Littérature générale

  • Académicien, protestant, amoureux de la Reine, Gombauld est avant tout un poète qui s'est illustré à la fois dans la poésie galante, l'épigramme, le récit mythologique, la pastorale et la tragédie classique. Tout un pan de son oevre est consacré à la religion, soit sous forme de traités et de lettres, soit sous forme de poèmes.
    Trop longtemps négligés et guère réédités depuis le XVIIe siècle, ses remarquables Sonnets chrétiens sont ici repris, suivis d'un essai de Jad Hatem, professeur de philosophie à l'Université Saint-Joseph.

empty