• divisible par zéro est la chronique d'une rupture annoncée qui fait porter sur le langage son handicap. Tour à tour enragés en silence, scandaleusement zen ou empêchés, ces poèmes tentent de saisir un assemblage d'angles et de lignes, une configuration destinée à la dislocation, pour en extraire quelque neuve tangente improbable. La lecture se fait glissante. Elle se meut, exigeante, étonnante, rythmée par une ponctuation par endroits choquante, portée par une voix qui se démantèle et s'invente.

  • La 124e édition de la revue d'art actuel Inter est un véritable happening, produit à l'occasion d'un geste collectif : « La revue comme action ». Le samedi 9 avril 2016, pendant huit heures d'affilée, les pages du numéro ont été créées sur les murs du Lieu, centre d'art de Québec, avec divers supports et disciplines correspondant aux participants sélectionnés. Ces participants, collaborateurs anciens et nouveaux, artistes et poètes, ont ainsi renoué avec le travail sur la revue comme objet et espace d'exposition. Une revue faite à la main à l'ère du numérique, un beau pari! Pensée critique, subversion graphique, rencontres entre la trace et l'empreinte : l'art actuel demande une implication directe dans tous les processus. Certaines pages ont été produites par plusieurs, d'autres en solo. La publication prenait progressivement forme au gré des situations et des contextes d'exécution. Échanges Québec-Bangkok, Günter Brus et Yoko Ono... autant de libertés créatives à explorer.

empty