• «16h.00 J'entre dans une boutique. J'achète une cravate. Je l'essaye. Je conclus qu'elle me va bien et j'achète quatre-vingt-quatorze cravates pareilles.17h.00 J'entre dans une charcuterie et j'achète sept cents jambons fumés.20h.00 Je décide que l'argent ne fait pas le bonheur, je désintègre tout ce que j'ai acheté, et je continue ma promenade les mains dans les poches et le cur léger.»Gurb a disparu dans Barcelone, dissimulé sous les traits de Madonna. Précision : Gurb est un extraterrestre. Parti à sa recherche sous une apparence moins voyante, son coéquipier tient scrupuleusement le journal de ses observations. Une satire délirante et désopilante des murs de notre société...

  • Barcelone, 1888 : sur le chantier de l'Exposition universelle débarque un petit paysan effaré qui gagne misérablement sa vie en distribuant de la propagande anarchiste. Barcelone, 1929 : d'un pavillon de la seconde Exposition universelle décolle un engin stupéfiant, mi-soucoupe volante, mi-hélicoptère. Aux commandes, le petit paysan devenu l'un des hommes les plus riches et les plus extravagants du monde. Entre-temps, Prométhée crapuleux des temps modernes, il aura été camelot, homme demain, chef de gang, grand industriel d'avant-garde, entre-temps la guerre aura ravagé l'Europe, le cinéma commencé à faire rêver les foules, les cheminées des usines auront noirci le ciel, les émeutes ouvrières ensanglanté les rues, les ailes des aéroplanes fait glisser leur ombre sur la ville des prodiges.Au rythme vertigineux d'un roman « picaresque » contemporain, l'aventure individuelle est brassée par l'aventure collective, l'histoire locale devient l'histoire universelle : le grand carnaval des maquereaux, des rufians, des rois, des trafiquants d'armes, le bal burlesque où dansent poseurs de bombes et généraux éthyliques, condamnés à mort et savant fous, impératrices assassinés, espionne, travestis, vierges et martyres, mythes et apparitions.

  • Le détective fou cher à Eduardo Mendoza est mordu par un chien dans une rue de Barcelone. Cette agression canine ramène à sa mémoire une aventure vieille de trente ans, lorsque deux hommes se réclamant d'un commissaire de police étaient venus le chercher pour lui confier une mission : ramener à sa propriétaire un petit chien perdu dans un jardin. Accusé d'avoir assassiné le même jour et dans le même quartier Olga Baxter, une apprentie mannequin, il avait dû lui-même mener l'enquête en compagnie de mademoiselle Westinghouse et de ses amis travestis, révélant au final une vaste affaire de blanchiment et d'évasion de capitaux. Mais la morsure du chien réveille ses doutes quant à la résolution de l'énigme et, comme dans les meilleurs cold cases des séries américaines, le détective part à la recherche de ses anciens coéquipiers et reprend ses investigations dans une Barcelone où tout a changé, sauf la corruption.

    Une enquête d'une irrésistible drôlerie menée tambour battant.

    Eduardo Mendoza, auteur entre autres de La Vérité sur l'affaire Savolta, La Ville des prodiges et L'Artiste des dames, est né à Barcelone en 1943. Son oeuvre est traduite dans le monde entier. Il a reçu en France le prix du Meilleur livre étranger en 1998 pour Une comédie légère et le Prix national de littérature de la Generalitat de Catalogne en 2013 pour Bataille de chats.

    Traduit de l'espagnol par Delphine Valentin

  • Au printemps 1936, un Anglais nommé Anthony Whitelands arrive en gare de Madrid. Il doit authentifier un tableau inconnu appartenant au duc de la Igualada, un ami du chef de la Phalange, José Antonio Primo de Rivera. La valeur du tableau peut-être décisive pour favoriser un changement politique crucial en Espagne. A peine arrivé à son hôtel, Whitelands va se trouver bien malgré lui au centre d'un imbroglio politique mêlant policiers, diplomates, espions, ministres, femmes du petit et du grand monde, tous lancés à ses trousses dans une atmosphère de conspiration et de veillée d'armes.De rebondissement en rebondissement, Bataille de chats renoue avec le meilleur de Mendoza: des événements dramatiques, une intrigue policière et un humour à toute épreuve sont au rendez-vous, rappelant au lecteur que la tragédie est l'un des masques de la comédie humaine.Pris Planeta 2010Traduit de l'espagnol par François MasperoEduardo Mendoza, auteur entre autres du Mystère de la crypte ensorcelée, La Ville des prodiges, Sans nouvelles de Gurb, L'Artiste des dames, est né à Barcelone en 1943. Son oeuvre est traduite dans le monde entier. Il a reçu en France le Prix du meilleur livre étranger en 1998 pour Une comédie légère.

  • Le détective anonyme du Mystère de la crypte ensorcelée, du Labyrinthe aux olives et de L'Artiste des dames reprend du service dans une Barcelone frappée par la crise. Le Beau Romulo, son ancien compagnon de l'asile psychiatrique, a disparu. Sans en euro

  • A l'occasion du Congrès eucharistique de 1952, un évêque latino-américain au passé trouble est hébergé dans une famille catalane ; un coup d'Etat dans son pays l'entraîne dans de rocambolesques péripéties à travers les rues de Barcelone. Le fils d'une célèbre ophtalmologue soudain décédée rentre précipitamment d'Afrique pour recevoir à Bruxelles un prix prestigieux au nom de sa mère, et prononce une diatribe contre le milieu scientifique. Un criminel incarcéré s'initie à la littérature grâce à une professeur qui enseigne dans les prisons et devient un auteur de best-sellers. Dans ces trois récits, les saints, comme on peut s'y attendre, ne sont ni des martyrs ni des anachorètes, mais des fous ou des génies prêts à renoncer à tout pour une idée.Le lecteur retrouvera dans ces histoires l'humour inimitable d'Eduardo Mendoza, ainsi que sa tendresse et sa réflexion profonde sur notre société.Traduit de l'espagnol par François Maspero

  • Au premier siècle de notre ère, le philosophe et naturaliste Pomponius Flatus entreprend un voyage aux confins de l'Empire romain à la recherche d'eaux miraculeuses. Le hasard conduit ses pas à Nazareth, où le tribun Appius Pulcher doit procéder à l'exécution du charpentier du village, accusé du meurtre d'un riche citoyen répondant au nom d'Épulon. Convaincu de l'innocence de son père, le fils du charpentier, un enfant charmant mais quelque peu étrange, supplie Pomponius, moyennant finances, de mener l'enquête et de découvrir le vrai coupable.Roman policier, évangile apocryphe, récit historique, parodie de best-seller, pied de nez à toutes les censures religieuses, Les Aventures miraculeuses de Pomponius Flatus est sans doute le livre le plus érudit, le plus provocateur et le plus férocement drôle jamais écrit par Eduardo Mendoza.Eduardo Mendoza, auteur entre autres du Mystère de la crypte ensorcelée, La Ville des prodiges, Sans nouvelles de Gurb, L' Artiste des dames, est né à Barcelone en 1943. Son oeuvre est traduite dans le monde entier. Il a reçu en France le Prix du meilleur livre étranger en 1998 pour Une comédie légère.Traduit de l'espagnol par François Maspero

  • This first book to provide a comprehensive overview of the recent progress made in this break-through approach includes expert contributions from a variety of disciplines. Particular focus is placed on high-throughput methods and the analysis of data thus obtained, as well as their use in silico experiments so as to gain an insight into the complex biological processes in neuronal systems.
    A must-have for everyone working in psychiatric research.

empty