Terra Nova

  • Pardon...

    Jean Dardi

    Début des années soixante. Sur la promenade de Boulogne, les prostituées travaillent la peur au ventre. Parmi les clients, rôde celui que la presse surnomme le «  Dépeceur du Bois  » qui tue et éventre les prostituées. Subitement, la série meurtrière s'interrompt, la police respire et le mystère reste entier.
    Fin 2016. Le commissaire Dell'Orso rentre précipitamment de vacances. Une jeune femme vient d'être assassinée d'une balle dans la tête. La main de la morte renferme un étrange mot griffonné  : «  Pardon  ». Plus étrange encore, l'arme du crime est un vieux Colt M1911, celui-là même qui avait été utilisé par le «  Dépeceur du Bois  ».
    Le tueur aurait-t-il récidivé, 50 ans plus tard  ? Comment pourrait-il encore avoir la force de pourchasser ses victimes, de les séquestrer puis de les abattre  ? Peu vraisemblable. Et pourtant...
    50 ans après, il redevient leur pire cauchemar...

  • Clivage

    Dardi Jean

    Des victimes poignardées et émasculées... Les meurtres qui se succèdent dans Paris sont monstrueux, totalement hors normes. Un tueur se déchaîne et chaque nouvelle scène de crime reflète une brutalité qui va crescendo.
    Pour le commissaire Dell'Orso, ces crimes évoquent des rituels barbares, actes d'un tueur incapable de maîtriser une rage trop longtemps contenue. Quand Dell'Orso découvre que toutes les victimes étaient des brutes ou des violeurs, il comprend que le meurtrier agit par vengeance.
    Pour faire cesser les meurtres, l'enquêteur n'a pas d'autre choix que de plonger dans l'esprit dérangé du tueur. Il ignore encore qu'il embarque pour un long et terrifiant périple aux frontières de la folie. Un voyage dont personne ne peut sortir indemne...
    Dans les profondeurs de son âme se dissimule une noirceur sauvage.

empty