• Sur l'île de Nopalep, les enjeux politiques ont toujours été fort simples : Au Nord la Kurstanie, l'Empire des Trolls lycanthropes, et au sud, le désert sacré des Hommes-Dieux d'Orkaz. Entre les deux, le puissant domaine des reines-prêtresses occupe pour ainsi dire la totalité des terres fertiles. Propice à l'épanouissement d'une civilisation florissante, Nicée, mieux connue sous le nom de Royaume Vert, subit passivement le joug de l'impitoyable culte du Jade qui le pousse à grignoter, pas à pas, le reste de l'île.
    A l'est, l'enclave d'Irah, premier vassal de Nicée, perdure avec ses forêts, ses lacs et sa chevalerie respectée de tous, et s'obstine depuis toujours à maintenir une équité qui n'existe plus que dans son idéal chevaleresque.
    Lorsque Duncan d'Irah est appelé à l'aide par Maryanor, la reine de Nicée, il ne se doute pas encore qu'elle est la cause des invasions qui ravagent leurs royaumes respectifs et vont faire basculer Nopalep dans une ère de terreur...

  • Le dieu Einär vient de découvrir qu'au contraire de ses congénères, il est doué du pouvoir de rêver. Il se lance alors dans une partie d'échecs mentale afin de remodeler l'univers à sa mesure et de renvoyer aux limbes les anciennes divinités chtonniennes. Un à un, il choisit ses pions, poussant l'inconscience jusqu'à introduire sur son échiquier ophidien des pièces échappant à sa création : les Hommes. Ces derniers trouvent bientôt dans les dragons des alliés inattendus dans la lutte qu'ils mènent contre les plans divins...Dragons, univers parallèles qui s'interpénètrent, héros et anti-héros se cottoient à la recherche de la clef des mondes, magie et sciences anciennes, autant de mystères générés par le grand livre sacré du dieu Einar, cette Chronique Insulaire qui s'écrit toute seule et qui détient tous les secrets de la Vie, de la Mort et de la Déïté...

  • L'Elfe Jehor, scribe du dieu Eïnar, n'apprécie pas de voir le multivers figé par la décision du dieu créateur d'opérer la Scission des Mondes. Il veut reprendre l'Histoire là où le dieu endormi l'avait laissée et pour ce faire, va jouer avec la cupidité des Hommes en volant le livre sacré, La Chronique Insulaire.Dans les terres enneigées de Kurstanie, le Jarl Freyrar entraîne ses hommes dans les anciennes grottes des Trolls lycanthropes : Depuis que la Reine Blanche est venue lui parler en songes pour lui révéler que son destin était de trouver le coffret d'or, celui-ci n'a de cesse de parcourir le monde d'en-bas pour retrouver le mystérieux artefact.Pendant ce temps, dans le désert d'Orkaz, Ankhen, le gardien du Sommeil de la Reine, voit une immense créature ailée le survoler et comprend qu'il s'agit du signe qu'il attendait depuis tant d'années...

  • QUETZALCOATL

    Claire Panier-Alix

    Teotihuacàn n'est pas encore la "Cité où les Hommes deviennent des Dieux". Non. C'est même l'inverse. Nah, le fils du tailleur de pierre chargé d'orner le temple de Quetzalcoàtl, s'inquiète de la décision du roi de dédier la ville à un seul dieu, le Serpent à Plumes, et d'interdire les sacrifices humains. A coups sûr, cela va mettre les dieux en colère et entraîner la perte du peuple maya, si la terre n'est plus fertilisée par le sang régénérateur ! mais le jeune homme ignore encore que le dieu Quetzalcoàtl, lui, a pris possession du corps du roi, curieux de goûter aux plaisirs de la vie qui rendent les humains si supérieurs aux dieux. Bestial et incontrôlale, le Serpent à Plumes va expérimenter les désillusions de l'amitié et de l'amour, tandis que son frère, l'infâme Texcatlipoca, s'appliquera à prendre sa place dans le coeur des hommes.

empty