• Seconde chance

    Ileana Metivier

    • Bookelis
    • 24 Février 2019

    Gino et Sandrine, deux éducateurs passionnés par leur métier, accueillent cinq jeunes adultes dans une ferme ardéchoise. Ce huis clos en pleine nature devrait les aider à  se libérer de leur passé.
    Chacun gère ses drames comme il le peut. Violette se réfugie dans le silence, Estéban guette sans cesse sa propre ombre, Sofiane rase les murs, Théo méprise le monde, quant à  Nina, elle exhibe son corps sans pudeur... Sandrine et Gino, par le biais de discussions emplies de tolérance, espèrent les amener à  s'épanouir.
    Mais la cohabitation de personnalités si distantes se révèle difficile. Théo ne peut se détourner de l'aguichante Nina. Estéban et Violette, obligés de vivre ensemble, s'entraident à  contrecÅ"ur. Seul Sofiane semble timidement tenté par l'aventure... Les éducateurs ne sont pas trop de deux pour encadrer cette odyssée ! Parviendront-ils à  la mener à  bien ?


    Tour à  tour narrateurs, ces personnages à  l'humanité bouleversante vous entraînent dans les difficultés et les joies de leur vie.


    La presse en parle :
    Extrait de la chronique de Nisa Lectures :
    'Comme lors de ma lecture, ma gorge se serre en rédigeant cette chronique, preuve s'il en fallait une que cette lecture m'a marquée. Malgré tout, la sensation la plus forte que je ressens est le soulagement, une sorte de bouffée qui m'envahit. Car si l'auteure n'a pas épargné ses personnages, c'est pour mieux les aider à  se reconstruire. Et ses lecteurs par la même occasion.'

    Extrait de la chronique des Lectures de Meuraà¯e :
    'C'est un récit de rencontres, de renouveau, qui montre la complexité des relations humaines et la capacité de résilience dont nous pouvons faire preuve. [...] Je ne peux que féliciter Iléana Métivier pour cet ouvrage de qualité, pour la beauté et la richesse du récit qu'elle nous apporte ! J'ai eu du mal à  quitter ces personnages et, vu la longueur du récit, cela m'a, je l'avoue, coà»té quelques heures de sommeil mais bon... Ce n'était que du bonheur !

  • L'Éveil

    Ileana Metivier

    • Bookelis
    • 9 Novembre 2017

    Aëlle, issue du milieu altermondialiste, se bat pour sauver l'Éducation Nationale, menacée de privatisation par l'État. Blessée lors d'une manifestation, elle va malgré tout travailler à la villa des Riveria, où elle rencontre Sloann, ce riche héritier. Ils se disputent aussitôt : vu son discours antigouvernemental, la jeune fille n'a-t-elle pas provoqué les Policiers ?

    Ils n'ont rien en commun, excepté leur curiosité et leur ouverture d'esprit les poussant aux échanges vifs et argumentés.

    Mode de vie, carcans sociétaux, écologie et blessures transmises par l'éducation... De discussions engagées en confidences, de querelles en réconciliations, les deux jeunes adultes apprennent à se connaitre. Au-delà de leur attirance mutuelle, leur monde intérieur vacille.



    Écologie, éducation, économie, émotions et besoins... Iléana Métivier explore ces thèmes avec cette énergie positive qui lui est propre. Une bienveillance qui fait du bien à l'âme.


    *L'Éveil est le second roman d'Iléana. Grande lectrice, elle aime particulièrement les livres qui permettent de se questionner et de voir la vie autrement. Son rêve est de vivre en harmonie avec la nature, elle compte bien le concrétiser !*

  • Ce sont nos mots sur ces murs. Leur art qui les illustre. Sur la pierre de cette maison abandonnée, ils subsisteront après nous, après eux. Même après toi et moi. « Des mots qui touchent, marquants, percutants, sur l'absence, le vide, la douleur. Avec sensibilité, Iléana Métivier nous atteint en plein coeur. » Cindy Costes.

  • Terre noyée

    Ileana Metivier

    Dévoiler les secrets pour vivre.

    Grâce à ses amis, Annaëlle a échappé aux griffes de l'Élite. Sa cavale dans Capitalia commence, mais le filet se resserre rapidement autour des fugitifs. Comment s'échapper lorsque l'on vit sur le dernier îlot d'humanité ?

  • Perceptions

    Ileana Metivier

    Le corps de Clément l'attend derrière cette porte. Gaïa le sait, tente de se résoudre à l'inévitable. Mais rien ne peut la préparer aux sensations physiques qu'elle s'apprête à vivre.

empty