• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Voici un livre sur les Juifs qui n'est ni d'un Juif, ni d'un adversaire, ni d'un critique impartial. Alors de qui ? D'un ami qui s'est juré de découvrir les secrets irritants du peuple juif, de l'âme juive, de la question juive et de nous les livrer. Il part en sociologue du fait juif : sa géographie renouvelée par les bouleversements de la guerre et de l'après-guerre, ses crises qui sont des crises de conscience de l'humanité. Puis il essaie de situer Israël en face des mouvements religieux de même origine : christianisme, islamisme et même laïcisme. Il appelle cela : "Les Juifs et les autres". Pour décortiquer le sujet, Madaule le prend entre le passé, où se révèle l'historien, et le présent d'Israël qu'il connaît d'intimité. Il s'efforce de saisir le mystère qui a rendu vaines les controverses, les persécutions et jusqu'aux prétendues solutions finales. Ce "vif du sujet" c'est, pour lui, non un sentiment religieux souvent perdu, mais une vocation collective parmi les nations. Sur son chemin l'auteur rencontre l'État d'Israël, dont il fait une étude inédite : en quoi consiste la citoyenneté israélienne ? La religion y a-t-elle une place ? Est-ce la fin du Judaïsme ? L'auteur, formé à l'école de Claudel ne cache rien. L'Amitié Judéo-chrétienne sur laquelle il termine est un grand mouvement, né un soir de rafle sur le pavé de Lyon et dont le prophète du neutralisme est devenu le président international. Là non plus on n'en reste pas aux politesses. On voit loin, très loin, entre Juifs et chrétiens réconciliés, comme si, ce problème une fois réglé, il n'y en avait plus guère qui puissent diviser les hommes. J. Sainsaulieu

  • Voici un livre sur les Juifs qui n'est ni d'un Juif, ni d'un adversaire, ni d'un critique impartial. Alors de qui ? D'un ami qui s'est juré de découvrir les secrets irritants du peuple juif, de l'âme juive, de la question juive et de nous les livrer. Il part en sociologue du fait juif : sa géographie renouvelée par les bouleversements de la guerre et de l'après-guerre, ses crises qui sont des crises de conscience de l'humanité. Puis il essaie de situer Israël en face des mouvements religieux de même origine : christianisme, islamisme et même laïcisme. Il appelle cela : "Les Juifs et les autres". Pour décortiquer le sujet, Madaule le prend entre le passé, où se révèle l'historien, et le présent d'Israël qu'il connaît d'intimité. Il s'efforce de saisir le mystère qui a rendu vaines les controverses, les persécutions et jusqu'aux prétendues solutions finales. Ce "vif du sujet" c'est, pour lui, non un sentiment religieux souvent perdu, mais une vocation collective parmi les nations. Sur son chemin l'auteur rencontre l'État d'Israël, dont il fait une étude inédite : en quoi consiste la citoyenneté israélienne ? La religion y a-t-elle une place ? Est-ce la fin du Judaïsme ? L'auteur, formé à l'école de Claudel ne cache rien. L'Amitié Judéo-chrétienne sur laquelle il termine est un grand mouvement, né un soir de rafle sur le pavé de Lyon et dont le prophète du neutralisme est devenu le président international. Là non plus on n'en reste pas aux politesses. On voit loin, très loin, entre Juifs et chrétiens réconciliés, comme si, ce problème une fois réglé, il n'y en avait plus guère qui puissent diviser les hommes. J. Sainsaulieu

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage analyse et commente l'actualité nationale et internationale sur les soixante-dix dernières années. Il réunit une sélection de tribunes et d'articles publiés par Jacques Madaule et son petit-fils, Stéphane Madaule. À distance, on croise ainsi les regards de ses deux personnalités en prise avec leur temps. Tous les sujets sont abordés avec une véritable liberté de parole : guerre d'Algérie et décolonisation, amitiés judéo-chrétiennes, gouvernances européenne et mondiale, péril atomique, urgence écologique, etc. À la façon d'un Montaigne, on s'écarte ici avec bonheur du langage des spécialistes en redonnant la parole au libre-penseur qui, muni de sa seule conscience et de sa connaissance du monde, partage ses impressions avec le plus grand nombre.

empty