor allem einen Versuch zur Rezeption der Thematik in einer aktuellen Diskursivität dar.?

  • - Ma fille, tu es un garçon ! - Enfer et damnation ! Vous ne pouviez pas m'avertir plus tôt ? J'ai un amant ! ! ! Cami

  • This book offers a tool in international relations conducted separately from the activities of ambassadors and other diplomats at the highest level of diplomacy at embassies in capital cities. In communities around the world, foreign consuls provide a local link to the modern arena of global activities. To be credible players in the international community, educational, civic and business leaders have to understand the role and nature of a variety of named consuls (such as a career consul, honorary consul, consul general, vice consul, head of post, and trade commissioner) and their official functions in various locations throughout a nation. The book also presents the international rules of consular diplomacy, such as rank and titles determining consular precedence to provide guidelines in areas with an active consular corps. Lastly, the book clarifies the difference between citizens on their government's career consular track and those (mostly co-nationals) who function as honorary consuls.

  • Toi et le monde entier

    Cami Du Gue

    Kim veut faire de sa vie un éternel voyage : hier la Thaïlande, demain Rome ou Florence, elle ne vit que pour partir vers l´inconnu.
    Simon ne quitterait pour rien au monde les rives de son lac d´Abitibi : menuisier, il y construit sa maison et la veut peuplée d´enfants... un jour.Leur rencontre fortuite dans un motel à mi-chemin entre Montréal et Amos, où Kim a grandi, va décider pour eux que leur destin ne serait pas tout tracé.Une nuit passionnée et un malentendu plus tard, l´un et l´autre vont rêver autrement, s´affronter souvent, s´aimer... peut-être ?

  • Le jardin de tes yeux

    Cami Du Gue

    Julie revient dans sa ville natale pour démarrer une nouvelle vie. Et qui dit nouvelle vie, dit nouveau métier ! Mais alors qu´elle s´affaire sur son premier projet de paysagiste, Julie a la surprise de tomber sur Jean-Sébastien, son amour de jeunesse. À l´époque, bouleversée par leur rupture, elle avait quitté la région en espérant que cela lui permettrait de l´oublier. Mais aujourd´hui, elle se rend compte qu´il n´en est rien. D´autant que l´adolescent inconséquent est devenu un homme responsable et encore plus séduisant que par le passé. Mais l´aimer, elle le sait, il n´en est pas question ! Et pourtant...
    A propos de l´auteurAprès avoir vécu à Montréal, Cami du Gué s´est fixée en Abitibi, région du Nord Canada d´où elle est originaire et où elle a choisi de placer le décor de ses romans. Grande lectrice, passionnée de nature et déjà auteur de Toi et le monde entier chez HQN, elle explore dans ce deuxième roman une nouvelle facette de l´ambivalence ville-campagne qui hante depuis toujours sa vie personnelle.

empty