• La vie de sainte Geneviève est nimbée de légende. Encore enfant, elle aurait rendu la vue à sa propre mère. Vierge consacrée, elle guérissait les paralytiques et lisait dans les consciences. Les cierges s'allumaient dans sa main. Elle aurait même rendu la raison à des " énergumènes "... et aurait vécu près de 90 ans !Ses vrais prodiges, pourtant, furent politiques. C'est elle qui dissuada les habitants de Lutèce, gros bourg de Gaule romaine menacé par les hordes d'Attila, de se déclarer " ville ouverte ". Elle encore qui, vers l'an 465, brisa le siège imposé par les troupes franques de Childéric, organisant le ravitaillement en blé de la Cité. Elle enfin qui exhorta les Parisiens à préserver leur foi des hérésies barbares et fut, vraiment, leur premier maire.Mais son plus haut miracle reste d'avoir décidé Clovis, roi païen, à courber la tête devant l'évêque Rémi pour se faire chrétien. Par ce geste, elle contribuait à souder les Francs, les Gaulois, l'Église et les reliefs de la romanité. Calcul génial qui contribua, dans la douleur, à l'émergence de la France moderne.Qui donc était cette fille d'un officier franc, dont l'audace, l'autorité et la foi inébranlable éloignèrent la guerre civile ? Une femme d'affaires, un leader politique, répond Geneviève Chauvel. Une authentique rebelle, aussi, qui sut imposer sa vision dans un monde dominé par le glaive et la toge.

  • L'histoire de Maryenska, reine de Pologne au XVIIe siècle. Les lettres qu'elle envoya à son amant, Jean Sobiesky, avant de la faire accéder au trône ont servi de base à l'auteur pour reconstituer, sur le mode romanesque, la vie hors du commun de la souveraine.

  • Au début du VIIe siècle, tandis que l'Occident s'assoupit, au coeur de l'Orient, en Arabie, naît une doctrine qui se répand à la vitesse du vent : l'islam. Par la voix du Prophète, elle séduit et s'impose. Ses cavaliers n'auront désormais qu'un but : conquérir et répandre la révélation du Tout-Puissant. Lorsque Muhammad s'éteint en 632, toute la péninsule arabique est islamisée. Les califes successeurs s'élancent hors des frontières pour clamer le nom d'Allah. Force est de constater avec quelle rapidité les Arabes ont imposé l'islam : en soixante ans à peine, les habitants d'Afrique du Nord ont oublié cinq siècles de latinisation et de rites chrétiens pour adopter la doctrine musulmane. La célèbre Kahéna, Jeanne d'Arc berbère à la tête de cent mille hommes, n'a pu empêcher le général Hassan Ibn Noman de s'imposer par les armes et par la ruse. C'est en arabe, désormais, que l'histoire du pays va s'écrire. Dans un style épique, Geneviève Chauvel retrace la chevauchée des cavaliers d'Allah, des abords de La Mecque à la bataille de Poitiers (732). Des guerriers qui ont lancé le monde arabe sur sa trajectoire actuelle.

empty