• Durant la Seconde Guerre mondiale, la captivité n'a pas seulement concerné près de deux millions de soldats français. En effet, chaque parent, chaque épouse, chaque proche, tous la subissent dans l'inquiétude et, souvent, dans les privations. Après la guerre, viennent les difficultés du retour dans la vie familiale et professionnelle et, pour nombre d'entre eux, les tourments de la réclusion se prolongent au travers de douloureuses séquelles physiques et psychiques.

empty