• Un conte cruel qui explore nos fantasmes les plus tabous, servi par une écriture aussi serrée qu'un café sans sucre !
    Quand Dan perd son épouse Alice, chanteuse aussi affriolante sur scène que frigide dans la vie, il refuse de se laisser aller au chagrin. À la place, il convainc une strip-teaseuse de cabaret de remplacer feu sa femme et devenir son sosie pour quelques jours - moyennant rétribution bien sûr.
    Bien plus chaude et perverse que son modèle, Alice bis entraîne Dan dans un voyage au bout du vice qui durera trois nuits, pas une de plus. Mais après ? Une fois qu'on a goûté aux plaisirs interdits, est-il possible de revenir en arrière et retrouver une vie normale ?
    La Remplaçante est un conte cruel qui explore nos fantasmes les plus tabous, servi par une écriture aussi serrée qu'un café sans sucre. Oserez-vous accompagner Dan et Alice dans leur descente aux enfers ?
    Les Nouveaux Interdits, une collection de textes hard inédits, écrits par des auteurs d'aujourd'hui : le roman porno toujours aussi pervers, mais avec une touche de modernité !

  • Un amour trop mortel

    Guillaume Perrotte

    • Blanche
    • 27 Octobre 2016

    Dans ce terrible roman de moeurs sans concession, trouble et excitant, nous assistons à la lutte de deux hommes empêtrés dans le souvenir d'une femme et d'une maîtresse hors norme. Un an après la mort de sa femme, Anna, Max cherche à revivre la dernière nuit qu'ils ont passé avant sa disparition. Cette dernière nuit, ils l'ont passée avec Éric, un ami du couple, à qui Max a demandé de faire l'amour à sa femme et d'assister à leurs ébats. Max retrouve Éric dans ce pub où tout a commencé un an auparavant et demande à son ami de rejouer cette nuit particulière où il a découvert une femme qu'il ne connaissait pas. D'abord réticent à ce jeu morbide, Éric va se laisser submerger par ses souvenirs et, au fil de cette nouvelle nuit, avouer à Max tout ce qui le liait à sa femme...

  • Femmes de pub

    Guillaume Perrotte

    • Blanche
    • 24 Mai 2017

    Une comédie érotique, exempte de tabou, culottée et rythmée, écrite dans l'esprit de Sex & the City!
    Quatre femmes, dynamiques, sexy, décomplexées, physiquement très différentes et complémentaires. Célibattantes ou mariées, à la recherche de nouveaux plaisirs charnels, toujours en quête de sensations fortes, elles ne craignent aucune expérience inédite ni interdite. Battantes et sensuelles, elles assument leur érotisme très direct, vivent leur vie sexuelle sur une mode dite " masculine ".
    Directrice artistique ou productrices, blonde, brunes ou rousse, elles bossent dans la même société de films publicitaires, Raid Productions - jeune boîte en pleine expansion, managée par un séduisant patron gay. Leurs bureaux sont installés dans un grand loft implanté en plein coeur de Paris, depuis lequel elles mettent en branle les projets les plus branchés du moment.
    Hyperactives, fun et contemporaines, elles n'hésitent pas, entre réunions en agence ou tournages, à parler cul entre elles, de manière à la fois ludique, hot et rigolote.
    De Paris à Cannes en passant par la Nouvelle-Zélande, elles conduiront les lecteurs sous les puissants projecteurs de leurs intimités les plus débridées et luxuriantes afin de leur faire partager, en toute impudeur, leurs expériences les plus légères, drôles et excitantes.

  • Une novella, « Fenêtre sur couple », et un roman, « Le Bracelet électronique », soit deux textes de Guillaume Perrotte dont les thèmes sont très proches, ont été publiés dans la collection e-ros & bagatelle. Ces deux textes de « voyeurisme noir », où l'excitation passe le pas à la psychose, où le voyeurisme devient morbide, sont à présent réunis en un seul volume.
    Fenêtre sur couple
    Un télescope pointé sur l'appartement partagé par son ex et l'aguichante jeune femme qui a pris sa place, Marianne observe les ébats du couple. Un voyeurisme morbide qui touche sa santé nerveuse déjà fragilisée. La tension monte...
    « Je m'efforce d'occulter les images traumatisantes que je viens de voir par accident dans le viseur de la longue-vue... »
    « Fenêtre sur couple » est un récit acéré à l'érotisme très sombre, cet érotisme dont Guillaume Perrotte s'est fait une spécialité dans ses romans comme « Un amour trop mortel » ou « Proposition perverse ».
    Le Bracelet électronique
    Jo, photographe culinaire, purge sa condamnation à son domicile, un bracelet électronique à la cheville. Il avait frappé sa femme, Nat, après avoir développé une jalousie maladive, renforcée par une impuissance chronique.
    « Des mois, voire des années que j'avais la certitude qu'elle me cocufiait à tour de bras. De quoi devenir complètement cinglé. »
    Le lecteur, grâce à une narration à la première personne, s'immisce dans l'esprit malade de Jo et vit par flash-back les moments heureux comme les premiers symptômes de sa paranoïa. Mais Jo invente-t-il les scènes d'adultère ? Nat lui a-t-elle réellement avoué avec force détails l'avoir cocufié dès leur mariage ?
    Nat loue la villa voisine de celle où Jo est cloîtré et s'y installe avec leur enfant. Simple désir de la part de Nat de permettre à son fils de voir plus facilement son père ou ultime provocation ?
    « Le Bracelet électronique » a pour particularité d'être à la fois un roman noir qui tient en haleine le lecteur et un roman érotique, où les récits de Nat (imaginés par Jo ?) décrivent sans tabou les relations sexuelles qu'elle a entretenues. Il se pourrait même que ce roman fasse sourire le lecteur, avant de le faire sombrer définitivement dans la folie du narrateur.
    Guillaume Perrotte consacre son oeuvre aux problématiques de l'hypersexualité dans le couple.
    Collection e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes !
    Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d'érotisme, se donnent rendez-vous dans la collection e-ros qui se veut dynamique : des textes inédits, courts, érotiques et numériques adaptés à des lectures d'aujourd'hui, à parcourir avec délectation sur l'écran des liseuses, tablettes et autres smartphones sans oublier « les bons vieux » ordinateurs.
    Nouvelles numériques, couverture en couleurs illustrée par Sandokan et Chairminator.

  • Nu, les membres solidement attachés aux barreaux du lit par des ceintures en cuir souple et des bas noirs... Voilà comment j'ai repris connaissance après avoir bu un pot avec Aurore dans une taverne de Brive, située à moins de cent mètres de la salle des fêtes avant de perdre la tête, sans doute à cause de l'alcool, vu ma bouche pâteuse et mon début de migraine.
    - Alors comme ça, vous n'êtes plus inspiré pour écrire des romans érotiques ; vous auriez pondu le premier jet d'un polar tout public ? m'a-t-elle lâchement provoqué d'une voix suave, tout en se mettant à me caresser le ventre de sa main bouillante.
    - Vous avez mis quoi exactement dans mon verre, quand je suis allé pisser ? Un somnifère ? Du GHB ?
    Elle a souri voluptueusement, les yeux malicieux. Puis elle a approché son visage du mien, ses lèvres de mon oreille gauche et m'a susurré :
    - N'ayez crainte, Guillaume : je vais vous aider à retrouver toute votre inspiration.
    Tout dégénère pour Guillaume Perrotte le jour où il se retrouve à la Foire du livre de Brive-la-Gaillarde et qu'une jeune et jolie jeune femme, grande fanatique de ses textes licencieux, se présente à lui pour une dédicace.
    Plus que ses longs cheveux blonds bouclés en mouvement dans l'air, comme si sa chevelure dense était chargée d'électricité statique dans cette bruyante foire littéraire, c'est son regard bleu-noir, habité d'une sensualité abyssale, qui m'a aussitôt frappé en plein dans le mille. Moins un coup de foudre qu'un coup de fouet, ai-je ressenti à cette seconde en la voyant m'adresser un sourire pâle, éclairé d'un terrible romantisme. Si je la voyais pour la première fois en chair et en os, je connaissais précisément sa date de naissance : le 21 septembre 1982. Ainsi que son prénom et son nom de famille : Aurore Lavigne. Je connaissais encore deux ou trois choses d'elle d'assez personnelles grâce à Facebook.
    Dans cette mise en abyme entre l'écrivain et sa lectrice, Perrotte transcende cette histoire excitante et noire, tout en adressant un clin d'oeil amusé à Stephen King.

  • Sex addict

    Guillaume Perrotte

    • Blanche
    • 31 Mars 2016

    Sex addict c'est la plongée dans l'âme d'un homme torturé finalement prisonnier de ses fantasmes et de son hyper sexualité.
    Yann et Carla sont mariés et travaillent ensemble pour la même boîte de pub. Tous les deux sont porteurs d'une lourde hérédité sexuelle qu'il vivent chacun différemment. C'est ainsi que Yann se laisse submerger, puis envahir par ses pulsions sexuelles qui finissent par n'être que sa seule raison de vivre, son obsession, alors que Carla tente d'échapper à cette fatalité et tente de ramener son couple vers la normalité.
    Le couple se désunit lentement, Yann ne trouvant plus d'excitation dans cette femme dont il sait pourtant son goût atavique pour le sexe. De chantages en provocations, Yann parviendra-t-il à réveiller le démon qui sommeille en Carla ? Prendra-t-il le risque de voir exploser son couple pour assouvir sa soif inextinguible de sexe ? C'est à cette lutte que nous invite Guillaume Perrotte dans un roman enlevé, puissant et pervers.

  • Vengeance conjugale

    Guillaume Perrotte

    • Blanche
    • 25 Février 2016

    La vengeance passionnelle comme unique délivrance. Instituteur, Marc ne se remet pas du départ de sa femme pour un autre homme. Impuissant, émotionnellement mort, il vogue depuis des mois entre haine et dépression, sans avoir la force d'analyser son naufrage conjugal. jusqu'au jour où il fait la connaissance de la mère d'un de ses élèves, Valérie. Marc a alors l'idée d'un plan machiavélique. Il va faire de cette femme sa maîtresse, pour comprendre enfin comment Valentine, son ex, a pu le berner aussi facilement depuis des mois, du premier baiser extraconjugal à la violente séparation. Spirale infernale dans laquelle Marc va plonger pour casser la vie de Valérie, cette femme innocente et fragile qui ressemble physiquement tant à la sienne et qu'il finira par prénommer Val, comme son ex. Cette Valérie, qu'il a décidé de détruire pour épargner la mère de son fils. Au risque de tomber dans son propre piège immoral.

  • Reconquête conjugale est le septième roman de Guillaume Perrotte. Il constitue la suite de Proposition perverse, son premier roman, un thriller érotique d'une rare efficacité qui lui avait valu des critiques élogieuses et une édition en version poche chez Pocket. Plusieurs mois après avoir été évincé de chez lui par son épouse Claire suite à un trio érotique qui a remis en question leur mariage de 15 ans, Pierre, 40 ans, scénariste de séries policières provisoirement dans la dèche financière, revient passer l'été dans son ex-maison, car il ne peut plus payer l'hôtel-résidence où il s'est installé - du moins officiellement. Curieuse situation existentielle pour Pierre qui se retrouve être un étranger chez lui, vu que Claire, toujours directrice artistique dans une agence de pub, vit désormais avec Thierry, commercial médical au bagou animal, l'homme que Pierre a jadis sélectionné pour partager très activement leurs jeux sexuels, et qui a également pris sa place auprès de ses deux enfants. Place domestique que Pierre est bien décidé à reconquérir au sein du cocon familial. Il est également décidé à regagner le coeur (et le corps) de Claire après avoir été un temps la victime consentante de leurs jeux intimes à hauts risques et sans filet, qui ont fini par se convertir en une singulière et destructrice relation maritale - surtout à son niveau. Pierre sera-t-il à la hauteur de ce challenge sentimental, de ce défi conjugal ? Redeviendra-t-il le maître des lieux et de leurs jeux luxurieux ? Unique certitude : cette fois, il a moins à perdre qu'à gagner...

  • Proposition perverse

    Guillaume Perrotte

    • Blanche
    • 19 Décembre 2013

    Gilles est un scénariste en mal d'inspiration qui doute de lui et, surtout, de sa virilité. Lise, son épouse, est une femme de 40 ans qui, sans abdiquer sa féminité, s'est faite une raison de leur vie monotone de couple bourgeois.
    Par dépit, par défi aussi, Gilles va contacter par annonce un homme, Thierry, à qui il demande de séduire sa femme afin de tester sa fidélité. C'est ainsi qu'il le renseigne sur ses goûts, ses horaires de travail. Thierry, homme à femmes et bête de sexe, va accepter. Chaque soir, il doit téléphoner à Gilles pour le tenir informé de ses avancées. De son côté, Gilles note scupuleusement sur son ordinateur l'évolution de la situation qu'il a lui-même initiée. Il attise le feu de sa femme en laissant son ordinateur ouvert, lui permettant ainsi d'accéder à ses fantasmes. Lit-elle les délires de son mari ? Accepte-t-elle de rentrer dans son jeu ?
    Avec une terrible perversité, soutenue par une plume acide et efficace, Guillaume Perrotte nous fait entrer dans l'intimité de ces trois personnages qui tissent les fils de la destruction morale de Gilles.
    Un roman contemporain troublant et dérangeant dans la veine des grands textes érotiques qui provoquent excitation des sens et malaise.

empty