• La Franc-Maçonnerie, institution discrète s'il en fut, a ses auteurs spécialisés, qui touchent un public restreint, déjà initié en général, et soucieux de mieux connaître et d'approfondir la philosophie et l'histoire d'un Ordre auquel il appartient. Mais on ignore trop souvent que cet Ordre a suscité de tout temps l'intérêt, voire la curiosité du monde littéraire au sens large, et qu'on en trouve la trace chez des écrivains aussi bien Maçons que profanes. C'est un vaste panorama des auteurs concernés, de Shakespeare à Mircéa Eliade, en passant par Montesquieu, Casanova, Lessing, Goethe, Nerval, George Sand, Maupassant ou Thomas Mann - en tout plus de cent écrivains - qu'Henri Prouteau, pour la première fois, fait sortir de l'ombre, pour nous les montrer sous un aspect inhabituel. Nul n'était plus qualifié pour aborder ce sujet sans précédent. Henri Prouteau a atteint, dans la Franc-Maçonnerie de tradition les grades les plus élevés. Préfacier du « Dictionnaire des Francs-Maçons Français », il a collaboré à des publications réputées de la recherche maçonnique. Son livre, enrichi de documents inédits, nous présente des oeuvres que l'on croyait souvent bien connaître, mais qui comportaient une face cachée. C'est un apport à la fois important et original dans l'histoire littéraire.

empty