Littérature générale

  • Les Incertains ont la vie Fauve : Constance et Sacha échangent par correspondance et partagent leurs sentiments sur l'existence et les arts, leurs joies, leurs souffrances et leurs écrits. Constance entretient aussi une correspondance avec Pierre, son père défunt. Rires et torpeurs se mêlent donnant un grand sentiment de vie dans la lecture de ce texte.
    Le guerrier sans arme : une expérience de la folie.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Caroline Morlat Mialaret est née en 1983 à Paris, elle vit et travaille à Vannes depuis 2014. Caroline vit pour l'écriture et la musique. Les mots et les sons l'accompagnent dans ses contemplations autant que dans ses entreprises. Ses amours, ses souffrances, ses joies, la nature, les couleurs et la mer habitent ses écrits.

empty