M.E.O.

  • La sonatine de Clementi

    Claude Raucy

    • M.e.o.
    • 1 Février 2017

    Trois récits (ou longues nouvelles ? ou micro-romans ?) Le lien entre les trois ? La célèbre sonatine sans doute. Mais aussi l'insignifiance des personnages. Celui de « La sonatine de Clementi » est esclave de son passé, du souvenir d'une femme, d'une ville, Florence, où traîne encore le souvenir de Savonarole. Dans « Un héros à la sarbacane », un homme quelque peu veule, ballotté au gré des événements et notamment de la guerre, est promu bien malgré lui au rang de héros et se retrouve prisonnier d'une étiquette. « Le pion du troisième » évoque le quotidien d'un surveillant de province, ni meilleur ni pire qu'un autre, victime et partie de la médiocrité ambiante. Un monde certes guère brillant, mais où le sombre laisse transparaître l'humour.
    Claude Raucy est né à Vieux-Virton, en Lorraine belge, quelques mois avant que déferle la Seconde Guerre mondiale. Enseignant passionné, il a abandonné son métier avant la retraite pour se consacrer exclusivement à l'écriture : poèmes, romans, nouvelles, théâtre... Avec toujours la même passion.

  • Venise, 1530. Qui est le vrai maître de San Marco ? Le doge Andrea Gritti ? Ou plutôt le compositeur flamand Adriaan Willaert, dont les chanteurs meurent mystérieusement assassinés ? Par qui et pourquoi ? C'est ce que le Vénitien Lorenzo et cet autre Flamand Bernardo, dont l'amitié s'est forgée aux temps florentins du Magnifique et de Savonarole, s'efforceront de découvrir à travers ce court roman baigné des mystères de la lagune. - Claude Raucy, né à Vieux-Virton en Lorraine belge, a abandonné avant la retraite son métier d'enseignant pour se consacrer exclusivement à l'écriture. Forte de plus de cent titres, son oeuvre comprend des poèmes, des romans, des nouvelles, du théâtre...

  • La guerre n'a pas été tendre avec les Loizeau. Émile, le fils aîné tué dès les premiers jours dans l'explosion du fort de Loncin ; Désiré, le père, déporté en Allemagne ; la mémé a décidé de ne plus rien faire... En ce printemps 1918, Julien, le fils cadet, d'un naturel rêveur, fait de son mieux pour aider sa mère à la ferme, alors qu'on n'imagine pas que le conflit va bientôt prendre fin.
    Dans cette atmosphère tendue, Franz, un jeune déserteur allemand, se réfugie dans la grange des Loizeau. Une attirance puissante et trouble va naître entre Julien et cet homme traqué...
    Deux auteurs de générations très différentes conjuguent leur talent pour nous conter avec pudeur l'histoire d'une rencontre aussi improbable qu'émouvante. Né en 1993 à Dinant, Aurélien Dony, après un régendat littéraire-morale, est étudiant à la section Arts dramatiques du Conservatoire de Bruxelles. Il a publié jusqu'ici deux recueils de poèmes dont Puisque l'aube est défaite (Prix Georges Lockem) aux éditions M.E.O. Il participe également, en tant qu'auteur et chanteur, au projet musical ECHO. Né en 1939 à Saint-Mard, longtemps enseignant, Claude Raucy, romancier, nouvelliste, auteur pour la jeunesse, poète et essayiste a publié plus de 70 livres et obtenu plusieurs prix littéraires.

empty