• Cet ouvrage s'attache à sonder l'influence de la figure paternelle défaillante sur le psychisme de jeunes femmes ou d'adolescentes. L'absence de protection par le père laisse s'infiltrer les identifications aliénantes. Le sentiment d'abandon est l'un des symptômes les plus douloureux, entraînant des pulsions suicidaires. Le secret familial exerce un clivage intense sur le psychisme du descendant. Les sujets développent toutes les formes de clivages, dues aux secrets familiaux.

  • La constance d'objets culturels dans l'organisation des phobies d'animau ouvre d'emblée la problématique a la fois du côté des contes, des représentations plastiques et graphiques populaires et du côté de la ressource "animalière de l'interprétation analytique. L'auteur, à partir de sa double expérience de psychothérapeute et d'enseignante, rend compte des potentialités organisatrices des conflits que contient la figure animale dans le psychisme de l'enfant.

    Elle accorde une importance toute particulière aux relations mythe-fantasmes originaires ainsi qu'a la transmission du conte. L'ouvrage se concentre sur les modalités de l'aire maternelle et les fonctions de l'angoisse orale. S'ancrent alors de nouvelles perspectives sur les angoisses phobiques et sur le recours aux formes animales à la fois comme contenus des phobies mais aussi comme offrant une extraordinaire lisibilité imaginaire au fonctionnement de l'angoisse. Les avancées qui sont ici produites sur les défaillances narcissiques sont étayées sur la théorie psychanalytique et sur la clinique psychologique et psychothérapique.

  • Quand la terre d'origine se dérobe, l'individu se sent attaqué dans ses processus de pensée. L'aire transitionnelle primitive, nécessaire aux processus de créativité, est mutilée à travers cette perte territoriale: la mentalisation s'effondre, l'être perdant ses racines. Le sentiment d'être déraciné est, sans aucun doute, la plainte réitérée le plus fréquemment chez les exilés en souffrance. La dépression sous-jacente fait que le sujet ne peut plus se soutenir avec la terre qui l'a, dans son fantasme abandonné.

  • Dans la suite de son ouvrage L'animal d'angoisse, l'auteur propose une réflexion sur la part qu'occupent les monstres dans l'imaginaire des adolescents et préadolescents modernes. Si elle prend appui sur la clinique des cas difficiles (conflit psychotique, place de l'objet fétiche et séduction parentale), elle montre combien, dans notre société, la part de l'horreur, que met en évidence l'engouement pour les films d'horreur, ou pour les figurines de monstres (pokémon) vient protéger l'enfant d'une situation où le sentiment d'existence est fortement mis à l'épreuve.

empty