• Son nom ne vous dit peut-être rien : William Alexander Morgan. Pourtant, en prenant parti pour les rebelles, il devint une figure majeure de la révolution cubaine, le seul comandante non cubain avec le célèbre "Che" Guevara. Ancien soldat américain, "Yankee" combattant pour la cause de Fidel Castro et les valeurs démocratiques du Segundo Frente, son implication le mènera à participer activement aux conflits avant que les bouleversements politiques ne coupent court à ses convictions. Au fil de plus de dix ans de recherches à recueillir les témoignages d'acteurs privilégiés de la révolution, tels que le commandant en chef du Segundo Frente Eloy Gutiérrez Menoyo en personne, à étudier les textes sur le personnage et à explorer les lieux habités par la rébellion castriste - obtenant ainsi des documents inédits à ce jour -, Gani Jakupi a tiré la matière nécessaire à ce véritable roman graphique, ainsi qu'il le souligne lui-même.

  • This is the true story of William Alexander Morgan, the Yankee Comandante, an idealistic young American who found fame fighting in the Cuban Revolution. The blond American didn't speak a word of Spanish, but he felt his rightful place was among the guerilleros of the Escambray Mountains, fighting to bring down dictator Fulgencio Batista. Morgan was among Havana's liberators in 1959, an act that led FBI director Edgar Hoover to strip him of his American citizenship. There was a time when Morgan was international front-page news, on a level with Che Guevara. Yet "el comandante yanqui" has largely disappeared from the history of the Cuban Revolution. Author Gani Jakupi recounts a forgotten tale from one of the greatest military and political events of the 20th century.

empty