Julliard (réédition numérique FeniXX)

  • Toute la recherche du Dr Jacques Ménétrier a été orientée par un refus des conformismes stérilisants, du fatalisme et de l'absurde. Au contact de la vie, dans ce qu'elle a de plus individuel, de plus douloureux et de plus exaltant, il a appris la nécessité d'un dépassement de l'acquis, d'un renouvellement permanent et il a tenté de participer au maintien des fondements mêmes de l'existence. Son essai « clinique » sur le monde d'aujourd'hui élargit aux dimensions d'une civilisation déclinante et progressivement « polarisée », ses travaux biologiques et physiques sur les comportements humains et sur la médecine fonctionnelle. Tout le sens de cet ouvrage se trouve dans l'affirmation du caractère artificiel et temporaire d'une démission devant la difficulté, d'un dégoût de vivre. À cette apparente crise de conscience et de condition, il oppose l'évolution même des connaissances et il propose un commun dénominateur entre science et métaphysique comme solution aux faux dilemmes de notre temps.

  • Matériel de choix pour les psychanalystes, les sociologues, les statisticiens, réduit prématurément et artificiellement à l'état de vieillard, l'homme quelconque est à la fois tout le monde et personne. Le docteur Ménétrier, disciple de Carrel, se propose ici d'examiner dans un esprit fraternel la condition présente de cet homme quelconque. - Je vous propose, écrit l'auteur à son interlocuteur innombrable, une commune démarche dans quelques voies inhabituelles, le labyrinthe mathématique, les dédales du vieillissement, les étranges sentiers du psychisme. Les issues que nous permet d'entrevoir cette étude nous sont indiquées par une science qu'on voudrait docile et non redoutable.

empty