• À partir du début du XIXe siècle, la France s'engage dans la construction du deuxième empire colonial du monde, après celui de la Grande-Bretagne : un empire possédant des caractéristiques spécifiques tant du fait de sa longévité, puisque celui-ci perdure encore aujourd'hui dans les DOM-TOM, que de la diversité des régimes politiques qui lui ont permis de se perpétuer.
    Élément central de l'histoire contemporaine, la colonisation a, en effet, très lourdement impactée la France d'hier tout en continuant de jouer un rôle essentiel dans celle d'aujourd'hui. Ainsi, comprendre l'héritage colonial, c'est bien tenter de saisir en quoi ce dernier continue de travailler, en profondeur, la société française mais aussi celles des anciens pays colonisés.
    Longtemps parent pauvre de l'histoire, la colonisation a donné lieu, depuis trois décennies, à de nombreux écrits, provoquant très souvent la polémique. Mais comment pourrait-il en être autrement alors que cette période est encore si proche et qu'elle a marqué et influencé tant d'États, de sociétés, de groupes et d'individus ?

  • L'objectif de ce numéro est d'explorer le contenu social et politique du cinéma offert au grand public. Pour ce faire, il faut se confronter à un problème incontournable tant au plan définitionnel que conceptuel: comment distinguer le cinéma "populaire" des cinémas "d'auteur", "expérimental" ou "documentaire" ? Le clivage entre films "populaires" et films d'auteur est moins marqué qu'il n'y paraît. Le cinéma de divertissement ne s'interdit pas de délivrer des messages au public et l'aspect financier est rarement absent de la production du cinéma d'auteur

empty