• Dans cet ouvrage, paru pour la première fois en 1960, et qui est un classique de l'épistémologie, Gilles Gaston Granger met en lumière les deux périls qui menacent les sciences humaines : d'une part, le recours à des modèles explicatifs fermés, appliqués sans le détour de l'expérience, et qui peinent à rendre compte des phénomènes, d'autre part le recours exclusif à l'expérience vulgaire, au nom de la singularité des individus, qui empêche l'émergence d'une pensée. Gilles Gaston Granger nourrit l'espoir que, par le mariage difficile de la pensée combinatoire et de la pensée intuitive, naîtra une « poïematique », réunion de la science, de l'histoire et de la philosophie des oeuvres humaines.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • C'est à reconnaître la solidité de l'oeuvre de Wittgenstein, que Gilles Gaston Granger veut aider dans cette "Invitation à la lecture de Wittgenstein" en donnant, à ceux qu'attire la pensée du philosophe, le désir d'en lire et relire les écrits, sans plus se soucier des éclaircissements qu'apporte magistralement cette Invitation. L'humilité de Gilles Gaston Granger, ne doit pas nous faire oublier son immense mérite à faire apparaître la continuité de la démarche de Wittgenstein, reposant sur sa constante conviction que la philosophie n'est pas une doctrine, mais une activité d'éclaircissement, qui ne démontre rien mais élucide les expressions de langage, masquant la forme véritable des pensées qui ne peut correspondre à l'ordre des faits. L'auteur nous permet ainsi d'éviter le faux pas si fréquent, conduisant à penser qu'il y a deux systèmes wittgensteiniens successifs. Il nous guide, à l'inverse, vers la compréhension de l'illusion, constamment dénoncée par Wittgenstein, consistant à confondre le registre philosophique et celui de la science.

  • C'est à reconnaître la solidité de l'oeuvre de Wittgenstein, que Gilles Gaston Granger veut aider dans cette "Invitation à la lecture de Wittgenstein" en donnant, à ceux qu'attire la pensée du philosophe, le désir d'en lire et relire les écrits, sans plus se soucier des éclaircissements qu'apporte magistralement cette Invitation. L'humilité de Gilles Gaston Granger, ne doit pas nous faire oublier son immense mérite à faire apparaître la continuité de la démarche de Wittgenstein, reposant sur sa constante conviction que la philosophie n'est pas une doctrine, mais une activité d'éclaircissement, qui ne démontre rien mais élucide les expressions de langage, masquant la forme véritable des pensées qui ne peut correspondre à l'ordre des faits. L'auteur nous permet ainsi d'éviter le faux pas si fréquent, conduisant à penser qu'il y a deux systèmes wittgensteiniens successifs. Il nous guide, à l'inverse, vers la compréhension de l'illusion, constamment dénoncée par Wittgenstein, consistant à confondre le registre philosophique et celui de la science.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty