• Pendant les trois siècles, du XVIe au XVIIIe, où la traite des noirs fut permise, l'Afrique, du Sénégal au Congo, a perdu de quarante à cinquante millions de ses enfants. Achetés ou volés, ceux-ci furent transportés en Amérique du Nord ou du Sud par des navires battant pavillon de la plupart des nations maritimes européennes. Cette transplantation d'êtres humains fut la plus gigantesque que le monde ait jamais connue. De tous les ports qui se livrèrent au commerce et au transport des « pièces d'Inde » au XVIIIe siècle, Nantes fut le plus actif et en tira l'essentiel de sa fortune d'alors, jusqu'au jour où la Révolution abolit l'esclavage dans les colonies françaises d'Amérique et interdit le trafic. Menacés de ruine par cette mesure, certains armateurs négriers décidèrent de prendre le risque de passer outre. « Les négriers » nous conte l'histoire fantastique d'un brick spécialement construit à Nantes pour poursuivre cette traite devenue illicite. Si son auteur, Jean Lainé, qui a longtemps participé aux activités économiques de la région nantaise et s'est passionné pour son histoire, a emprunté le nom de ce brick à un voilier qui prendra la mer seulement de nombreuses années plus tard, si ses personnages campés de main de maître sont imaginaires, en revanche il a veillé à ce que la vraisemblance du récit soit toujours scrupuleusement respectée. Toutes les circonstances du voyage, les modalités d'achat des noirs, leur vie à bord, leur révolte, sont véridiques. Et que dire de cet extraordinaire et authentique maquillage du bateau soigneusement préparé pour dissimuler ses desseins aux autorités de contrôle, sinon qu'il constituait par lui-même un exploit ! Les péripéties du voyage du « Vigilant », qui affrontera tour à tour l'attaque d'une frégate anglaise, une révolte à bord et la tempête avant de se trouver à portée de canon d'une corvette française, les personnalités attachantes du capitaine Tachet, de son second Lucien Gillon et de Corinne de Kersatel, la fille de l'armateur embarquée clandestinement à bord dans le but de rejoindre son cousin et héros chouan réfugié en Amérique, la fierté de Mawba, le jeune chef noir, et la truculence de Peter l'Anglais, l'un des trafiquants de « pièces d'Inde » sur la côte de la Guinée, font de ce livre un document particulièrement émouvant sur la traite des noirs et un récit passionnant d'aventures de mer.

  • Au XVIIIe siècle, au sud de la Bretagne, les salines couvrent presque en totalité la presqu'île guérandaise. Les paludiers, qui produisent le sel, sont soumis à la convoitise des autorités et subissent l'impôt exécré, la Gabelle. Ils doivent tout livrer aux magasins des Fermiers généraux, qui achètent le sel après en avoir eux-mêmes fixé le prix. Ces derniers le revendent au nom du Roi, en y ajoutant des taxes qui en quadruplent le coût. C'est pourquoi certains Guérandais - les faux sauniers - choisissent d'aller vendre une partie de leur sel en contrebande, jusqu'en Anjou. Au pas tranquille de leur mule, voyageant de nuit par des chemins secrets, cachés pendant le jour chez des paysans complices, ils défient les Gabelous. Il y faut du courage, car ceux que l'on prend sont condamnés aux galères. Il en va ainsi de Pierre Lehuédé, dont la peine de dix ans de galères équivaut à un arrêt de mort. À Marseille, enchaîné au banc de nage, il lui faut ramer avec les forçats sous le fouet du chef de chiourme. La promiscuité, la vermine, la nourriture infecte que l'on dispute aux rats, les bastonnades à mort pour la moindre faute, vont devenir son lot quotidien. Dans l'horreur des galères, Lehuédé donne la mesure de son extraordinaire courage. Sous les coups et la mitraille, il va jusqu'au bout de ses forces dans les combats contre les pirates barbaresques, qui mènent des raids sauvages et meurtriers sur nos côtes. Guidé par un fol espoir, celui de s'évader, de quitter à jamais cette horde de damnés que sont les galériens du Roi. C'est alors que la mort hideuse s'abat sur Marseille, avec l'effroyable épidémie de peste venue du Levant. Terrifiante et sublime aventure, hymne à la liberté et au courage, le superbe ouvrage de Jean Laîné fascinera ses lecteurs.

  • Au XVIIIe siècle, au sud de la Bretagne, les salines couvrent presque en totalité la presqu'île guérandaise. Les paludiers, qui produisent le sel, sont soumis à la convoitise des autorités et subissent l'impôt exécré, la Gabelle. Ils doivent tout livrer aux magasins des Fermiers généraux, qui achètent le sel après en avoir eux-mêmes fixé le prix. Ces derniers le revendent au nom du Roi, en y ajoutant des taxes qui en quadruplent le coût. C'est pourquoi certains Guérandais - les faux sauniers - choisissent d'aller vendre une partie de leur sel en contrebande, jusqu'en Anjou. Au pas tranquille de leur mule, voyageant de nuit par des chemins secrets, cachés pendant le jour chez des paysans complices, ils défient les Gabelous. Il y faut du courage, car ceux que l'on prend sont condamnés aux galères. Il en va ainsi de Pierre Lehuédé, dont la peine de dix ans de galères équivaut à un arrêt de mort. À Marseille, enchaîné au banc de nage, il lui faut ramer avec les forçats sous le fouet du chef de chiourme. La promiscuité, la vermine, la nourriture infecte que l'on dispute aux rats, les bastonnades à mort pour la moindre faute, vont devenir son lot quotidien. Dans l'horreur des galères, Lehuédé donne la mesure de son extraordinaire courage. Sous les coups et la mitraille, il va jusqu'au bout de ses forces dans les combats contre les pirates barbaresques, qui mènent des raids sauvages et meurtriers sur nos côtes. Guidé par un fol espoir, celui de s'évader, de quitter à jamais cette horde de damnés que sont les galériens du Roi. C'est alors que la mort hideuse s'abat sur Marseille, avec l'effroyable épidémie de peste venue du Levant. Terrifiante et sublime aventure, hymne à la liberté et au courage, le superbe ouvrage de Jean Laîné fascinera ses lecteurs.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Parano au pays des super-héros.Entre les années 1930 et 1950, au coeur d'une Amérique troublée en recherche d'elle-même, deux figures emblématiques de la culture populaire s'opposent : Fredric Wertham et William Moulton Marston. Le premier, officiant comme expert psychiatre auprès de la justice, mène une campagne de dénonciation à l'encontre des comic books pendant que le second, travaillant dans l'industrie du divertissement, et auteur de Wonder Woman, en défend les mérites pédagogiques. Au fil de l'histoire, au travers de ces deux personnages, d'un kiosque et des passants qui l'entourent, se dessine le reflet d'une société américaine.Fredric, William et l'Amazone retrace l'evolution des comic books et decrit le portrait d'une Amerique traumatisee, de la grande depression a la paranoia maccartyste de la Guerre froide, en passant par la seconde guerre mondiale. Il parle d'une Amerique frappee par la figure des tueurs en serie puis par la grande peur du communisme.

  • Saviez-vous que le scénariste ne se contente pas de "mettre les mots dans les bulles" mais qu'il peut être à l'origine de l'histoire ? Que c'est lui qui la découpe (de la séquence à la case), construit l'intrigue, impulse un rythme, rédige les dialog

  • Une enquête inédite puisant dans plus de mille ans d'histoire sur les racines du mal français pour mieux le dépasser.
    Décennie après décennie, la France paraît toujours plus bloquée. Elle semble aux prises avec une terrible fatalité. Ce constat, chacun l'a éprouvé, nourrissant le pessimisme, la nostalgie et, pour certains, la tentation de l'extrême. Les auteurs, ne pouvant s'y résoudre, ont entrepris une enquête inédite, puisant dans plus de mille ans d'histoire, dans ce qui fait la psychologie de la France et des Français, dans leur génie comme dans leurs dénis. Parce qu'il fallait dépasser les explications simplistes, sortir du temps court pour faire reparler le temps long, ils ont mobilisé, avec pédagogie, rigueur et enthousiasme, des connaissances multi-disciplinaires : l'histoire, bien sûr, mais aussi la littérature, la philosophie, la sociologie, l'évolution de nos institutions, notre rapport à l'économie, aux religions, aux autres, au monde. En décryptant ainsi notre ADN, on découvre combien l'exceptionnalité de l'Etat à la française remonte aux origine de notre pays, au rôle fondateur des capétiens, unissant par le haut une France bigarrée devenue un Etat avant même d'être une nation. En croisant nos " grands hommes ", Saint Louis, Louis XIV, Napoléon, de Gaulle, la perpétuation d'un rapport particulier à la réforme et au pouvoir central se fait jour. L'idée n'est pourtant pas de sombrer dans le fatalisme. Bien au contraire, au-delà de l'intérêt propre de mieux nous connaître collectivement, cette plongée passionnante dans la concordance des temps nous offre les clés du sursaut français.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Jean Van Hamme et Philippe Francq vous ouvrent la porte de leurs ateliers. Suivez-les pas à pas afin de réaliser à votre tour votre propre BD.

    Cet EPUB est enrichi de vidéos d'extraits du film "Largo" et vous dévoilent les coulisses de la construction d'un album de BD. Et pas n'importe quelle BD : Largo Winch, best-seller absolu, chef-d'oeuvre du genre incontestable. Et vice-versa.

    Il y a quelques années, à l'occasion de la sortie du quinzième album de la série à succès Largo Winch - Les Trois Yeux des gardiens du Tao - les équipes de Kanari Films ont suivi Jean Van Hamme, le scénariste, et Philippe Francq, le dessinateur, de leurs ateliers aux repérages à Hong-Kong, explorant avec eux les rouages de la fabrication d'un album de BD. Parcourant le monde dans la foulée du héros milliardaire en baskets, le film donne à voir les longues étapes de recherches, de construction et de réalisation, le travail de fourmi d'un bédéaste au quotidien. C'est ce film, Largo, réalisé par Yves Legrain Crist, dont des extraits sont inclus dans ce manuel.

    Livre et vidéos forment un duo idéal : les pages permettent de suivre les différentes étapes de création d'une BD, du scénario à la colonisation, elles recèlent de précieux conseils pour vous permettre à votre tour d'écrire et d'illustrer votre propre album. Les illustrations de Philippe Francq illuminent la lecture, tout en révélant la patience et le labeur nécessaires à l'exercice : croquis, recherches, repentirs, crayonnés définitifs, cases lettrées, planches encrées... Tout se termine chez l'imprimeur, ou plutôt commence...



    Attention : pour un bon fonctionnement, nous vous conseillons de lire cet ouvrage sur un support de lecture adapté.

  • Coffret coup de coeur de Franck Thilliez 3 titres Démons de Marc Laine Le village des ténèbres de David Coulon Sous surveillance de dorothee lizion
    Démons de Marc Laine Maxime, 31 ans, est un jeune lieutenant exerçant ses sombres talents au sein de la police judiciaire avignonnaise. D'ordinaire, aucun malfaiteur n'échappe à son instinct de chasseur, mais cette fois-ci, il va être confronté à la pire des machines à tuer.
    " Bon thriller dans la lignée d'un Chattam ou d'un Thilliez.! " Nathanelle, 26 ans (dept. 37).
    Le village des ténèbres de David Coulon Un flic, son amie, et un commercial sont faits prisonniers dans un village où ne vivent que des femmes. Ils ne sont pas les seuls captifs...
    " Vraiment un excellent livre, une très bonne histoire et on se prend au jeu ! " Sébastien, 40 ans (dept. 38).
    Sous surveillance de Dorothee Lizion Valène Daran, une jeune fille issue d'une famille aisée, traîne un lourd fardeau depuis son enfance : des maux de tête atroces dont les crises ne cessent de la pousser vers l'utilisation de l'héroïne pour les supporter. Mais elle ignore que d'autres subissent la même chose... Le capitaine Yahmose Boileau est le seul à prendre en charge l'enquête, bien plus grave que prévue.
    " Un polar original et incisif et une intrigue implacable...! " Franck Thilliez.
    Marc Laine Coup de coeur de Franck Thilliez. Prix VSD 2016.
    David Coulon Coup de coeur Franck Thilliez. Prix VSD 2015.
    Dorothée Lizion Coup de coeur de Franck Thilliez. Prix VSD 2014.

  • La mort ou la disparition des animaux soulèvent aujourd'hui des enjeux scientifiques, éthiques, juridiques, politiques, sanitaires, affectifs et économiques cruciaux. Conditions d'abattage des animaux d'élevage, dénonciation de la surpêche, introduction de la notion de sensibilité animale dans les textes juridiques, émotion suscitée par le « meurtre » d'un rhinocéros dans un zoo français afin de dérober sa corne ou encore par l'agonie d'ours polaires victimes du réchauffement climatique... il ne se passe pas un jour sans que s'impose dans le débat public et les médias l'idée que nous serions confrontés à un véritable « problème animal », aux échelles d'individus singuliers comme d'espèces entières. L'une des raisons des sensibilités actuelles à la condition animale est certainement le caractère inédit et parfois irréversible des pressions (et des oppressions) que les sociétés contemporaines, industrialisées, urbanisées, globalisées et technicisées font peser sur le vivant.

empty