• L'histoire de la Corporation paysanne est celle de la lutte entre la profession et l'Etat, lutte de laquelle la profession sortira vaincue par un Etat français lui-même soumis aux autorités d'occupation. L'institution répondait à la fois à un des axes idéologiques majeurs du nouveau régime et aux voeux des principaux dirigeants syndicalistes avant-guerre. Ces derniers en prirent la direction, mais ne réussirent pas à créer un véritable « droit corporatif » dans lequel l'essentiel du pouvoir serait entre les mains des professions. En dépit des efforts réalisés à la Libération pour « gommer » l'oeuvre du gouvernement de Vichy, la Corporation a néanmoins laissé des traces durables dans l'organisation actuelle de l'agriculture. L'unité syndicale, depuis longtemps désirée, était enfin réalisée, et n'a pas pu être remise sérieusement en cause depuis. L'auteur a eu accès, pour la première fois, à toutes les archives publiques concernant la Corporation, qu'elles émanent de la Corporation elle-même, des ministères de l'Agriculture, des Finances, de l'Intérieur ou du cabinet du chef de l'Etat. Elle a pu utiliser également de nombreuses archives privées et recueillir les témoignages des principaux dirigeants de la Corporation et du ministère de l'Agriculture.

empty