• Depuis un demi-siècle, de nombreuses révolutions pacifiques contre des dictatures ont abouti, comme en Pologne, au Kosovo ou encore en Serbie. Certaines, hélas, ont échoué. Cet ouvrage démontre que l'échec provient souvent d'actions désordonnées, d'une insuffisance de préparation pour rendre la lutte efficace, d'une sous-estimation de l'adversaire, enfin et surtout d'une méconnaissance de ce que recouvre une "stratégie", et de ce qu'elle exige dans son application.

  • La lutte non violente

    Gene Sharp

    Couper les sources du pouvoir et planifier la lutte nonviolente de façon stratégique, voilà l'objectif ambitieux de cette bible de la nonviolence, loin des fleurs dans les cheveux et autres clichés trop souvent associés à cette frange de la lutte politique.

    Gene Sharp est sans conteste l'un des théoriciens les plus connus et influents de la lutte nonviolente. Dans un contexte où la violence de la répression vis-à-vis de la contestation populaire est exponentielle, se plonger dans les écrits de Sharp devient incontournable. Surtout que l'action nonviolente, planifiée et exécutée de manière réfléchie et conséquente, constitue une force puissante et efficace pour promouvoir le changement social et politique. Des partisans de cette pratique en ont d'ailleurs fait usage avec succès tout au long du XXe siècle.

    Ressource inestimable pour les luttes politiques à venir, La lutte nonviolente, s'appuie sur plus de cinquante années de travaux académiques et de recherches en plus de faire le portrait d'une vingtaine de luttes nonviolentes qui ont traversé le XXe siècle, sources d'inspiration pour le présent siècle : de la Place Tienanmen au Conseil suprême letton, en passant les témoins des freedom riders, le Printemps de Prague, la lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis ou encore la résistance anti-nazi des enseignant.e.s norvégien.ne.s. À la fois pratique et théorique, l'ouvrage se veut la somme des réflexions de Sharp sur la nonviolence et les voies possibles pour planifier une action nonviolente de manière stratégique et efficace.

    Construit à partir de l'analyse profonde de l'oeuvre maîtresse de Sharp, The Politics of Nonviolent Action, l'ouvrage intègre les théories de l'auteur et leur mise à l'épreuve sur le terrain. Le livre a aussi le mérite de rappeler l'importance de la préparation et de la stratégie dans ce type de lutte. Les réflexions de Sharp risquent de pousser les sceptiques à sérieusement considérer le potentiel de l'action nonviolente comme alternative éprouvée à la passivité et à la violence.

  • La lutte non violente a permis de résoudre un nombre important de graves conflits. Elle est venue à bout des plus grandes puissances militaires. Le travail de chercheurs a permis de comprendre le rôle incomparable d'une population qui, écrasée par la violence d'une dictature, d'une oppression ou d'une agression, se redresse et se met en marche avec une incroyable détermination. Pourtant, il ne suffit pas de descendre dans la rue par millions : la clé de la réussite, c'est aussi la stratégie, un exercice de haut vol qui ne s'improvise pas.

  • Ce sont les coups d'Etat - et non les élections - qui ont le plus souvent fait basculer les gouvernements. De gros moyens sont consacrés à la prévention d'une éventuelle invasion étrangère. Mais rien ou presque n'est prévu pour préparer les sociétés à faire face aux problèmes de défense posés par les coups d'Etat. Les recherches et l'expérience permettent aujourd'hui la mise en oeuvre, sous certaines conditions, de toute la puissance d'un peuple refusant l'injustice ou la violence d'un coup d'Etat, pour l'empêcher.

empty