• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Charles Bolduc est un jeune écrivain avec déjà deux livres à son actif, dont un a été finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général en 2012. Fait remarquable, les deux titres de cette étoile montante de la littérature québécoise sont des recueils de nouvelles, fulgurantes, denses, brèves et poétiques. La revue ­XYZ­ a donc élu Charles Bolduc comme nouvellier du numéro 113 en présentant un entretien avec l'auteur, trois nouvelles inédites en primeur ainsi qu'un compte rendu de son recueil ­Les truites à mains nues­. La section «Thème libre», qui offre un espace à plusieurs nouvelles plumes, livre des textes qui ont charmé le comité de lecture de la revue, donnant la chance à celles-ci de se faire connaître.

  • Gabriel est allergique aux cacahouètes. Être allergique, ce n'est pas toujours facile à vivre. Il faut faire attention à ce que l'on mange, à la maison mais aussi à la cantine ou chez les amis. Avec ce petit documentaire, l'enfant comprend ce qu'est une allergie, ce qu'il faut faire en cas de crise, quelles sont les différentes allergies dont on peut être atteint, et enfin comment se soigner et vivre avec.

  • Une nouvelle collection dédiée aux oeuvres intégrales 1 re du BAC 2020 et à leurs parcours associés !
    Parcours associé : Modernité poétique ?
    Résumé de l'oeuvreDans un univers onirique, les sirènes aux cheveux verts se mêlent à la Tour Eiffel bergère, l'ancien au nouveau, les peines à l'espérance, la mélancolie aux éclats de rire. La modernité poétique d'Apollinaire est, à l'image du Phénix, le bûcher fabuleux d'une éternelle renaissance.
    Lire et comprendre l'oeuvreo Tous les repères sur Apollinaire et le contexte de l'oeuvre
    o Des encarts culturels et des éclairages au fil du texte
    o Des explications de texte avec une question de langue pour préparer l'oral
    Préparer le Bac70 pages pour préparer vos élèves aux épreuves écrites et orales du Bac !

    L'oeuvre
    o Des tests de lecture de l'oeuvre
    o Les clés pour bien connaître l'oeuvre : l'ivresse poétique, la femme, une méditation sur la fuite du temps

    Le parcours
    o Tout pour comprendre le parcours : les thèmes clés (le lyrisme de la modernité, une réinvention de la poésie personnelle, une poétique du monde moderne, la poésie moderne comme art du bricolage en liberté), 10 textes complémentaires, des citations, des prolongements artistiques...
    o Vers le Bac : des sujets de dissertation traités, des points de méthode et des outils pour préparer l'oral du Bac

  • Le marché du bitcoin est en pleine expansion, mais son utilisation - et les risques qu'il présente - peuvent être difficiles à cerner. Ce livre vous communique des analyses essentielles qui vous permettront d'investir en toute confiance l'univers de cette cryptomonnaie. Un "méta livre" permettant de se faire non seulement une opinion sur Bitcoin, mais aussi une opinion sur les opinions de ceux qui y sont opposés. 

  • L'ouvrage est le condensé d'une histoire singulière de la psychosociologie dans le champ socioéconomique d'une entreprise à vocation nationale. Une dynamique de recherche et d'intervention dans le fonctionnement des groupes et des organisations, contributive d'une élaboration de notions et de concepts à usages pratiques dans les processus de changements démocratiques. Fondé sur un cas concret, l'ouvrage tente de retracer la lente élaboration de la psychosociologie en France, faite d'avancées, d'hésitations, de doutes et avec parfois le sentiment d'un "bricolage artisanal".

  • La réussite et l'échec scolaires sont au coeur de la préoccupation des parents, des enseignants et des élèves. Comment favoriser la première et éviter le second? Quelles que soient les époques, cette question court les salles de professeurs, taraude les différents responsables de l'éducation nationale et in fine alimente de manière récurrente le débat public. Ce livre ne prétend évidemment pas y répondre. Il a néanmoins l'ambition de fournir quelques pistes pour l'action. Les sciences du comportement offrent en effet aujourd'hui un ensemble de résultats qui conduisent à mieux évaluer les conséquences possibles de certains actes pédagogiques parmi les plus ordinaires : présenter une tâche, évaluer une performance, donner une note, émettre publiquement une appréciation, faire réaliser un travail en groupe, etc. Apparemment simples, ces actes sont pourtant en mesure d'affecter considérablement la performance scolaire des élèves. Aussi trouvera-t-on dans ce livre quelques éléments issus de recherches scientifiques susceptibles de nourrir, même modestement, une réflexion qui associe les performances scolaires à la fois aux conditions de leur réalisation et à l'histoire de leurs auteurs.

  • Ces entretiens sont ceux de trois complices. Deux d'entre eux sont des universitaires, le troisième a travaillé essentiellement en entreprise, mais les trois ont, dans leur pratique, accordé une place essentielle à la formation des adultes. Ils s'offrent dans cet ouvrage à la lecture d'André de Peretti avec lequel, chacun dans des perspectives différentes, avait partagé, un moment de son parcours.

  • Parcourir durant de longs temps les territoires du grand Nord, des terres d'Ellesmere, de Baffin, du Groenland et du Svalbard engage le voyageur à porter loin le regard. Loin des pratiques culturelles qui lui sont habituelles, loin de ses manières acquises de regarder le monde, l'homme sans chemin ne voit que lui-même et peut réfléchir au sens de son destin. Le Nord appelle le Nord et, dans sa profondeur d'être, il sait qu'il reviendra autant qu'il en aura épuisé les limites. La connaissance est au prix de l'infinie profondeur.

  • Jean Huguet est vendéen. Vendéen des Sables-d'Olonne, la seule ville qui, dans la Vendée insurgée, demeura républicaine - on disait alors patriote - au milieu de la tourmente politique et militaire de 1793 et de 1794. De cette position particulière, il a appris à considérer ces années tragiques d'un oeil plus serein que la plupart de ses compatriotes : son essai, Un coeur d'étoffe rouge, publié en 1985, est la première tentative de réconciliation des frères ennemis - et l'on voit, jour après jour, son rayonnement modifier les esprits dans tout l'Ouest français. En 1986, Jean Huguet a publié Les tambours de la Bourguignonne, roman-chronique de L'An I de la Vendée, dont Émilia est la suite naturelle. Émilia, roman-chronique... Roman, parce que certains des personnages, dont Émilia et le jeune officier bleu, Caïus Rambert, sont imaginés. Chronique, parce que les principaux acteurs, ou témoins du drame, sont historiques : François Servanteau, André Collinet, le député Gaudin, le général Boulard, le général Turreau (l'homme des colonnes infernales), vingt autres. Chronique, encore, car, vécu par ces hommes et ces femmes, jour après jour, ce récit est la relation fidèle des événements qui, du printemps 1793 au printemps 1794, font de la Vendée le théâtre de la plus grande guerre civile de l'histoire de France (en quatorze mois, près d'un demi-million de morts, Blancs et Bleus)... Émilia et Caïus Rambert vivent leur roman ; d'autres écrivent l'histoire avec le sang des victimes ; Servanteau et Collinet en tiennent la chronique, et tentent de comprendre l'horreur qui se déchaîne sous leurs yeux... Roman-chronique : tel est ce livre à nul autre pareil qui, tour à tour, décrit le quotidien et prend de la hauteur. Il est, en quelque sorte, l'illustration vivante d'Un coeur d'étoffe rouge. Du roman, il a la puissance et l'émotion ; de la chronique, l'intelligence des faits et le poids de la réflexion.

  • Sous l'ordre hitlérien, des trains de marchandises circulent par milliers sur les rails des territoires occupés par les Allemands pour se diriger vers des camps de concentration et d'extermination. Des hommes, des femmes et des enfants assoiffés, affamés, humiliés se tassent dans des wagons. Ce sont ces conditions effroyables de transport qui sont au centre de cette pièce de théâtre.

  • Une histoire d'amour qui commence, une tempête qui fait rage, un coucher de soleil flamboyant, un train dans la nuit... Autant de si longues histoires possibles, ou pas.
    Chaque nouvelle nous plonge dans un univers différent. En quelques lignes naissent les personnages, femmes ou hommes, jeunes ou moins jeunes, enfants parfois. Le présent nous laisse entrevoir leur passé, leurs espoirs, leurs illusions. Chacun(e) doit affronter sa réalité.
    Le fil conducteur d'un récit peut être un objet, un bijou, une clé, une couchette ou un lit, une toile sur un chevalet... Les sons rythment les nouvelles, une sonnerie, un chant, la musique des rails au contact des roues... Les silences ont également leur place.
    Dans chaque nouvelle, les situations semblent s'éclaircir avant de basculer dans l'inattendu jusqu'à la surprise finale qui, malgré les indices semés çà et là, est toujours imprévisible.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Diplômé en droit, Hervé Huguet a eu plusieurs vies qui ont enrichi son imaginaire : barman à Londres, directeur de centre culturel en région parisienne, réalisateur multimédia et concepteur médiatique. Pendant 30 ans, il dirigea un cabinet de conseil en achat public.
    Parcourant le monde, il a eu la chance de découvrir d'autres cultures, en Europe, Afrique, Asie, Polynésie ou dans les Caraïbes. Il a ainsi pu appréhender toutes les nuances de la beauté, de l'âme humaine et du rapport à la nature. Il a, aujourd'hui, posé ses valises sur la côte atlantique et se consacre à l'écriture.
    Le recueil "Une si longue histoire et autres histoires courtes" regroupe vingt nouvelles écrites entre septembre 2019 et avril 2020.

  • Si le Linceul de Turin a enveloppé le Corps du Christ après sa mort sur la Croix, la Sainte Tunique, elle, est le vêtement qu'Il a porté avant sa mort, notamment pendant sa Passion. Il est donc normal que ces deux Reliques portent les vestiges du même Corps. Il y a, de part le monde, une cinquantaine de Reliques, entières ou partielles, de la " Sainte Tunique du Christ ", mais celle conservée et vénérée à Argenteuil près de Paris, apportée vers l'an 8oo par l'empereur Charlemagne, présente le plus de marques d'authenticité, aussi bien historiques que matérielles. Déjà vers les années 1892 et 1934, des chercheurs se sont penchés sur les aspects matériels de la Sainte Tunique d'Argenteuil. Ces études ont été reprises depuis 1984, l'année de la dernière grande ostension à Argenteuil qui avait attiré 75 000 pèlerins. Un colloque organisé en novembre 2oo5 à Argenteuil par COSTA (UNEC) a permis aux chercheurs de faire le point des études scientifiques, passées et actuelles. Un an plus tard, voici les " Actes " de ce colloque : " La Sainte Tunique face à la science ", un ouvrage préfacé par John Jackson, ancien président du célèbre STURP qui avait entrepris, il y a une trentaine d'années, une étude approfondie sur le Linceul de Turin. Parmi les conférenciers du colloque, on découvrira les noms d'insignes scientifiques et spécialistes. Que leurs recherches, parfois controversées, mais toutes désormais accessibles au grand public grâce à cette publication, puissent aider à contribuer toujours plus à la redécouverte de l'inestimable trésor que représente cette " Sainte Tunique ". Au-delà des recherches scientifiques, elle invite à la contemplation.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Il y a dix ans paraissait "L'homme et sa destinée", dont le retentissement, non seulement en Amérique et en France, mais dans le monde entier (l'ouvrage fut traduit en treize langues), devait être considérable. Le présent essai est une introduction non seulement à cette oeuvre, mais à la connaissance de la personne même de Lecomte du Noüy. Il se développe sur trois plans : l'Homme, dont le destin est retracé dans une chronologie sommaire mais précise, en marge de laquelle sont analysés les traits les plus caractéristiques de cette personnalité, qui exerça sur son entourage une extraordinaire séduction (tour à tour dandy, dramaturge, savant, philosophe, contemplatif jusqu'à l'ascèse) - la science à laquelle il crut de toutes ses forces, jusqu'à l'instant où l'esprit d'exigence, le profond désir de lumière qui inspira ses recherches, lui en montra la relativité, éveillant en lui une sensibilité religieuse - Dieu vers lequel Lecomte du Noüy, par le chemin aride de la science, chemin emprunté, il est vrai, déjà par tant d'illustres savants, s'éleva, donnant l'exemple d'une admirable lucidité. "Rayonnement de Lecomte du Noüy" n'est pas l'oeuvre d'un homme de science, mais constitue un témoignage humain, adressé à tous les publics, dans la mesure où ceux-ci éprouvent le désarroi de notre époque. Comme il le fit pour "Saint-Exupéry ou l'enseignement du désert" (La Colombe, 1956), - l'auteur de "Citadelle" étant d'ailleurs - à diverses reprises - évoqué dans ce livre -, Jean Huguet s'est efforcé d'atteindre à la vérité profonde de Pierre Lecomte du Noüy. Le 22 septembre dernier, il y eut dix ans que celui-ci mourait. Le temps depuis lors écoulé a servi la mémoire du philosophe qui avait écrit : "La destinée de l'homme ne se limite pas à son existence sur terre... Il existe moins par les actes qu'il exécute pendant sa vie, que par le sillage qu'il laissera derrière lui comme une étoile filante." La lecture de cet ouvrage vous convaincra de l'actualité de Lecomte du Noüy.

  • Il y a dix ans paraissait "L'homme et sa destinée", dont le retentissement, non seulement en Amérique et en France, mais dans le monde entier (l'ouvrage fut traduit en treize langues), devait être considérable. Le présent essai est une introduction non seulement à cette oeuvre, mais à la connaissance de la personne même de Lecomte du Noüy. Il se développe sur trois plans : l'Homme, dont le destin est retracé dans une chronologie sommaire mais précise, en marge de laquelle sont analysés les traits les plus caractéristiques de cette personnalité, qui exerça sur son entourage une extraordinaire séduction (tour à tour dandy, dramaturge, savant, philosophe, contemplatif jusqu'à l'ascèse) - la science à laquelle il crut de toutes ses forces, jusqu'à l'instant où l'esprit d'exigence, le profond désir de lumière qui inspira ses recherches, lui en montra la relativité, éveillant en lui une sensibilité religieuse - Dieu vers lequel Lecomte du Noüy, par le chemin aride de la science, chemin emprunté, il est vrai, déjà par tant d'illustres savants, s'éleva, donnant l'exemple d'une admirable lucidité. "Rayonnement de Lecomte du Noüy" n'est pas l'oeuvre d'un homme de science, mais constitue un témoignage humain, adressé à tous les publics, dans la mesure où ceux-ci éprouvent le désarroi de notre époque. Comme il le fit pour "Saint-Exupéry ou l'enseignement du désert" (La Colombe, 1956), - l'auteur de "Citadelle" étant d'ailleurs - à diverses reprises - évoqué dans ce livre -, Jean Huguet s'est efforcé d'atteindre à la vérité profonde de Pierre Lecomte du Noüy. Le 22 septembre dernier, il y eut dix ans que celui-ci mourait. Le temps depuis lors écoulé a servi la mémoire du philosophe qui avait écrit : "La destinée de l'homme ne se limite pas à son existence sur terre... Il existe moins par les actes qu'il exécute pendant sa vie, que par le sillage qu'il laissera derrière lui comme une étoile filante." La lecture de cet ouvrage vous convaincra de l'actualité de Lecomte du Noüy.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Chaque été, entre le continent, c'est-à-dire Les Sables-d'Olonne en Vendée, et l'île de la Chaume, le bac embarque et débarque trois cent mille passagers. La plupart, ce sont des « étrangers » attirés par le site, le lacis des ruelles, les quais pointillés de bistrots, voire une population dont le pittoresque ne sera, hélas, qu'effleuré. Cette chronique d'une enfance offre au lecteur - « étranger » lui aussi - l'occasion unique de pénétrer à l'intérieur d'une famille de pêcheurs chaumois. L'enfant qui vous guide est né en 1925. En se dévoilant, il révèle une époque et un milieu qui exercent sur notre temps un particulier attrait. Cette époque se situe entre 1925 et 1937. Ce milieu est la communauté maritime disparue avec les derniers grands voiliers de pêche, ne survivant que dans les merveilleux « portraits de bateaux » de l'imagier de la mer, Paul-Émile Pajot (mort en 1929), ami de l'aïeul, Émile Legoff, patron du dundee l'« Éole », auquel l'enfant doit d'être aujourd'hui l'auteur, et le personnage de ce récit montrant un homme qui se fait dans un monde qui se défait. Intime, jusqu'à l'indiscrétion, confidence et témoignage, ce livre donne accès à la société la plus close, moins par ses moeurs ou son langage, que parce qu'elle s'est construite le dos à la terre quand, même la mer, lieu de travail et de contrainte, lui inspirait plus d'impatience et de colère que d'amour.

  • Chaque été, entre le continent, c'est-à-dire Les Sables-d'Olonne en Vendée, et l'île de la Chaume, le bac embarque et débarque trois cent mille passagers. La plupart, ce sont des « étrangers » attirés par le site, le lacis des ruelles, les quais pointillés de bistrots, voire une population dont le pittoresque ne sera, hélas, qu'effleuré. Cette chronique d'une enfance offre au lecteur - « étranger » lui aussi - l'occasion unique de pénétrer à l'intérieur d'une famille de pêcheurs chaumois. L'enfant qui vous guide est né en 1925. En se dévoilant, il révèle une époque et un milieu qui exercent sur notre temps un particulier attrait. Cette époque se situe entre 1925 et 1937. Ce milieu est la communauté maritime disparue avec les derniers grands voiliers de pêche, ne survivant que dans les merveilleux « portraits de bateaux » de l'imagier de la mer, Paul-Émile Pajot (mort en 1929), ami de l'aïeul, Émile Legoff, patron du dundee l'« Éole », auquel l'enfant doit d'être aujourd'hui l'auteur, et le personnage de ce récit montrant un homme qui se fait dans un monde qui se défait. Intime, jusqu'à l'indiscrétion, confidence et témoignage, ce livre donne accès à la société la plus close, moins par ses moeurs ou son langage, que parce qu'elle s'est construite le dos à la terre quand, même la mer, lieu de travail et de contrainte, lui inspirait plus d'impatience et de colère que d'amour.

  • "Tout le monde a rêvé d'être un oiseau. Toi aussi, je suis sûre. Pouvoir échapper au sol, à un ennemi peut-être, pouvoir observer d'en haut la terre, les maisons, les gens, pouvoir parcourir de grandes distances, pouvoir battre des ailes pour aller plus vite ou planer, se laisser porter par le vent, être libre, n'est-ce pas fantastique ?"
    Marie-Claude Frémeaux
    "Le temps du rêve... Une visite guidée et commentée d'un espace naturel pour permettre aux plus jeunes de découvrir les merveilles de la nature dans leur dimension sonore. Aigle, rossignol, perroquet, rouge-gorge, chouette, coucou, cigogne, merle, mouette, oiseau de Paradis... Le chant de 23 espèces !"
    Patrick Frémeaux

  • "Dans la ferme, on trouve tous les animaux que tu entends dans le CD. La ferme est la maison des vaches, des moutons, des poules, des coqs, tous ces animaux dont le fermier s'occupe. Mais c'est aussi un refuge pour beaucoup d'autres animaux, comme les oiseaux, les grenouilles, les chats... Tu te rends compte ? Tant de choses à entendre !"
    Marie-Claude Frémeaux
    "Le temps du rêve... Une visite guidée et commentée d'un espace naturel pour permettre aux plus jeunes de découvrir les merveilles de la nature dans leur dimension sonore. Le coq, la poule, la pintade, l'oie, le canard, le dindon, le pigeon, la chèvre, le mouton, le cheval, l'âne, le cochon, la vache, le chien et, bien sûr, le chat !" Patrick Frémeaux

empty