• Ce recueil présente des solutions qui peuvent influencer autant une difficulté de lâcher-prise que du surstress. En ce sens, ces prières peuvent avoir des effets thérapeutiques sur le bonheur, la santé et l'évolution spirituelle.

    Ce cheminement est prometteur, car il mène vers des actions plus harmonieuses dans la vie de tous les jours et pousse à mieux interagir avec ce qui se présente à soi. Ces prières aident à évoluer, par exemple, sur l'identité de soi, et à obtenir plus de sérénité, de compassion et une nouvelle façon d'interagir avec des problèmes pouvant rejoindre la santé mentale. Aussi, sans distinction de confessions religieuses, ces prières favorisent la méditation et un échange avec un être supérieur.

  • Vivre du bonheur malgré un cancer. Quand notre coeur parle d'amour constitue un guide pour venir en aide à une personne aux prises avec un cancer ou une autre maladie. Ce guide, composé de dix méditations et d'autant de prières, peut répondre à une quête de sens et permettre de redécouvrir ou de maintenir la présence du bonheur. À notre connaissance, peu de manuscrits offrent une telle solution pour vivre du bonheur malgré la souffrance et, souvent, le peu d'espoir que fait naître le diagnostic d'un cancer.

    Ce cheminement permet de prendre du recul face au cancer ou à une autre maladie. Il facilite également le développement ou l'évolution de valeurs spirituelles orientées vers le bonheur. Ces valeurs favorisent les prises de contact profondes avec le soi.

    Les méditations et les prières proposées permettent de s'engager spirituellement, et ce, de façon active, et elles conduisent à se réaliser ou à s'accomplir dans l'amour. En effet, elles mènent vers une ouverture spirituelle et une réconciliation. Les valeurs spirituelles prônées sont: l'ouverture du coeur, la joie, la tolérance, la sérénité, la ferveur, la vigilance, la résilience, le discernement, la mission jointe à la gratitude et la libération vers un amour infini.

    Ce cheminement s'adresse à des adultes ayant un cancer ou une autre maladie. Les méditations et les prières peuvent se réaliser en individuel ou en groupe (dans le contexte d'une retraite, par exemple) et elles sont idéales pour les personnes qui cherchent à se libérer, se recueillir, se ressourcer ou à cheminer personnellement dans l'acceptation de la maladie. La durée des méditations et prières est de quinze à vingt minutes. Elles peuvent être répétées selon le besoin, à un ou plusieurs jours d'intervalle.

  • Évoluer spirituellement à l'aide de la prière favorise la réalisation d'apprentissage, en vue de maximiser notre développement spirituel, vers des actions harmonieuses face à ce qui se présente à soi dans la vie de tous les jours.

    Ces 52 prières émergent de lectures spirituelles sur un grand nombre d'années et de méditations ou réflexions, en rapport au divin en soi. À notre connaissance, peu de prières offrent un tel cheminement de transformation, à partir de reconnaître
    en soi la présence divine, de ressentir cette présence et sa vibrance, et d'initier des passages à l'action. Ainsi, une personne peut parvenir au dépassement de soi, et à l'ouverture du coeur.

    Ces prières sont prometteuses à un cheminement spirituel, et elles permettent de rebondir vers un mieuxêtre. En ce sens cette démarche favorise l'attention, la concentration, à partir d'une écoute active et du développement de son dialogue intérieur. De cette manière, une personne peut prendre contact avec des valeurs spirituelles profondes, telles l'amour fraternel, la gratitude, l'ouverture du coeur, l'action de grâce, la réalisation d'une mission, etc.

  • Se libérer d'une impasse avec des prières adaptées au quotidien constitue un guide pour des personnes aux prises avec des problèmes sur le plan spirituel, ou celles qui vivent une impasse dans leur milieu de vie. Dans ce contexte, et à notre connaissance, peu de manuscrits présentent des prières comprenant des thèmes orientés vers un chemin évolutif spirituel et en rapport au Soi.

    Ces 52 prières peuvent se répartir sur une année selon le besoin et elles sont propices à des réflexions ou à des méditations de 15-20 minutes. Ces prières sont prometteuses pour des apprentissages en vue d'un cheminement spirituel, puisqu'elles permettent des prises de contact avec le Soi profond et en rapport au divin en soi.

    /> Elles ouvrent à l'essentiel pour la découverte du sens à la vie et elles amènent une distance face à la souffrance, vers une réconciliation et une ouverture spirituelle.

    Dans cette manière et dans l'ensemble, des prières favorisent la réalisation de soi ou l'accomplissement de soi. Outre le sens à la vie, elles couvrent l'accueil en soi du vécu, la demande d'aide, le moment présent, la
    prise de contact avec une force intérieure, la résilience et compassion, la guérison, l'unicité. Finalement, c'est la découverte, ou la confirmation, ou le renforcement de notre mission, se rapportant à une demande d'appui pour la réalisation de sa mission.

    Pour Ghislaine Richard, des prières font suite à un long processus d'évolution psychospirituelle d'une trentaine d'années
    consécutives. Elles sont supportées par des études universitaires (maîtrise en counselling et spiritualité, doctorat, post-doctorat), et par des recherches et de nombreuses interventions en groupe ou en privé, sur l'évolution ou le développement du Soi.

  • « Renaître au suicide d'un être cher » constitue un programme d'accompagnement auprès des endeuillés qui vivent une telle perte. Dans ce contexte de changements subits ou imposés, peu de moyens sont connus à ce jour pour prévenir par exemple une rupture d'équilibre, alors que ces endeuillés recherchent de nouvelles solutions, dont des réponses à leurs interrogations portant sur le sens de la vie, sur leur image personnelle et sur leur identité (composantes du concept de soi). Cet ouvrage propose un programme qui comprend une stratégie d'intervention spécifique (l'imagerie créatrice), orientée sur l'évolution du Soi.

    Ghislaine Richard expose des chemins de développement personnel en réponse aux conflits vécus, suite au suicide d'un être cher. Ces imageries sont structurées sur un modèle du concept de soi. Elles sont faciles d'accès, décrites et adaptées à des changements en profondeur. Elles favorisent la réalisation d'apprentissages portant sur la libération ou sur la réconciliation avec le Soi, la réorganisation du Soi en maximisant son plein potentiel et la consolidation des acquis qui conduisent au dépassement de soi ou à la réalisation ou l'accomplissement de soi. Ce sont des apprentissages progressifs et soutenus qui tiennent compte des différences et des manières concrètes de réagir de chaque personne. Ces apprentissages permettent de prendre contact avec ce qui se passe intérieurement, où elle observe, regarde la situation qui est difficile à vivre, sans l'éviter ni la refouler. L'individu peut élaborer des prises de conscience qui ouvrent les portes à de nouveaux apprentissages vers une guérison, soit se réconcilier avec la perte de l'être cher et son vécu de culpabilité, de colère, d'incompréhension, etc. Ce cheminement est appréciable puisque dans ce contexte, beaucoup est à réapprendre, à reconstruire, à retrouver le sens de la vie, etc. C'est une démarche évolutive supportant la résolution de problèmes, la prise de décision, l'acquisition de valeurs spirituelles dont l'éveil de la conscience, la réflexion, la vigilance, l'autodétermination, la cohérence, etc.

    Ghislaine Richard possède un doctorat et un post doctorat en éducation. Ses études et ses recherches sont spécialisées sur l'évolution du Soi, à l'aide de la stratégie d'imagerie guidée (créatrice). Elle possède de plus une maîtrise en counseling et spiritualité. Durant de nombreuses années, elle a travaillé dans les secteurs de la santé, de l'enseignement et de la coordination en santé communautaire. Elle intervient depuis une trentaine d'années dans les domaines du concept de soi et de l'imagerie créatrice pour son influence sur l'évolution du Soi.

empty