• Ce récit autobiographique est un message d'amour et d'espoir pour tous ceux dont l'identité est confuse ou pire, raillée. C'est une ode au pardon et à la fraternité nécessaires dans les temps aussi troublés par la ronde macabre des racistes, des fanatiques et autres obscurantistes effectuée, hélas quotidiennement, autour des dépouilles de justes. C'est une part de foi en l'humanité,... mieux, en notre humanité.

  • Méditerrassés

    Christophe Desaulles

    Chamsiya a grandi dans l'immense région du Ténéré, au nord du Niger. L'enfance, habitée par les privations, la peur, et écourtée par le décès brutal du père, a forgé son caractère. Menacée, la jeune femme doit fuir les combats, et le fanatisme religieux, faisant rage dans son pays. Elle veut atteindre la terre qui incarne étrangement, pour elle, « l'âpre exil » et l'espoir : l'Europe.
    Mais son parcours est une succession de terribles épreuves à surmonter. Les mauvaises rencontres sont fréquentes, et les mains secourables se font rares. Pourtant, elle trouve le courage nécessaire pour poursuivre, aidée notamment de l'Amour croisé sur sa route. Découvrez, dans cette fiction émouvante, empreinte de mystère, le drame quotidien vécu par les migrants de Méditerranée, perdus entre des dunes sanglantes et des flots tourmentés, ou hélas pour certains, dans de profonds abysses. Ce roman est un hommage à toutes ces victimes !

  • Après un voyage au coeur de l'intime dans son récit autobiographique, Ode au pardon, Christophe Desaulles nous entraîne cette fois dans le maelström de la « décennie noire » algérienne. Au milieu du désordre ambiant, dans une atmosphère où se côtoient réalisme et fantastique, les destins contraires de deux petits bergers vont se brûler à la flamme de mouvements antagonistes. Allégorie de la liberté et du génie humain, « la chair ondoyante », sorte d'esprit animé, tente de résister aux forces obscurantistes quelles qu'elles soient ! Ce premier roman est un cri à peine contenu, une quête émotionnelle mais aussi un hymne à la vie.

empty