• L'électricité n'en est pas à sa première mue. Après avoir éclairé nos villes, fait rouler des trains à grande vitesse, modernisé l'agriculture, elle guide à distance la main du chirurgien ou la trajectoire des missiles... Faisant le récit de cette incroyable saga, ce livre rappelle que l'électricité, non stockable, n'est pas un bien comme un autre. Cette particularité explique les difficultés de la libéralisation du secteur électrique dans les années 1990 alors que l'Europe voulait en faire l'outil de son renouveau. Confrontée aujourd'hui à la crise et aux enjeux environnementaux, l'Europe de l'énergie peine à voir le jour. Comment lui permettre  de se concrétiser ? Avec quelle part pour les énergies renouvelables et le nucléaire ? Et de quel nucléaire parle-t-on ? Telles sont les questions qui traversent ce livre destiné tant au décideur qu'au citoyen-consommateur.  JEAN-PIERRE HANSEN, ingénieur et économiste, a dirigé pendant plus de vingt ans de grandes sociétés d'énergie et de services. Il a été professeur à l'École polytechnique et à l'Université catholique de Louvain. Il est aujourd'hui membre de l'Académie royale de Belgique et membre correspondant de l'Académie des sciences morales et politiques. JACQUES PERCEBOIS est professeur émérite à l'université de Montpellier, fondateur et directeur du Creden (Centre de recherche en économie et droit de l'énergie). Directeur scientifique de la chaire Économie du climat de l'université Paris-Dauphine, il est souvent consulté comme expert de l'énergie par les pouvoirs publics. GÉRARD MESTRALLET est président du conseil d'administration d'Engie.

  • L'ouvrage présente les mutations du monde de l'énergie depuis le XVIIe siècle à travers onze personnages déterminants qui ont connu un destin tragique.

    Il fait le lien entre les innovations de l'époque et les débats énergétiques contemporains dans le domaine des hydrocarbures, du charbon, du nucléaire et des énergies nouvelles.
    Il présente également les débats sur la tarification de l'électricité et la gestion des réseaux.

    Une solide synthèse sur l'énergie, mais qui se lit comme un roman !

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • En quelque trente ans, peu d'industries ont connu une mutation comparable à celle qui a « changé la donne » dans les différents secteurs de l'énergie : pétrole, gaz, charbon, électricité, nucléaire, renouvelables.

    Les changements technologiques, les rapports de force entre pays, le comportement des acteurs, les décisions politiques mettant le marché au coeur de toutes les réformes, autant de déterminants majeurs qui ont bouleversé les fondamentaux mêmes de ces activités.

    Comment les prix se forment-ils sur ces différents marchés ? Comment tenir compte des deux dimensions de l'énergie : un bien stratégique, mais aussi de service public ? Ce qui vaut pour une énergie est-il pertinent pour les autres ? Le marché peut-il toujours se substituer à la planification et à quelles conditions ? Quels sont les liens entre énergie et environnement ?

    Voilà quelques questions, parmi beaucoup d'autres, auxquelles cet ouvrage - dans sa troisième édition actualisée - apporte des réponses.

    Il dresse un bilan de ces changements, basé sur une analyse économique rigoureuse des secteurs et du « bien-énergie » dans son ensemble. Il fournit également de nombreuses données chiffrées et institutionnelles présentées de manière synthétique et propose des analyses critiques des politiques menées en Europe et dans le monde.

    Si la démarche est d'abord méthodologique, le texte fournit également de nombreux exemples de situations pratiques observées et des études de cas.

    Ce livre peut satisfaire un large public : étudiants ingénieurs, en licence ou maîtrise d'économie et de sciences politiques, responsables et observateurs de l'industrie de l'énergie et de l'économie dans son ensemble.

    La 1re édition de l'ouvrage Énergie a obtenu le prix AFSE du meilleur manuel d'économie (2011).

empty