• L'expansion économique est-elle capable, par soi seule, de réduire les inégalités économiques et sociales ? Les transformations de l'économie sont-elles de nature à déterminer des changements sociaux, qu'il s'agisse de la place des plus jeunes ou des femmes dans la société, des systèmes d'autorité ou des valeurs morales ? Si les catégories les plus défavorisées voient leur niveau s'élever et leur nombre diminuer, tandis que croissent les classes moyennes, si le mode de vie urbain, et les avantages associés, pénètrent des couches de plus en plus larges de la population, les inégalités relatives se perpétuent, à peu près inchangées, et les individus héritent à la naissance des chances tout à fait inégales de s'élever dans la hiérarchie sociale, soit par leur activité économique soit par leurs études. Ces permanences dans le changement font voir que notre société, qui tend à se donner pour fin le progrès économique et l'égalité sociale, reste habitée par des forces capables de contredire ces aspirations.

  • D'où viennent les images initiales? Comment fonctionnent-elles et à quoi servent-elles? L'auteur tente de répondre à ces questions en commentant les récents travaux européens et nord-américains et en exposant ses observations à propos de la France, du Maroc, du Canada, du Japon et de la Chine. Destiné à tous ceux qui s'intéressent aux images enfantines primitives et populaires.

  • Dara McAnulty est un naturaliste, un amoureux de la faune et de la flore, un être hypersensible. Cette chronique des quatre saisons, écrite entre 2018 et 2019, relate une année charnière dans la vie de ce collégien nord-irlandais devenu, à tout juste quinze ans, une figure du militantisme écologique et un auteur célébré par ses pairs. Il nous fait partager son émerveillement au contact de la nature et sa lassitude face à l'inconséquence humaine ; il nous dévoile le quotidien d'un adolescent tiraillé entre les préoccupations inhérentes à son âge et un combat pour la conservation de l'environnement. Incantatoire et brutalement honnête, son Journal nous offre la perspective unique d'un jeune autiste sur le monde du vivant.

  • "Écrire, pour Jacques Darras, c'est avant tout partir à la rencontre du monde. Communiquer, commercer - d'où l'importance pour lui de toute voie navigable - avec toutes les dimensions de ce qu'il appelle "le massif de réalité". Or, au départ, le poème n'est qu'assis simplement sur sa chaise. Une chaise picarde qu'on appelle là-bas "cadot". Mais très vite, attention ! À la différence du petit écrit français qui se regarde bien calé sur son siège, avec Jacques Darras, "le poème se lève". Sort de la pièce. Prend l'air. Suit d'abord le cours d'une mince rivière. L'accompagne jusqu'à son embouchure. Navigue. Revient avec à son bord le plus grand de ces clercs irlandais venus ranimer par leur savoir l'époque endormie de Charles le Chauve. Se pose avec lui le temps d'une lumineuse célébration sur l'arx, c'est-à-dire la muraille, la citadelle, de la ville de Laon. Repart en sautant des frontières qui pour lui n'en sont pas, en direction de la Belgique. Chimay. Namur. Pour, face à la buissonnante splendeur des façades héritées de Charles Quint qui anime comme nulle autre part au monde, la Grand-Place (Grote Markt) de Bruxelles, proclamer, décidément polémique, qu'il n'aime pas Louis XIV. Là, quand même, un moment, le poème s'arrête. Non pour souffler. Mais d'une traite s'abreuver à tous les mots, les moûts, colorés et mousseux de la bière. Déguster effrontément et dans tous ses sens, la moule. Ce qui ne l'empêchera pas de pointer son nez dans l'atelier de Rubens pour y surprendre ou plutôt inventer le dialogue du peintre avec Helena Fourment, sa femme, nue bien entendu, sous sa fourrure noire !" Georges Guillain.

  • Pendant un moment, laissez-tomber tout le poids que vous portez - l'image que vous avez de vous-même, votre statut social, vos possessions, vos relations personnelles et votre mémoire. Maintenant, vous êtes vous-même. Pas de masque. Pas de prétentions. Pas d'attachements, ni d'ajouts. Vous pouvez à présent ressentir le silence, la paix et la joie en vous.
    Votre bonheur ne dépend ni de quelqu'un, ni de quelque chose d'extérieur. Vous n'avez pas besoin d'aller dans l'Himalaya pour trouver la paix et le contentement. Vous avez seulement besoin d'un changement radical dans la manière dont vous vous regardez.
    Celui qui a découvert cette voie facile vers la félicité éternelle l'a appelée « la voie de l'oiseau » (vihangam-marg), l'envol vers la joie éternelle. Cet homme était Shri Siddharameshwar Maharaj de Pathari, Solapur, en Inde. L'un de ses premiers disciples, Shri Ganapatrao Maharaj (1909-2004), a diffusé le message de son maître dans chaque coin des états du Karnataka et du Maharashtra en Inde.
    Il y avait un besoin éprouvé de longue date d'un ouvrage détaillé à propos de la voie de l'oiseau, telle que proposée par Siddharameshwar Maharaj, et pratiquée par ses disciples comme Nisargadatta Maharaj et Ranjit Maharaj, entre autres. La publication de cet ouvrage répond à ce besoin, en offrant un exposé limpide et essentiellement pratique sur la philosophie de la non-dualité (Advaita-Vedanta).

  • Appt. 44 ; intégrale

    Dara

    Quatre jeunes d'horizons différents emménagent en colocation à Paris. Coco, parfaite serial shoppeuse, Gigi, la rebelle, Mick, le bon pote playboy et Jon, l'intello du groupe. Comme si ça ne suffisait pas, Jon et Mick ont chacun leur chat : Lulu, la mignonne, et Zozo, la hargneuse. Le moral est au beau fixe mais il se passe des choses étranges... Chats marchant au plafond, somnambulisme ou autres apparitions de gâteaux. Mais qui est l'intrus venu semer le trouble dans la colocation ?

  • Appartement 44 t.1

    Dara

    Quatre colocataires, quatre personnalités venus d'horizons différents, et lointains, voir très lointains puisque l'un d'entre eux est un alien ! Mais lequel ?Il y a d'abord Coco, 22 ans, la parfaite serial shoppeuse et Gigi, la rebelle du groupe, et la seule parisienne de la bande. Côté garçons, on retrouve Mick, le bon pote playboy toujours prêt à aider et Jon, l'étudiant en lettres. Le moral est au beau fixe, mais il se passe des choses étranges... Chats marchant au plafond, somnambulisme ou autres apparitions de gâteaux... Mais qui est l'intrus venu d'ailleurs dans cette colocation ?

  • Hussein du Liban

    Jean Dara

    1994. De Beyrouth à Deir ez-Zor et Alep, en passant par Damas, Palmyre et Doura Europos, Alexandre Devramont, Yassine et la belle Maïssane s'efforcent de retrouver Hussein, un Libanais de 28 ans disparu du domicile familial. On découvre le camp de réfugiés palestiniens de Bourj Barajneh, le quartier arménien de Beyrouth, la splendeur de la Syrie, le désert des Bédouins, les ruines de civilisations anciennes et la fabuleuse vallée de l'Euphrate. Le voile se lève sur le fonctionnement d'un sinistre réseau terroriste international soutenu par des foyers de corruption morale insoupçonnés qui, pour servir leurs intérêts, manipulent les esprits faibles.

  • Appartement 44 t.2

    Dara

    Rien ne va plus dans la colloc de l'Appart 44 ! Après les curieuses mésaventures de l'été, Gigi, toujours aussi désagréable, se met à soupçonner et à espionner tout le monde.Coco et son euphorie habituelle fait semblant de rien et essaye à tous prix de trouver une copine au timide Jon, trop occupé par ses études pour avoir une vie sociale digne de ce nom... Quant à Mick le charmeur, il se rapproche sensiblement de sa blonde colocataire et possède une mystérieuse boîte où il cache on ne sait quels secrets... Avec la folie de Noël qui approche, l'ambiance est toujours aussi fantastique dans ce deuxième tome d'Appartement 44 !

  • Oui, nous sommes tous des romantiques allemands ! Dans cet essai superbement écrit, Jacques Darras montre que l'on sous-estime la révolution romantique qui a eu lieu à Iéna au milieu du dix-huitième siècle. Cette révolution est l'héritière de la pensée de Dante, c'est-à-dire de la lutte qui a opposé Rome et Luther mais aussi le pouvoir religieux et le pouvoir politique depuis le quatrocentto italien. De cette tension entre religieux et politique, et par- delà la Révolution française, va naître le romantisme allemand, qui conditionne encore largement notre sensibilité, notre rapport à la langue, à la passion, à l'erreur, à la folie et à la raison. Le poète Walt Whitmann, américain, auteur des célèbres Leaves of Grass, en est l'un des témoins de choix.

    Né en décembre 1939, ancien élève de l'ENS, Jacques Darras a fondé en 1978 la revue In'hui, où il a principalement publié des poètes français (Jacques Roubaud, Jacques Deguy, etc.) et américains (Ezra Pound, William Carlos Wiliam, Charles Olson, etc.). Poète lui-même, traducteur, il a publié plusieurs essais, dont Le génie du Nord (Grasset, 1988) et co-dirige actuellement le mensuel de poésie Aujourd'hui Poème.

    Ce livre sort en même temps que la traduction complète des oeuvres de Whitmann chez Gallimard (Collection Poésie, dans la traduction de Jacques Darras).

  • En 1919 apparaissent en Chine les premiers poèmes en langue parlée (baihua) : c'est à ce moment que se situe le début de l'epoque moderne en littérature. Les premiers représentants de ce genre nouveau, en lutte avec la poésie classique pour faire entendre leur voix, s'opposent à la rigueur traditionnelle et revendiquent une poésie plus libre, plus proche du peuple, affranchie des principes rigides qui avaient cours jusqu'alors. S'inspirant de la vie quotidienne, le poète rend accessible à tous un genre longtemps réservé à une élite.

  • Les objets communiquent-ils et s'ils le font comment font-ils ? Une trentaine de chercheurs internationaux spécialistes des études du design, de la sémiotique, de l'anthropologie et de la philosophie de la culture matérielle, ont répondu à ces questions. Le monde des objets ne bénéficiait pas encore d'un tel panorama théorique, aussi les théories elles-mêmes ont été mises à jour pour l'occasion. Cet ouvrage rédigé en français et en anglais, propose de nouvelles perspectives sur le monde des objets et du design produit.

  • Issu d'une famille espagnole établie au Mexique, cousin de la vice-reine de la Nouvelle-Espagne, Cristino de La Gandara et l'amie qu'il rencontre à Paris, en 1859, engendrent trois fils hors mariage : Antonio, Édouard et Manuel. Entre joies et peines de proches qui côtoient Paul Verlaine, Marie D'Annunzio, Ida Rubinstein, ou encore Anatole France, l'amour qui unit Antonio à la belle Anne-Catherine Wilms et des voyages avec Sarah Bernhardt, cet ouvrage nous offre le témoignage vibrant d'Édouard sur la vie et les intrigues de la Belle Époque.

  • Shandee

    Jean Dara

    Années 1990. Des milliers de volontaires, agents contractuels ou fonctionnaires oeuvrent dans le monde pour améliorer le sort des plus démunis. Engagé par une organisation internationale, Alexandre Devramont, Cynthia, Mohamed, Sam et Wei Liang sont confrontrés aux lenteurs bureaucratiques, aux interférences politiques et à l'incompréhension. Un général président ministre de la Défense et de l'Intérieur, des gouverneurs de province, la présidente d'une association des femmes, etc.sont les autres personnages de ce roman, non dépourvu d'humour, dont les protagonistes discrets sont le peule arcaslandais.

  • La question de l'historicité du regard, et des dynamiques socio-politiques multiples qui participent de son façonnage, a longtemps été l'objet d'intérêt exclusif de l'histoire de l'art. L'émergence des Cultural Studies à partir des années 1960, s'appuyant notamment sur la sémiotique critique de Roland Barthes, des études féministes au tournant des années 1970, avec la conceptualisation du « male gaze », et enfin des "Visual Studie"s dans les années 1980 a largement participé du renouvellement de la problématique de la construction sociale du regard et élargi le spectre des méthodes employées pour l'étudier. Ces approches ont mis l'accent sur la dimension sensible et intériorisée des rapports sociaux. Elles ont tracé les contours d'une politique de la perception par laquelle la visibilité sociale se trouve inégalement distribuée.

  • Dans cet ouvrage , les auteurs se sont essentiellement préoccupés des nouvelles ingénieries éducatives et de l'impact des technologies multimédias sur les systèmes éducatifs. De Belgique, du Canada, de France et de Suisse, ils observent et analysent les pratiques émergeantes, ils étudient les transformations à l'oeuvre et ils examinent des voies encore peu fréquentées.

  • Appt. 44 t.4

    Dara

    Après l'intervention surprise d'Agathe, l'alien finit par révéler son identité. Est-il venu sur Terre pour étudier les humains ? Vu les spécimens rencontrés pendant son séjour terrien, le compte-rendu promet d'être étonnant ! Ses explications sont accueillies avec plus ou moins de compréhension... Mais les mystères et autres apparitions fantastiques prennent enfin sens !Le soleil d'été revient éclairer les murs de l'appartement 44, mais il est temps de rendre les clés, et de dire au revoir à Coco, Jon, Gigi, Mick, Zozo et Lulu !

  • Le genie du nord

    Jacques Darras

    • Grasset
    • 14 Septembre 1988

    Le Nord n'est pas seulement une entité géographique ; c'est un pan majeur de la sensibilité et de la culture européennes. A lui seul, écrit Jacques Darras, le Nord peut empêcher la France de sombrer dans sa propre nuit. Ecoutez-le... " Je suis né dans la nuit de la Seconde Guerre mondiale. Enfant, j'ai joué dans la forêt où Von Braun pointait ses missiles sur Londres. J'ai été libéré par les Canadiens et les Polonais en 1944. Il m'aura fallu quarante années pour me réconcilier avec l'Allemagne. Quant à l'Angleterre, elle demeurera toujours pour moi le paradigme de la terre libre. Ayant vécu en spectateur la fin des utopies, la fin des guerres coloniales, la fin des idéologies de la reconstruction puis de la déconstruction, j'ai le sentiment que l'Europe du Nord est une richesse à réinventer. J'ai le sentiment qu'il faut que nous reprenions de la distance avec l'Histoire, renouions avec les voies inusitées, ressuscitions la Hanse des estuaires, remontions plus haut que les philosophies issues du nihilisme. L'Europe est une oeuvre de lumière et d'eau plus que de continent. De temps plus que d'espace. La pensée médiévale chrétienne est à nouveau la première inspiratrice. "

  • « Ma mère est morte. C´est dans l´ordre des choses. Sa lente agonie médicalement assistée suivie de sa crémation m´ont bouleversé et révolté. Nous sommes dénués d´imagination comme jamais devant la mort. Nos sociétés, uniquement préoccupées du mourir, n´ont plus le désir de se représenter à elles-mêmes la mort. Là où les poètes se montraient des explorateurs audacieux - les Anglais particulièrement, avec Shakespeare et Donne -, là où Giotto ou Van Eyck promettaient dans leur peinture la paix de l´au-delà, les artistes contemporains font étalage de mutisme. La philosophie elle-même légitime ce refus de l´imagination avec Heidegger qui transforme l´horizon de la mort en origine absolue. De là ce sentiment d´un nihilisme fondamental qui accable aujourd´hui la Terre. Voici que nous devenons nos propres terroristes. » Jacques Darras

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • This volume presents a broad discussion of computational methods and theories on various classical and modern research problems from pure and applied mathematics. Readers conducting research in mathematics, engineering, physics, and economics will benefit from the diversity of topics covered. Contributions from an international community treat the following subjects: calculus of variations, optimization theory, operations research, game theory, differential equations, functional analysis, operator theory, approximation theory, numerical analysis, asymptotic analysis, and engineering.Specific topics include algorithms for difference of monotone operators, variational inequalities in semi-inner product spaces, function variation principles and normed minimizers, equilibria of parametrized N-player nonlinear games, multi-symplectic numerical schemes for differential equations, time-delay multi-agent systems, computational methods in non-linear design of experiments, unsupervised stochastic learning, asymptotic statistical results, global-local transformation, scattering relations of elastic waves, generalized Ostrowski and trapezoid type rules, numerical approximation, Szász Durrmeyer operators and approximation, integral inequalities, behaviour of the solutions of functional equations, functional inequalities in complex Banach spaces, functional contractions in metric spaces.

  •  This Brief focuses on Listeria monocytogenes, from isolation methods and characterization (including whole genome sequencing), to manipulation and control. Listeriosis, a foodborne disease caused by Listeria monocytogenes is a major concern for public health authorities. In addition, addressing issues relating to L. monocytogenes is a major economic burden on industry. Awareness of its ubiquitous nature and understanding its physiology and survival are important aspects of its control in the food processing environment and the reduction of the public health concern.

empty