• L'oiseau d'or

    Clotilde Brunetti-Pons

    Éprouvée par de récents événements, Sophie se laisse transporter dans son monde imaginaire, à califourchon sur le rebord d'une fenêtre. Elle s'invente une bulle, en dehors du réel et de sa vie étudiante, où l'accueille la maison de son enfance. Elle y trouve une pile de livres poussiéreux.
    L'un d'eux, particulièrement ancien et abîmé, retient son attention. Curieuse, elle en cherche le titre et lit :
    L'Oiseau d'or.
    L'aidera-t-il à dépasser les limites tracées entre des souvenirs heureux et l'entrée dans le monde adulte ?

    Maître de conférences des universités, mère de quatre enfants, Clotilde Brunetti-Pons travaille dans le domaine du droit de la famille et de la protection de l'enfance. Elle nous livre ici son premier roman.

  • La loi du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux personnes de même sexe avait pour objectif de répondre à une demande d'égalité de couples, c'est-à-dire à une revendication d'adultes. Ce faisant, ont été occultées, volontairement, les conséquences d'une telle réforme pour l'enfant. Sur le fondement de l'intérêt supérieur de l'enfant et de ses droits inaliénables, il est urgent de rétablir la cohérence de la filiation qui, quelles que soient les circonstances, doit avant tout s'ancrer dans la réalité et, en cas d'impossibilité, respecter la vraisemblance. Quels sont les besoins fondamentaux de l'enfant ? Quels sont ses droits face aux possibilités qu'offre actuellement la biomédecine ? Existe-t-il un « droit à l'enfant » que des adultes puissent aujourd'hui lui opposer ? Pour y répondre, le regard croisé de pédopsychiatres et de juristes que propose ce livre est précieux. Le droit a trop oublié l'enfant. Et, ce faisant, il le met en danger. Ce livre veut servir de socle à l'écriture ambitieuse d'une nouvelle loi sur la filiation, qui se substituera à la loi du 17 mai 2013 et la dépassera. C'est ce à quoi nous invite la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, qui rappelle que « la famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'État ».

empty