• Mousson froide Nouv.

    Une histoire sombre portée par une écriture lumineuse.Séoul, 1997. Un gangster accomplit une vengeance sanglante.Montréal, 2022. Mark, un flic d'origine coréenne, Jade et Jindo, son labrador à l'odorat affûté, spécialisé dans la détection de mémoires électroniques, enquêtent sur un réseau pédopornographique. Alors que les premiers coupables de cette sombre affaire tombent, un mystérieux tueur ensanglante l'hiver montréalais. L'homme, insaisissable, redoutable, a croupi plus de deux décennies dans une prison coréenne. À peine libéré, il monte dans un avion, destination le Québec, déterminé à prendre la revanche qu'il fomente depuis des années. Dans la ville enneigée, l'assassin poursuit son passé...Mousson froide est un roman peuplé de personnages complexes, attachants souvent, terrifiants parfois. Leurs destins se croisent, les points de vue s'entremêlent pour tisser une intrigue captivante.

  • Dominique Sylvain a su judicieusement lier, par le jeu des couleurs et des associations thématiques, des allers-retours entre les trésors lointains (des sushis-sashimis aux pâtisseries de haricots rouges, en passant par les soupes miraculeuses ou les sakés revigorants) et les souvenirs gourmands de son enfance lorraine (lapin, myrtilles, orgeat).En dialoguiste hors pair, elle nous convie à sa table avec beaucoup d'humour et de vivacité, épinglant les situations de convivialité cocasses, mettant en scène furtivement les personnages de policiers qui ont fait son succès, rêvant sur les mots et appellations de produits et de cuisine, nous faisant entendre les curiosités musicales d'un repas... Connaissant bien le Japon où elle vit depuis de nombreuses années, Dominique Sylvain sait nous raconter, d'une façon très singulière, loin des clichés sur la gastronomie nipponne, quelques curieux festins de l'empire du Soleil-Levant, des plus simples aux plus élaborés. Elle nous entraîne aussi en Afrique noire et vers des ailleurs méconnus, tels Singapour ou les petites îles de la Sonde, en Indonésie...

  • Joey n'est pas un garçon comme les autres. Toujours sur son scooter, le Leica de sa mère dans le sac, les pizzas à livrer dans le coffre, il parcourt les rues de Paris à la recherche d'« âmes perdues » à immortaliser. Un soir, sa course l'entraîne au cimetière des Batignolles. C'est là, entre deux tombes, qu'il fait La rencontre : Alice, la plus jolie fille qu'il ait jamais vue. Déjà amoureux, le jeune homme découvre vite que sa belle est en danger. Mais est-on certain de savoir qui est la proie ?

  • En mal d'inspiration pour son prochain livre, Alexandre part rendre visite à son père malade, avec en tête le secret espoir que ce dernier lui conte la suite d'une formidable histoire commencée au téléphone. Arrivé dans son petit village de la vallée, le jeune homme laisse remonter les souvenirs - jusqu'au visage oublié de la jeune Edwige. Et justement, c'est elle, la " conteuse ". Acceptera-t-elle de lui livrer la fin de la légende ? Alexandre n'est pas au bout de ses surprises.

  • Pas moins de soixante-dix livres de la librairie Les Mots doux et fous se sont vu privés de leur dernière page en quelques jours, victimes d'un « Arracheur » aussi énigmatique qu'efficace. Justin s'interroge : qui peut avoir intérêt à agir de la sorte ? un concurrent malveillant ? un fou ? à moins qu'il ne s'agisse d'une simple plaisanterie de potache ? Le voici sur ses gardes, prêt à soupçonner tout aussi bien un vénérable docteur à la retraite qu'un ami de longue date... Grâce à l'aide d'Adam, le jeune homme qui voudrait tant apprendre à lire sans se laisser submerger par ses émotions, le mystère sera bientôt levé... À la plus grande surprise de Justin !

  • Peut-être serez-vous surpris de trouver autant d'oeuvres souples, organiques, délicates, « naturelles » ou banales, en bois de surcroît, dans une revue qui cherche aussi les éclats de lumière et autres effets grandioses? C'est le contraste que vous trouverez dans cette édition qui réunit deux dossiers en apparente opposition : BANG et DIY. Le premier « onomatopise » bien la force et la puissance des oeuvres qui expriment différemment le spectacle. Les artistes Oll Sorenson, Ryoji Ikeda, Richard Mosse, Sophie Calle, Kelly Richardson et les cinéastes Lizzie Fitch et Ryan Trecartin sont au sommaire dans cette section. Le deuxième dossier, intitulé DIY, renvoie quant à lui à une pratique de culture engagée où sont préconisés les moyens limités et la fabrication maison.

  • Un conte à saveur écologique où les animaux passent à l'action... On y découvre pourquoi la petite Julie des Îles de la Madeleine est entraînée au fond des mers par le homard Pince-sans-rire. Transformée en sirène, elle ne parcourra plus les plages à la recherche de trésors... mais on pourrait bien l'apercevoir pourchassant les braconniers et les pêcheurs sans scrupule...

  • Un corps à l'Institut médico-légal, à Paris, deux images en alternance pour la narratrice, Martine Lewine : celle de la femme en tailleur de lin, collier de perles, celle de ce corps cireux et décharné. Seul lien entre les deux, les cheveux courts. Le triomphe des femmes sur le polar.

empty