• Refus du désespoir et du vacarme, tentation de la marge, paysages fraternels du Sud, amour, patience, écoute des voix profondes, approche peut-être du sacré : tels sont les thèmes qui, dans ce livre, se croisent et se répondent. Le poète puise ses images dans une nature tour à tour inquiétante et familière. Son bestiaire est issu des forêts du jour et de la nuit, car ici les rêves n'importent pas moins que les veilles. Rien d'étranger à la vie, multiple et persistante, dans ces pages où l'auteur a poursuivi la « couleur d'homme » qu'André Breton justement prêtait à la liberté.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Refus du désespoir et du vacarme, tentation de la marge, paysages fraternels du Sud, amour, patience, écoute des voix profondes, approche peut-être du sacré : tels sont les thèmes qui, dans ce livre, se croisent et se répondent. Le poète puise ses images dans une nature tour à tour inquiétante et familière. Son bestiaire est issu des forêts du jour et de la nuit, car ici les rêves n'importent pas moins que les veilles. Rien d'étranger à la vie, multiple et persistante, dans ces pages où l'auteur a poursuivi la « couleur d'homme » qu'André Breton justement prêtait à la liberté.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'histoire ne retient souvent d'une époque que quelques grands noms, connus de tous. Et les historiens fouillent à l'envi les pensées et les actes de ces célébrités, en négligeant parfois d'autres hommes qui ont eu, eux aussi, une influence décisive sur le cours des événements. C'est le cas, au XIXe siècle, pour Jules Senard qui, de Charles X à Jules Grévy, a eu - pendant 55 ans - un rôle important dans la politique française, dans le Barreau et aussi dans la littérature (ne lui doit-on pas la publication de « Madame Bovary » ?). Il était donc indispensable qu'une étude sérieuse soit consacrée à ce grand français « qui a bien mérité de la patrie ». Son descendant direct, Jean Joubert, s'est acquitté de cette tâche avec la concision, et la précision, qu'il a héritées de sa longue carrière sociale et industrielle. Il a su écrire cette oeuvre très synthétique, mais très dense, qui mérite l'attention de tous les amateurs de l'Histoire, des Lettres et du Barreau.

  • L'histoire ne retient souvent d'une époque que quelques grands noms, connus de tous. Et les historiens fouillent à l'envi les pensées et les actes de ces célébrités, en négligeant parfois d'autres hommes qui ont eu, eux aussi, une influence décisive sur le cours des événements. C'est le cas, au XIXe siècle, pour Jules Senard qui, de Charles X à Jules Grévy, a eu - pendant 55 ans - un rôle important dans la politique française, dans le Barreau et aussi dans la littérature (ne lui doit-on pas la publication de « Madame Bovary » ?). Il était donc indispensable qu'une étude sérieuse soit consacrée à ce grand français « qui a bien mérité de la patrie ». Son descendant direct, Jean Joubert, s'est acquitté de cette tâche avec la concision, et la précision, qu'il a héritées de sa longue carrière sociale et industrielle. Il a su écrire cette oeuvre très synthétique, mais très dense, qui mérite l'attention de tous les amateurs de l'Histoire, des Lettres et du Barreau.

  • Fleurnoy le rebelle reconstruit patiemment son univers, de l'odeur des feux de l'automne au grain de peau de la femme aimée, de la saveur des dernières baies à la dureté de la pierre.

  • Depuis la catastrophe de Fukushima, le gouvernement allemand a décidé de renoncer au nucléaire civil. En 1990, il avait confirmé la même position pour le nucléaire militaire. Que signifie cette politique ? La RFA a conservé la possibilité technique d'acquérir une défense nucléaire autonome, au-delà de la restriction de sa souveraineté de 1949 à 1989. Depuis sa réunification, elle affirme une volonté d'indépendance et de retour à la puissance. Niveau technologique, stocks de matériaux fissiles... font de la RFA une puissance militaire "en filigrane".

  • La réforme 2014 de la formation professionnelle est une loi "de rupture" qui permet au salarié de devenir maître de sa formation. L'outil le plus emblématique en est le CPF, le Compte Personnel de Formation, que doit ouvrir toute personne de 16 ans et plus, et qui la suivra tout au long de sa vie professionnelle, en période d'emploi comme en période de chômage.
    Cet ouvrage est conçu comme un livre outil expliquant les différents dispositifs existants et les meilleures manières de les utiliser afin d'aider le lecteur à bâtir sa propre stratégie de formation et à la mener à bien. Forts de leur expérience à Pôle Emploi, les auteurs enrichissent leur ouvrage de nombreux conseils, exemples, témoignages et fiches pratiques.
    />  

  • Vie réelle ou fantasmagorie, le " je " narrateur se transporte sur la Terre, qui est pour lui une mer à la recherche du bonheur passé, de l'Amour défunt:
    Le ciel sans toi ne m'éclaire plus, je nage dans une drôle d'atmosphère, fidèle à mes convictions: celles de croire que nos chemins se croiseront à nouveau. Espoir...
    Tout au long de ce récit, le lecteur navigue entre deux eaux: le réel, l'Histoire, le conte onirique de la petite histoire ordinaire d'un coup de foudre, instant passion, qui dégringole et rend suicidaire de " l'Amour " l'être abandonné. Puis vivre sa quête de l'absolu, avant de venir voir sa dernière demeure, deux mondes aussi: les cieux et leur royaume qui fait si peur, et la navigation d'île sous le couvert des ailes des oiseaux, décrite ainsi par l'auteur:
    Jour " J". Quelques mouettes moqueuses volaient insouciantes, tourbillonnant au-dessus du cercueil, formation en V, tel un quatorze juillet, ou criant de joie leurs sensibilités de flirter en compagnie des courants ascendants et aspirants au silence de la ville, le soliloque de la campagne, une mosaïque de l'amour de la mer d'Iroise leur terroir. Au passage, elles rejetaient leurs déchets intestinaux sur de vielles pierres qui ne demandaient, elles, rien à personne et surtout pas d'ailes car elles formaient une île, homard, nommée Ouessant.

  • Un étudiant de vingt ans quitte Paris pour la première fois de sa vie pour suivre les traces de Pierre, son frère jumeau, parti à l'autre bout de la planète sans laisser d'adresse. Il embarque sur un paquebot en ayant pour seul indice de la destination de son frère, la dernière lettre que celui-ci a envoyée à la famille. Il y mentionnait son désir de rejoindre l'Amérique du Sud. D'escale en escale, il découvre le monde, admire les paysages. Il passe par Alger, Phillipsburg dans les Antilles néerlandaises, Grenade, puis Cayenne en Guyane. Il se lie d'amitiés avec certaines rencontres croisées sur son chemin. Il découvre les coutumes locales et admire la beauté des paysages. Au fil de ses pérégrinations, et au fur et à mesure qu'il découvre le monde, il apprend à se connaître. Extrait " J'arpentais le bateau, de long en large, en travers, à la recherche d'images fortes. Sur ce navire, nous avions la sécurité de vivre au gré de nos loisirs. Certains étaient aux bords de la piscine, prêts à fondre sous le soleil naissant, d'autres plongeaient sans regret dans un océan de chlore. Moi, je marchais, paisible, sur les traces de mes idées. Je cherchais des solutions dans cette tête modeste pour retrouver mon frère. Cet imbécile s'était lancé dans son périple, sans prévenir, sans émettre d'autres souhaits que son fameux : - Je veux découvrir la terre ! "

  • Alors que le monde est bouleversé par le développement du coronavirus COVID-19, une calamité d'une tout autre dimension se profile et menace l'humanité.
    Lorsqu'une catastrophe sanitaire mondiale se conjugue avec l'aveuglement de croyances archaïques, la surpopulation d'une Terre à bout de souffle, la haine des damnés de la terre envers les pays riches, la folie cupide d'une « élite » mafieuse, mais aussi un incommensurable autant que dérisoire espoir, cela donne un cocktail hautement explosif.
    Le redoutable mais gérable COVID-19 rend la matière de ce thriller hautement plausible, voire prémonitoire.
    Un voyage hallucinant à travers un monde en folie, de la première quinte de toux au déchaînement des Chevaux de l'Apocalypse...

  • Qu'est ce que le temps ? "Ôte-toi de mon soleil " aurait dit Diogène de Sinope, l'homme qui vivait dans sa jarre au jeune Albert Einstein qui, dans sa salle de cours, regardait les oiseaux par la fenêtre. Dyslexique, peu amène à entendre les cours, ce jeune garçon avait du mal à suivre ces derniers. Un cancre ? Il est l'inventeur de E=MC2, un mystère pour moi, un rebelle à l'humour photographe, cheveux en bataille de Waterloo, humour et humeur, la langue tirée, une menace pour nos congénères. Peut-être ? Puisque sa théorie de la relativité a fait naître l'évolution technologique et la menace climatique de nos jours. Destin ? Croiser son chemin, sa route, ses doutes, sa boussole.
    /> Trouver une boussole, ou perdre la boussole, une question de ce livre qui rassurez-vous n'est pas une science exacte.
    Déambulez dans la conscience d'un robot, né androïde, Liu... Un petit poète parait-il ?
    Une aventure hors des sentiers battus, n'ayez pas peur...

  • Blouson bleu est un rêveur : il en a la couleur et c'est un voyage. Il est à la recherche d'une enfant merveilleuse dont il va raviver les couleurs de la vie.

  • Au-delà de la chronique pittoresque d'une vie monastique dans le désert du Sinaï puis au monastère Sainte-Catherine à Athènes, voici la relation d'une aventure spirituelle. Ce journal singulier témoigne d'une quête de Dieu, mais aussi des doutes et des difficultés, qui ont conduit son auteur, d'abord à se rapprocher du Judaïsme, ensuite à quitter le monachisme. C'est aussi l'analyse, approfondie jour après jour, du monde de la foi - mais aussi de ces dimensions humaines éternelles que sont l'appel de la chair et la recherche de la vérité.

empty