• "Mon petit journal adoré, on se fait confiance tous les deux.
    On vit ensemble depuis que je sais écrire. En ce moment, je grandis trop vite, je n'ai plus de temps pour moi. Ma nouvelle famille, le collège, les amours...
    Il suffit de me voir avant et après les vacances pour comprendre ce que c'est "préado" puis "ado" sans le "pré".
    Allez, je vais tout te raconter !"

  • Salut ! Moi c'est Nine, j'ai neuf ans et demi !
    J'ai décidé de raconter ma vie, parce qu'ne ce moment il se passe beaucoup de choses à la maison : des marrantes, et d'autres moins.
    Papa et Maman ont pris une grande décision qui va tout changer dans la famille. Suivez-moi, je vais tout vous expliquer.

  • Sorry journal, j'ai pas eu le temps d'écrire.o les fournitures.o les cahiers à recouvrir.o l'emploi du temps à comprendre.o les noms des profs.o les salles de classe à retenir...La 6e c'est sérieux.Alors courage pour cette année ensemble. En plus il paraît que je suis pré adolescente maintenant.

  • Ce roman-réalité est une plongée dans l´univers cruel du septième art, avec ses codes, ses lâchetés, ses enthousiasmes, ses délires, ses impostures, ses sables mouvants...
    Entre les paillettes d´une avant-première et les résultats minables du box-office, après le parcours du combattant d´un montage financier, au milieu des mensonges et des chagrins, mon amour pour le cinéma survivra-t-il ? Et le vôtre ?.

    Avec par ordre d´apparition : Claude Lelouch, Julie Gayet, Jocelyn Quivrin, Léa Drucker, Stéphane Freiss, Audrey Marnay, François Bégaudeau, Benjamin Biolay, Fred Testot, Guillaume Canet, Riccardo Scamarcio, Jean-Claude Van Damme, Louise Bourgoin, Emmanuelle Devos, Mike Leigh, Judith Godrèche, Gael Garcia Bernal, Alejandro González Iñárritu, Tim Burton, Th omas Langmann, Benoît Magimel, Eva Herzigova, Olivier Assayas, Mélanie Th ierry, Mick Jagger, Marion Cotillard, M, François Cluzet, Isabelle Huppert, Benicio del Toro, Juliette Binoche, Raphaël Personnaz...

  • « Suzanna arrive au studio sans maquillage, elle est prise en main, dorlotée, sublimée, elle rentre le ventre, pose, fume, pose, fume, change de chaussures, de ceintures, de collants, fume, bâille, pose, fume, grignote, regrette, fume, pose, boit un Coca-Light, explose son forfait SFR pro dix heures, termine vers 22 heures, refuse d'aller prendre un verre au Baron, aime qu'on la supplie, accepte, finit au VIP, au Merck, chez Lucy's ou ailleurs, commande une vodka, ne paye jamais, fume, une autre, encore une autre, le flou, une main sur sa cuisse, une langue, des rires. » G.M.

  • L'une à la tête de sa petite entreprise, l'autre de sa famille nombreuse, la troisième riche divorcée et la quatrième actrice ratée, Clarisse, Jeanne, Noé et Gab, amies de toujours, se retrouvent une fois par mois autour d'un dîner fantasque. Trentenaires frustrées au bord de la crise de nerfs ou femmes combatives ? Siphonnées et craquantes à la fois, elles refont le monde, se déchirent, se consolent... Jusqu'au jour où Gab annonce qu'elle écrit un scénario à partir de leur histoire. Là, ça vire au drame.

  • Pour régler ses comptes avec le passé, Elfie doit fuir Paris. Avec son journal intime, unique compagnon de son existence et coffre-fort de ses secrets, elle part pour New-York.
    A Manhattan, un écrivain à succès en panne d'inspiration, Edward, sombre dans

  • « Je ne peux pas rentrer à Londres. Le trafic aérien est suspendu et tous les trains sont pris d'assaut. Mon planning est foutu à cause d'un volcan islandais dont seuls les autochtones sont capables de prononcer le nom. Je n'ai pas le choix. Une nuit de plus, à Paris, dans cette suite décorée comme un bordel. »G.M.En vérité, Georges Swington,  le héros quiquagénaire de ce livre, ne se doutait pas que l'éruption de ce volcan islandais en annonçait bien d'autres : éruption de souvenirs, d'amours mortes ou renaissantes, de mélancolies, de jubilations rétrospectives, d'espérances inattendues. Sans ce volcan, sans le désordre qui s'en est suivi, aurait-il jamais eu le courage de se pencher sur sa vie incandescente à l'instant précis où celle-ci risquait de devenir une lave figée et froide ?

  • Entre Cisia et Timo, c'est depuis sept ans l'amour total. La fusion. Aussi lorsque Timo claque la porte, brutalement et sans laisser d'adresse, elle refuse d'accepter.
    Dévorante, obsessionnelle, destructrice, la passion demeure. Seule, malade d'absence, Cisia se révolte, décide d'écrire son histoire. Bientôt, suite à des coups de téléphone anonymes, elle se lance à la poursuite d'un inconnu qui l'attire étrangement.
    Qui est le dénommé Alexis Dumont, et où se cache-t-il ? Pourquoi ces hommes, Timo ou Alexis, se réfugient-ils dans le silence ? Seule l'écriture pourra lui rendre son amour. Mais Cisia ne le sait pas encore...

    Couverture : Photographie Koto Bolofo

  • " L'émission Endstory, qui met en scène la mort d'octogénaires sur le petit écran, est une pure invention sans aucun rapport avec la réalité.
    Les téléspectateurs accros ne développent jamais de fantasmes compulsifs et violents envers leurs présentateurs fétiches. Les stars de la télé ne disparaissent pas du jour au lendemain. Et ne s'intéressent pas qu'à leurs bourrelets et à leur audimat.
    Bref, ceci est une oeuvre de fiction satirique. Les faits et gestes de Benjamin Castaldi, Arthur, Thierry Ardisson, Michel Drucker, Laure de Lattre et les autres sont le fruit de mon imagination.
    " G. M.

  • Splendour

    Géraldine Maillet

    « C´est qui, Natalie Wood ? Une énigme brune, une écorchure cinégénique, une mélancolie en fourreau d´organza, quelques citations et coupures de presse, une erreur d´aiguillage... »... mais, pour la légende du grand cinéma, Natalie Wood, c´était aussi l´actrice inoubliable de Splendour in the Grass et de La fureur de vivre. Et c´était la fille douloureuse, nymphomane, bouleversante de talent et d´intensité qui, dans la nuit du 29 novembre 1981, se noya en face de l´île de Santa Catalina tandis que son mari, Robert Wagner, et son amant Christopher Walken, s´enivraient sur le pont d´un bateau précisément nommé Spendour. De la splendeur au drame : tel fut son étrange et romanesque destin...   Dans ce livre-opéra, Géraldine Maillet a choisi de revisiter l´existence de cette actrice à l´instant de sa mort. Flux de pensées, Hollywood et ses mirages, les hommes de passage, les triomphes, la solitude, les petites joies et les grands désespoirs...   Un roman ? Mieux : une descente aux enfers à travers le sexe, l´alcool, le glamour. En passant par le coeur d´une femme glorieuse et perdue.

  • Acouphènes

    Géraldine Maillet

    « Des bruits. Ni ma voix, ni mon rire, mais des sons insupportables, parasites, bourdonnements, crissements, bruits de cascades, d'éboulements, de moteurs. Des acouphènes. Des sons inventés par l'oreille. En permanence, jour et nuit, et encore plus quand

  • Autopsie

    ,

    "Sans Adil, on ne gagne pas la Coupe du monde". Paul PogbaQui suis-je ?Quand je lis les journaux, je n'ai pas envie de me connaître. Je
    suis devenu un fait divers dans les tabloïds. Un people
    immonde, un délit de plutôt belle gueule, un " ça ne m'étonne
    pas de lui ". Je n'ai plus de palmarès, plus de statistiques
    élogieuses, aucune offre juteuse pendant un mercato d'été, je
    n'ai plus que des conquêtes qui exposent avec obscénité notre
    vie intime sur Instagram.
    Qui suis-je ?Aujourd'hui, les compliments ont disparu : " monstre, menteur,
    violent, pervers narcissique, sociopathe, harceleur... "
    Mon sourire en bandoulière ne me suffit plus. Je suis montré du
    doigt, insulté, stigmatisé, effacé des personnes fréquentables,
    menacé de mort sur les réseaux sociaux, coupable et
    condamné.
    Qui suis-je ?Je suis fils, je suis frère, je suis non pratiquant, je suis sportif,
    je suis défenseur, j'étais international, je suis papa, je suis
    amoureux, je suis infidèle, je suis ambitieux, je suis drôle, je suis
    festif, je suis en colère, je suis une saloperie, je suis un sourire,
    je suis riche, je suis dépensier, je ne suis pas assez riche, je suis
    seul, je suis extra sportif, je suis excessif, je suis clean, je suis
    frimeur, je suis célibataire, je grossis, je picole, je sèche, je suis
    bipolaire, je suis numéro 34, je suis sur le banc, je ne suis plus
    sur aucune feuille de match, je suis Sans Club Fixe...
    Je répertorie dans mes souvenirs ce que j'ai mal fait. Je cherche.
    Il y a des trucs, forcément. Je suis en train de tout perdre.
    Jusqu'à présent, je n'avais jamais échoué. Peut-être parfois,
    mais c'était en loucedé. Là, c'est ma première sortie de route
    aux yeux de tous.
    Qui suis-je ?Et comment en suis-je arrivé là ?
    Pour la première fois, Adil Rami se raconte, se livre totalement
    dans son autobiographie écrite avec Géraldine Maillet.
    Autopsie est un livre de résilience, dans lequel le champion du
    monde se dévoile de façon touchante, poignante et sans
    concession.

  • « C'est mon histoire et je la raconterai de la même façon dans vingt ans. Ça me fait même du bien de plonger dans mes souvenirs. Je remonte des pentes depuis toute petite. Parfois je glisse, parfois je tombe, parfois je me casse, j'ai même connu plusieurs brancards et réanimations effrayantes mais je finis toujours par me relever et par remonter la piste. »

    Pour la première fois, la championne de tennis Marion Bartoli, vainqueur du tournoi de Wimbledon 2013, se raconte dans une autobiographie, écrite avec la collaboration de Géraldine Maillet. Un récit unique et bouleversant.

empty