• Sur un rythme effréné, porté par un souffle romanesque puissant, Aucune pierre ne brise la nuit explore les cicatrices et les silences laissés par la junte militaire et rend un sublime hommage aux disparus, à leurs proches et à ceux qui oeuvrent à la reconstruction du pays. Une fois encore Frédéric Couderc se pose à la croisée des genres, entre quête identitaire et polar sentimental.
    En 1998, Gabriel et Ariane se croisent dans un musée du Havre, face à un figuratif argentin. Ils l'ignorent encore, mais l'Argentine et l'amour viennent de se poser là, entre eux. Chacun croit reprendre le cours de son existence. Pourtant Gabriel va voir ressurgir les douloureux fantômes, qu'il croyait avoir abandonnés à Buenos Aires, vingt ans plus tôt. Quant à Ariane, femme de diplomate, qui a vécu aux quatre coins du monde, Buenos Aires -; loin de la violence qui frappait alors le pays -; représente, jusque là, le plus doux des souvenirs : celui de la maternité tant espérée. Mais en cette fin des années 90, l'annonce de la réouverture des enquêtes liées aux trente mille disparus sous la dictature de Videla, ajouté à l'attitude trouble de son mari, lui font soudain craindre le pire. Ariane, n'aura d'autres choix que de plonger dans l'histoire familiale, entraînant avec elle Gabriel, enfin prêt à faire éclater la vérité.

  • Une enquête palpitante qui alterne récits de Résistance et vendetta moderne.
    Luna, seize ans, vient d'emménager à Ajaccio où sa mère a décidé de refaire sa vie. Seule comme jamais, elle se plonge dans les études et décide de préparer le Concours national de la résistance. En remontant le fil de l'Histoire, elle découvre le sort méconnu des Juifs de Corse. Ce qui n'était pour elle qu'un devoir de classe lui permet, contre toute attente, de lever un lourd secret familial. Son destin de lycéenne d'aujourd'hui se mêle à celui de Salomon, jeune résistant d'hier, au gré d'une vendetta sans limites et sans âge.

  • Quand nos regrets viendront danser
    À Tel-Aviv, une équipe de cinéma hollywoodienne tourne un biopic sur Abie Nathan, militant pacifiste tombé dans l'oubli. Parmi ses hauts faits, le Voice of Peace, une radio-pirate ancrée au large d'Israël dont les millions d'auditeurs se comptaient de Beyrouth jusqu'au Caire. C'est auprès du meilleur ami d'Abie, Zeev Stein, que le réalisateur prend conseil. Ce brillant avocat des droits civils, proche du camp de la paix, forme avec Hélène un couple iconique de la vie telavivienne. Leur fille, Yonah, tente de trouver sa place dans leur ombre. Mais la vie des Stein, lézardée par des blessures intimes, bascule quand la star du film disparaît... à Gaza.
    Yonah ou le chant de la mer fait le pari de l'humanité, et révèle à travers l'histoire d'une famille morcelée celle d'un pays où certains gardent encore espoir.

  • Au fil du fils New York, 2009. Pourquoi Dorothy Parker a-t-elle souhaité être enterrée au cimetière de Union City, à Long Island ? Léonard, son fils, obstétricien de renom à Mont Sinai Hospital, n'en a strictement aucune idée. Pourtant, en dépit du serment fait à sa mère, il sent que l'heure est venue d'éclaircir le brouillard qui entoure ses origines et de dérouler le fil de son histoire. Commence alors une folle course-poursuite qui le mènera dans les arcanes du passé, l'obligeant à tout laisser derrière lui. La Havane, 1959. Le destin réunit Dolores et Camilo, l'une est l'héritière d'une fortune liée au dictateur Batista, l'autre est un guérillero héroïque protégé comme un fils par Fidel Castro. Ils vont s'aimer passionnément. De quels secrets sont-ils les gardiens ? À cinquante ans de distance, les démons de la revoluciòn sont encore bien présents. Le Jour se lève et ce n'est pas le tien, se pose à la croisée des genres : entre quête identitaire, polar sentimental et roman politique. S'inspirant de l'Histoire de la révolution cubaine, Frédéric Couderc signe ici un thriller haletant, résolument cinématographique, où amour et pouvoir ne font pas bon ménage. Une révélation.

  • En 1968, l'apartheid sévit en Afrique du Sud. Marianne, jeune parisienne, arrive à l'université du Cap où elle est nommée pour un semestre. Elle se lie d'amitié avec Denise, avocate qui lutte contre la ségrégation. Alors qu'elles reviennent d'un meeting, Denise est renversée par une voiture et décède. Au même moment, le professeur Chris Barnard prépare la première greffe du coeur jamais réalisée.

  • Décembre 1940. Fraîchement débarquée de New York, Véra Keller retrouve le domaine familial qu'elle a quitté cinq ans plus tôt. On demande aux maisons de champagne de fournir le Reich en fines bulles. Révoltée par la France de Vichy, courageuse, insolente, Véra doit faire face à la Gestapo qui rode et aux vieux ennemis qui parient sur sa chute. L'aide inattendue d'un jeune Allemand empêchera-t-elle la terrible descente aux enfers qui attend Véra ?

empty