• La baie des trépassés

    Jacques Mazeau

    • Archipel
    • 13 Février 2020

    Le cadavre d'une femme, les yeux bandés par une culotte, échoué à l'extrême pointe de la Bretagne : ainsi commence l'enquête criminelle du commandant Melville. Et le premier suspense de Jacques Mazeau, auteur de best-sellers régionalistes (La Ferme d'en bas).
    Sous une pluie battante, col relevé, tête baissée, le commandant Malville descend vers la plage de la baie des Trépassés, proche de la pointe du Raz. Bel endroit pour un assassinat - par beau temps, du moins. Dire qu'il aurait pu y emmener Julie en week-end. Mais Julie l'a plaqué. C'est d'ailleurs pour ça qu'il a demandé sa mutation à Quimper.
    Les hommes de la police technique et scientifique lui désignent un cadavre. Nue, sur le dos, jambes légèrement écartées, l'inconnue repose sur une couverture. Le visage boursouflé, les yeux bandés par une culotte, des ecchymoses et des éraflures sur tout le corps. Étranglée avec un filin, genre corde de piano. Enfin, détail incongru, ce tatouage sur son pubis épilé : un coeur ailé.
    Crime de psychopathe ? Obscure vengeance ? L'enquête s'annonce délicate. Elle va mener Malville et Aude, sa collègue stagiaire, à s'intéresser aux musiciens des Vielles Folles, un groupe de rock breton, à des trafiquants de vidéos porno et au milieu des ligneurs, ces pêcheurs de bar qui risquent leur vie dans le raz de Sein...
    Un suspense glacial et cinglant comme une tempête bretonne.

  • Quelque temps avant de mourir, Émile a modifié son testament en faveur de Marie, l'institutrice avec qui il a noué une relation passionnée. Me Blanchard, notaire de la famille, convoque Emma, Louis, Marie, Margot, Marthe et le docteur Colliard. À la lecture du testament, c'est la douche froide pour Emma : Émile lègue à Marie la maison des Quatre-Vents, le bois qui l'entoure et de l'argent pour la reconstruire.

    Emma, de son côté, ne récupère le reste que si elle épouse Louis dans les six mois ! Émile a également adressé une lettre à Marie dans laquelle il lui dit les craintes que lui inspire Emma et la possibilité qu'il pourrait disparaître de manière tragique.

    Pour Emma, ce testament est une catastrophe. Elle qui croyait devenir l'unique maîtresse de la Vernières se retrouve face à une étrangère. Avec un domaine morcelé, et des moyens réduits, la lutte entre les deux femmes est inéluctable.

    Tandis que s'ébauche cette lute, Emma découvre qu'elle n'a jamais cessé d'aimer le docteur Colliard. Jusqu'au jour où celui-ci lui annonce qu'elle est enceinte.

  • 1943 : trois ans déjà que les Allemands sont entrés à La Charité-sur-Loire. Le domaine de la Vernière est devenu le QG de l´armée allemande d´occupation.
    Emma, sa propriétaire en a été dépossédée au profit de Marie, son amie devenue collabo, qui a épousé Klaus Mayer, le commandant de la place.
    De son côté, Emma reprend le café de la Poste à Donzy et entre dans la Résistance, tout en entretenant une relation amoureuse avec Paul, le chef de réseau.
    Au fil des mois, contre toute évidence, certains collabos, tels Blanchard, le notaire, ou Armand, l´ancien ouvrier agricole qui a juré la perte d´Emma, continuent de miser sur la victoire de l´occupant, alors que Marie commence à douter d´avoir fait le bon choix...
    Le jour de la Libération, chacun, au regard de ses choix, devra rendre des comptes, payer ses erreurs ou se racheter.

  • En cette année 1946, s'ouvre, dans la ville détruite de Nuremberg, le procès des principaux criminels nazis. Rachel, une jeune interprète juive, a peur de ce à quoi elle va être confrontée : les mots, les visages, les témoignages, qui rouvriront les blessures encore récentes...

  • D'amour et de cendres

    Jacques Mazeau

    • Archipel
    • 14 Février 2018

    1915 : dans les campagnes, les Françaises prennent le pouvoir. Jeanne, que la guerre a privée d'Octave, prend son destin en main. Tout le savoir-faire de Mazeau, star du suspense-terroir.
    1915. Le conflit s'enlise. Sur le front, terrés dans les tranchées, les hommes tentent par tous les moyens de survivre. Pour supporter la mort qui rôde, ils se raccrochent en pensée à leur compagne restée au village.Loin du fracas des canons, les femmes, seules, prennent en main fermes, ateliers et villages. La terre doit continuer à "donner" malgré la folie des hommes. Libres de leurs choix, elles se découvrent pour la première fois maîtresses de leur destin.Louise et Angèle dirigent leur exploitation pour assurer le quotidien. Quant à Jeanne, jeune femme curieuse et intelligente, la guerre l'a privée à jamais de son jeune époux, Octave. Enceinte, la voici à la tête de la scierie de Champlemy, dans la Nièvre. Mais elle n'a pas renoncé pour autant à l'amour...Chacune, cependant, le sait : en ces temps troublés, le pire et le meilleur ne sont jamais certains... Entre espoir et inquiétude, l'amour survivra-t-il aux longs mois d'absence ?

  • Ce classique de la littérature de terroir débute à l´orée du XXe siècle dans une famille de petits paysans nivernais. Auguste le père, taciturne et capable des pires colères, n´a qu´une seule idée : agrandir le domaine, quitte à épuiser tout son monde à la tâche. En 1910, sa fille Julia naît dans l´indifférence générale. Toutefois, devenue adolescente, elle prend une place grandissante au sein du clan. Auguste ne prend plus de décision sans la consulter, éveillant jalousies et ragots. Auguste et Julia ne s´en soucient pas. Jusqu´au jour où le curé jette l´opprobre sur eux. L´irréparable a été commis...

    Le deuxième volet, La Dénonciation, commence en juin 1940, quand les Allemands investissent La Charité-sur-Loire. À la ferme d´en bas, Julia attend le retour de Léon, son mari, et de Pierre, son frère, tous deux partis au front. Tout sépare les deux hommes : leur origine, leur caractère et surtout leurs idées. Tandis que Pierre lutte contre l´occupant, Léon se prend à l´admirer...

    Quinze ans plus tard, c´est Le Retour de Jean, du nom de ce saisonnier qui naguère avait séduit Julia, pour ensuite la quitter sans explication. Au moment où leur histoire d´amour paraît enfin possible, le sombre mystère qui entoure la disparition de Léon vient peu à peu ternir ce bonheur...

  • La rumeur du soir

    Jacques Mazeau

    Trois suspenses du terroir en un volume La Rumeur du soir : Mariés depuis quinze ans, Louise et Lucien Nogaret, propriétaires aisés de la région de Vézelay, ont deux enfants. Lucien est dur, ambitieux et indifférent. Louise le supporte plus qu'elle ne l'aime. Une humiliation de trop et la disparition de sa soeur bien-aimée la convainquent de réagir et d'atteindre Lucien par la rumeur... (1e édition : Balland, 1988) La Dame blanche : Quand il rencontre Camille, la nouvelle institutrice de Montfort, Roland renaît à la vie. Inconsolable depuis la mort tragique de sa femme, il ne pouvait plus compter que sur l'attachement que sa domestique éprouvait pour lui. Cette passion va bouleverser la vie des habitants de Montfort, car le lourd secret dont Camille est dépositaire pourrait bien accomplir la prophétie médiévale de la Dame blanche... (1e édition : Plon, 1996) Mensonges : Simon, fils de paysans, épouse Marie, fille unique du riche forestier Vidal. La vie s'annonce belle : Simon devient le bras droit de son beau-père et, bonheur supplémentaire, Marie attend un enfant. Pourquoi fallait-il qu'entre en scène Laurence, la femme de son meilleur ami ? Au nom de leur passion, Simon et Laurence pourront-ils tout se permettre ? (1e édition : Plon, 2004)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • De Marcel Cerdan à Ayrton Senna, d'Alain Colas à Gilles Villeneuve, de Loïc Caradec à Ulrike Maïer, l'histoire du sport de haut niveau a été endeuillée - tout au long du siècle - par la disparition de champions d'exception, victimes du destin, ou poussés au-delà de leurs limites par la pression de la compétition. Boxeurs, skieurs, alpinistes, navigateurs, cyclistes, pilotes de F1 ou d'off-shore, tous prennent des risques fous à chaque course, à chaque combat, mais certains paient de leur vie cette rage de gagner plus forte que la raison. Parfois aussi, hélas, c'est la compétition elle-même qui tue, lorsque toutes les conditions de sécurité ne sont pas réunies, ou lorsque des sportifs se dopent jusqu'à la mort pour rester au niveau. Enfin, il y a les grandes légendes du sport qui, comme Cerdan, victime d'un accident d'avion alors qu'il se rendait au match-revanche de sa vie, disparaissent au faîte de leur gloire. En rendant hommage aux grands disparus de ce siècle, cet album sobre et émouvant, illustré de plus de 100 photographies rares, pose également le problème des limites de la compétition sportive.

  • A Mende, comme chaque soir, Eugène, le cantonnier, fait sa ronde au cimetière. Quelle n´est pas sa surprise lorsqu´il trouve la tombe des Lefort -des notables de la région - descellée et le couple, morts depuis quelques années, en train de se quereller comme des chiffonniers entre les tombes ! Saisi d´effroi, Eugène s´évanouit. Le récit du cantonnier émeut la ville et la police, mais pas les enfants Lefort qui le font passer pour fou. Une enquête est ouverte et, quelques jours plus tard, alors qu´un loup a été aperçu aux abords du cimetière, Eugène est retrouvé égorgé.  Muriel Lacan, une parapsychologue de Toulouse, est appelée sur les lieux et se fait aider dans son enquête par son complice de toujours, Michel Fabre, agent de la PJ. La mort d´Eugène va faire ressurgir de vieilles histoires de vengeance familiale, et propulser sur le devant de la scène le docteur Merlieux. Figure locale très appréciée de la gent féminine, il est psychiatre et psychanalyste mais les sciences occultes n´ont aucun secret pour lui... Au fil du temps, le mystère s´épaissit. Muriel et Michel auront bien du mal à résister aux forces du mal qui semblent se déchaîner dans la région.

  • En 1914, des crimes en série mettent en émoi un village bourguignon à l´heure de la mobilisation générale. Des crimes marqués par une étrange plaie...

    « Laurencin hésita. N´allait-il pas commettre une erreur fatale en évoquant la mort suspecte du curé ? Comme lui-même l´avait suggéré, tout cela ne devait-il pas demeurer confidentiel ? Ses préventions s´envolèrent en croisant le regard limpide d´Isabelle. Il pouvait lui faire confiance. Et puis cela le soulagerait un peu de partager son secret. » 3 août 1914. Alors que le garde champêtre annonce la déclaration de guerre de l´Allemagne, la servante du curé fend la foule pour annoncer, hors d´haleine : « Monsieur le curé est mort ! » Mignard, robuste comme un chêne, mort ? Ahurissement et incrédulité du petit groupe autour du maire. Or, le spectacle du curé gisant au pied de l´autel ne laisse pas de place au doute : les yeux grands ouverts du trépassé sont marqués par l´épouvante ; le défunt a perdu tout son sang... L´autopsie du cadavre pratiquée par le docteur Laurencin révèle une étrange morsure, qui serait celle d´un humain. Pour la séduisante Isabelle Devin, institutrice, cette plaie serait l´oeuvre d´un vampire. Elle en fait part à Laurencin, complètement déboussolé. La mort du maire, dans les mêmes étranges circonstances, précipite la venue de la police. Commence alors l´enquête du très parisien et très présomptueux Monchicourt, ex-agent des Brigades du Tigre. Lequel va chercher une explication rationnelle à ce fait divers et tomber sous le charme de l´énigmatique Isabelle...

  • La vie de Léone, son engagement dans l'armée comme PFAT, pour l'Indochine en guerre. Là-bas, dans la moiteur de l'air, elle découvre des hommes et des femmes différents, mais surtout l'amour vrai et rédempteur avec Marc qui donne un sens à sa vie.

  • Sarah, jeune et jolie touriste de vingt ans, arrive à Formentera pour y passer des vacances. Très vite, sa présence va bouleverser la vie de trois hommes.

  • Longtemps Paul n'avait pas compris. Il n'avait fait que subir ce qu'il appelait des injustices. Un père qui fuit la paternité, une mère qui va se faire trouer la peau au cours d'une guerre qui n'était pas la sienne, et puis Anna cette grand-mère qui le quittait elle aussi, doucement, comme un navire qui prend le large...

  • Le pont de l'aigle

    Jacques Mazeau

    Une enquête aux confins de l'étrange.
    Un couple d'investigateurs au coeur de l'autre dimension.
    Un thriller aux frontières de la science et du paranormal.
    Michel Fabre, la quarantaine, inspecteur à la PJ, pourvu d'un sale caractère mais très efficace, vient d'être affecté à la résolution ses affaires spéciales ou se mêle le surnaturel.
    Muriel Lacan, trente ans, docteur en physique, brillante mais fantasque, ayant déjà collaboré avec le FBI et Interpol, est attachée au laboratoire de Toulouse consacré aux phénomènes ou la réalité cède le pas à l'irrationnel et à l'inexplicable.
    Un jour, un de leurs amis communs, Jérôme Maurois, neuropsychiatre de son métier, les réunit. Lui-même vient d'accueillir dans son service une fille de dix-sept ans, tombée en syncope sur le pont de l'Aigle, un coin perdu des Cévennes, et qui s'exprime avec une voix d'homme. Elle prétend s'appeler Thomas, un jeune qui, quinze ans plus tôt, s'est suicidé au même endroit. Or l'un et l'autre n'ont rien en commun...
    Commence alors, pour Michel et Muriel, un voyage fou au bout duquel les attend peut-être le diable en personne.

    Journaliste, consultant international en communication, Jacques Mazeau est l'auteur de nombreux romans à succès dont La Ferme d'en bas et La Malédiction de Bellary.

  • 1815, mariée à Hervé Meynard et mère de Louis, un garçon brillant de vingt et un ans, Mahaut de Sainte-Colombe paraît heureuse. Paraît seulement... Car il suffit qu'elle rencontre Guy Defert, jeune propriétaire de l'abbaye de Bellary, qu'elle souhaiterait acheter, pour que sa vie bascule. Il lui semble tellement reconnaître en lui son ancien amant, Guy de Montperrou, qu'elle tombe immédiatement amoureuse de l'adolescent, malgré la différence d'âge... Serait-ce la malédiction lancée au Moyen Âge, qui emprisonnerait de nouveau tous les personnages du drame ? Le temps va passer - les Cent Jours, la Deuxième Guerre mondiale, les années 90 - et toujours, Mahaut, déchirée entre morale et passion, devra choisir entre Guy et Hervé. Quel rôle joue, dans cette épreuve perpétuellement renouvelée, l'étrange Engilbert, dont on ne sait s'il est ange ou démon ? Quel sort sera celui de Louis, bâtard depuis la nuit des temps, à la recherche de son identité ? L'amour, la haine, l'Histoire, la magie se mêlent et s'entremêlent dans ce roman mystérieux et angoissant.

  • Un couple disparaît dans les gorges de Kakouetta, proches d´Oloron-Sainte-Marie. Michel, inspecteur chargé des affaires spéciales à la PJ, va solliciter l´aide de Muriel, chercheuse à l´unité de parapsychologie de Toulouse pour mener son enquête. L´affaire est en effet troublante car plusieurs disparitions ont déjà eu lieu à cet endroit : un radiesthésiste en 1938, une équipe de spéléologues en 1967 et en 1980 un groupe de jeunes marcheurs se sont littéralement évaporés. Les enquêteurs auront du mal à garder la tête froide car une légende pyrénéenne tenace raconte qu´un trésor inestimable aurait été déposé dans ces grottes il y a plus de douze siècles, quand les Maures envahissaient le pays... Or, ce trésor, certains ésotéristes, s´appuyant sur les textes de Nostradamus, le considèrent comme un héritage de nos lointains ancêtres de l´espace.

  • Fleur au fusil

    Jacques Mazeau

    10 mai 1914. Dans ce coin de la Nièvre, les élections législatives, les déclarations belliqueuses de Poincaré et les rumeurs de guerre avec l´Allemagne ne sont pas encore au coeur des préoccupations.
    Pour Joseph Pernay, agriculteur, l´événement du jour est d´une autre portée et vient d´avoir lieu dans le grenier de La Bernotterie : sa femme Angèle prise sur le fait avec Augustin, le colporteur ! Quant à son beau-frère Eugène, riche mécanicien à Corbigny, une révélation bien différente vient de le frapper dans le seul bobinard des environs : Adélaïde, la fille « adoptive » de la tenancière, s´est sincèrement éprise de lui ! Sa femme Louise, croit-il, n´en sait rien, mais bien sûr, il se trompe...
    Il y a aussi Octave, le fils du maire, qui découvre l´amour avec Jeanne, puis Henriette et Lucien qui s´aiment malgré leur différence d´âge... Et, tandis que chacun et chacune ne pense qu´à son quotidien, son plaisir et sa réputation, une seule affaire captive les habitués du Canon des Bertranges, le bistrot du village : qui a sauvagement poignardé Antonine, la jeune institutrice ? L´assassin, introuvable, observe ce village français encore insouciant dont les hommes, dans trois mois, seront tous mobilisés. Bientôt, leurs premières lettres parviendront des tranchées à leurs épouses ou amantes, restées seules avec leurs espoirs, mais aussi leurs rancoeurs...
    Fleur au fusil raconte cette microsociété, quelques semaines avant et après le début de la guerre.

  • Dans le Causse Noir, Céline, séduisante avocate parisienne, doit renouer avec ses racines pour retrouver son père disparu. Un roman ténébreux et tendu, écrit à l'encre noire.Une région mystérieuse, le Causse noir.
    Une ville, Millau. Celle des souvenirs pour Céline, jeune avocate parisienne, contrainte de renouer avec ses racines pour retrouver son père disparu, Pierre, un éleveur local à la réputation ambiguë. Des découvertes compromettantes dans la bergerie de celui-ci et des retrouvailles avec sa famille - des taiseux qui enterrent farouchement leurs secrets - sèment le trouble dans la tête de la jeune femme...
    Enfin, une histoire d'amour au goût d'inachevé entre Céline et David, l'ex, un flic venu de la capitale pour résoudre l'affaire et réveiller celle de trois autres disparues. Faute de pistes sérieuses, leurs dossiers ont été vite classés quelques années plus tôt...
    Entre tous ces personnages, une vérité aux multiples visages, où l'absurde côtoie l'horreur et la violence derrière les murs épais des bergeries isolées au milieu d'une nature austère.
    Et pour Céline enfin, la lente dissolution de la figure paternelle.

  • Amères récoltes

    Jacques Mazeau

    • Archipel
    • 1 Février 2013

    Juin 1940. Les Allemands entrent à La Charité-sur-Loire. Le domaine de la Vernières se retrouve en zone occupée. Emma est indignée par les réquisitions, sans pouvoir protester, et prend fait et cause pour de Gaulle, le général félon. Dans son cabinet, le docteur Colliard, son amant et le père de ses enfants, n'en pense pas moins et ronge son frein.
    Telle n'est pas l'attitude de Marie et Armand, au domaine des Quatre-Vents, qui voient dans ce bouleversement l'occasion d'une revanche diabolique : ils feront tout pour piétiner le bonheur d'Emma et de sa famille. Colliard, mis en cause, est emprisonné. Avec la complicité du notaire Blanchard, acquis à la collaboration, la Vernières est confisquée au profit de Marie, devenue la maîtresse d'un officier allemand.
    Mais le jour de la Libération approche, l'heure des comptes a sonné... L'usurpatrice paiera sa compromission, n'échappant à la mort que grâce à l'intervention de Colliard...
    À leur instar, tous les autres personnages de La Ferme de l'enfer (2008) et du Vent de la colère (2010) voient dans l'ultime volet de cette saga rurale leur nature profonde révélée par les événements tragiques de l'occupation allemande.

empty