• Préface de Marie-Joseph Chalvin - Postface d'Isabelle Gingras

    Nous apprenons tous de façon différente et aucune méthode pédagogique ne suffit à rendre compte de cette diversité. C'est pourquoi ce livre propose un outil qui permettra non seulement à l'étudiant de mieux se connaître, mais encore à l'enseignant et au formateur de distinguer les différentes façons d'apprendre pour adapter leur pédagogie à leur public.

    En s'appuyant sur les apports de la psychologie cognitive, cet ouvrage décrit des "profils" d'individus qui correspondent chacun à des processus d'apprentissage spécifiques. Pour déterminer chacun de ces profils, il distingue trois critères : l'identité, la motivation et la compréhension.

    Grâce à cette typologie inédite, fine et pertinente, l'enseignant et le formateur seront en mesure de mieux communiquer avec leurs étudiants afin de leur transmettre efficacement un contenu. Riche d'exemples et de conseils, ce guide pratique constitue l'outil de base de tout pédagogue.

    Cette nouvelle édition est enrichie de cas pratiques, décrits et analysés pour permettre aux enseignants et aux formateurs de mieux appréhender leurs élèves et d'amorcer un changement dans le cadre d'apprentissage.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pour cette édition numérique, les nouvelles fonctionnalités de la lecture interactive sur tablette ou smartphone offrent une vraie différence qualitative pour la consultation des GEOguides en mobilité : zoom HD sur les plans, hyperliens entre adresses pucées présentées avec les plans et les commentaires correspondants, sites Internet des adresses interactifs, indexation, recherche dans le texte, navigation hypertextuelle d'une adresse à une autre, d'une partie du guide à une autre, sommaire actif, et environnement ergonomique personnalisable.
    Chaque adresse est géo-localisée pour vous permettre de la repérer en 1 clic sur Google Maps et de calculer votre itinéraire pour y accéder (nécessite une connexion Internet sur votre smartphone, tablette ou PC).

    Dans ce GEOguide, découvrez :
    - 6 circuits incontournables : Sintra et sa serra en 2 jours, découvrir Lisbonne en un week-end, sillonner Coimbra en 2 jours, Porto et la vallée du Douro en 4 jours, une incursion de 5 jours dans l'Alentejo intérieur et parcourir l'Algarve en 5 jours ;
    - des itinéraires sur mesure et des sélections thématiques pour personnaliser votre séjour ;
    - des centaines d'adresses authentiques choisies par nos auteurs-voyageurs ;
    - 21 cartes et plans (sans connexion Internet nécessaire) - et une présentation culturelle complète de la ville.

  • Comment élaborer et rédiger une dissertation d'histoire ?
    Les étudiants sont souvent à la recherche de conseils et d'orientations : comment lire et comprendre un libellé de sujet, poser une problématique, choisir et bâtir un plan, rédiger... en résumé, maîtriser les divers types de dissertation ? Que lire et où se documenter ?
    Cet ouvrage propose une démarche claire et progressive pour les guider dans cette mise en oeuvre délicate. Il comporte plus de cent exemples de sujets, vingt plans et quatre devoirs entièrement rédigés, concernant les grandes périodes de l'histoire : Antiquité, Moyen Âge, Temps modernes et époque contemporaine. Il ne s'agit pas de modèles, mais d'une palette d'exercices qui doivent permettre de connaître les démarches intellectuelles et les méthodes de composition indispensables.
    Ce livre est destiné en premier lieu aux étudiants de L1 et des classes préparatoires aux Grandes Écoles, mais il pourra également se révéler profitable à ceux qui préparent le CAPES, voire l'agrégation d'histoire.

  • Jusqu'à la fin du Moyen Âge, saint Joseph n'était honoré d'aucune fête spécifique, d'aucun culte particulier ni de dévotion publique connue. Pourtant, il reçut de Dieu une mission exceptionnelle : être l'époux de la Vierge Marie en gardant la vertu de chasteté et devenir par là même le père adoptif de celui qui devait se révéler le Messie, Fils de Dieu, Jésus.
    Or, dans toute famille humaine, le père tient ultimement sa paternité de Dieu qui se fait connaître comme « Père ».
    L'Église est un Corps institué par le Christ où la doctrine et les dévotions s'explicitent au fil des siècles. Au début de l'époque moderne, saint Joseph sort de l'effacement où il semble avoir été tenu par la dévotion, malgré son rôle d'époux et de père, souligné dans les Évangiles, et reçoit alors l'hommage d'un culte spécifique. L'Église propose à l'attention des fidèles le saint qui, par excellence, montre une paternité reçue de Dieu.
    Saint Joseph est aussi l'aboutissement de toute une lignée généalogique, révélatrice de cette véritable paternité, issue de l'Ancien Testament à travers le patriarche Jacob, son fils Joseph mais aussi d'une lignée de « figures » comme Moïse et David. Par ailleurs, l'Église propose la méditation sur plusieurs autres vertus du saint : modèle des travailleurs, patron de la bonne mort, patron de l'Église universelle, etc.
    Rôles et vertus admirablement illustrés par des artistes qui ont mis leur art au service de la foi et qui ont ainsi largement contribué à faire connaître et aimer saint Joseph.

    L'iconographie exceptionnelle de Jean-Paul Dumontier complète les approches historiques de Jean-Michel Sanchez, docteur en histoire de l'art et spécialiste de l'art sacré, et la contribution anthropologique que Jean-François Froger apporte en relisant les textes de l'Écriture Sainte concernant la différence féminin-masculin, révélatrice de la spécificité humaine de la « paternité » dans l'union en « une seule chair ».
    Cet ePub est au format maquette fixed : vérifiez la compatibilité de vos appareils de lecture.

  • Sans préjuger de ce qu'il en adviendra lors de sa création, le « geste » même du projets Lumières par sa quadruple signature réunissant le metteur en scène Georges Lavaudant, les auteurs Jean-Christophe Bailly et Michel Deutsch, et le chorégraphe Jean-François Duroure, par son mode d'écriture aussi singulier que pluriel, par ce qu'il vise et ce qu'il risque, s'avère, d'entrée de jeu, comme l'un des rendez-vous cruciaux de l'année qui s'annonce. Jean-Pierre Thibaudat, Libération, 01/01/1995 Collection « Détroits » fondée par Jean-Christophe Bailly, Michel Deutsch et Philippe Lacoue-Labarthe

  • Jean-Michel Decroly, François Gemenne, Edwin Zaccai Controverses climatiques, sciences et politique Avec Jean-Paul Bozonnet, Jean-Baptiste Comby, Riley E. Dunlap, Paul N. Edwards, Bruna Gaino, Olivier Godard, Clive Hamilton, Claude Henry, Jiao Hu, Bruno Latour, Valérie Masson-Delmotte, Aaron M. McCright, Naomi Oreskes, Laurence Tubiana, Jean-Pascal van Ypersele Livre broché - 22,00 Description | Sommaire | Médias | Fiche technique Depuis une vingtaine d'années, des voix s'élèvent pour contester la réalité du réchauffement de la planète. Pourquoi un tel déni ? Comment expliquer la diffusion massive de doutes sur un fait recueillant pourtant le consensus scientifique ? Quel rôle les médias jouent-ils dans cette diffusion ?

    À quels lobbies et à quels agendas politiques ces « marchands de doute » obéissent-ils ? Cet ouvrage donne la parole à dix-huit spécialistes internationaux de la climatologie et de l'analyse sociologique et politique. Ils examinent pourquoi et comment de telles controverses se forment dans le monde entier, reviennent sur les incertitudes qui font débat ainsi que sur les acteurs, les discours et les stratégies du « climato-scepticisme », en particulier en France, aux États-Unis et en Chine.

    Une réflexion engagée et un livre de référence sur l'étude d'un phénomène qui questionne les rapports entre sciences et politique et qui dépasse le cercle académique pour s'adresser à tout lecteur intrigué.

  • Coédition Karthala - IRD.

    Madagascar se caractérise par une récession économique qui perdure et des crises socio-politiques récurrentes depuis son indépendance. Cette trajectoire atypique est d'autant plus étonnante que le pays n'a jamais connu de guerre ni de conflit majeur. De plus, l'Île est riche en ressources naturelles, un constat qui vient en contraste avec la pauvreté extrême de la majorité de la population.

    Comment expliquer ces deux faces antinomiques de la réalité malgache ? Quels en sont les ressorts ? La structure de l'économie et les mécanismes sous-jacents suffisent-ils pour expliquer la chute continue des niveaux de vie ? Dans quelle mesure les dispositifs institutionnels ou les systèmes politiques ont-ils joué ? Peut-on évaluer la part des facteurs historiques ? Comment les jeux et les stratégies des acteurs ont-ils nourri les crises à répétition ?

    À l'instar d'un puzzle qui se construit, cet ouvrage assemble les réflexions de différents spécialistes de Madagascar, d'horizons institutionnels et disciplinaires variés. Il couvre un large panorama de thématiques abordées sous l'angle économique, socio-politique, historique ou anthropologique, pour produire une vision d'ensemble. Les éclairages proposés, qui combinent les approches macro et micro, permettent de mieux comprendre l'enchevêtrement des contextes, le rôle des acteurs et leur enchâssement dans les structures. Les analyses s'attachent en particulier à décrypter les mécanismes qui enferment les acteurs dans une spirale crisogène et les facteurs qui étouffent les dynamiques et entrainent l'économie sur une pente récessive.

  • Comment élaborer le rédiger une dissertation d'histoire? Les étudiants sont souvent à la recherche de conseils et d'orientations : comment lire et comprendre un libellé de sujet, poser une problématique, choisir et bâtir un plan, rédiger... Que lire et où se documenter?
    L'ouvrage comporte plus de 100 exemples de sujets, vingt plans et quatre devoirs entièrement rédigés concernant les grandes périodes de l'histoire : Antiquité, Moyen Âge, Temps modernes et époque contemporaine. Ces exercices doivent permettre de connaître les démarches intellectuelles et les méthodes de composition indispensables.
    Destiné aux élèves de licence, cet ouvrage peut également se révéler profitable aux étudiants des classes prépatoires et de l'agrégation d'histoire.

  • Si el lector desea valorar al máximo su personalidad y sus capacidades antes de asistir a las entrevistas de trabajo, la consulta de este libro hará mejorar sus probabilidades de éxito. Tanto si es usted un estudiante, como si está desempleado o es un trabajador en activo en busca de un nuevo empleo, gracias a 200 respuestas para tener éxito en las entrevistas de trabajo llegará a familiarizarse con los distintos tipos de entrevistas a las que tendrá que enfrentarse, y al mismo tiempo adquirirá confianza y seguridad. Esta obra ayuda a definir objetivos y a elaborar un proyecto profesional propio. Gracias a los consejos de esta obra, el lector dará una imagen positiva y creíble de sí mismo, y transmitirá seguridad a su interlocutor en las entrevistas

  • Au sommaire de ce numéro d'automne se retrouve le poète d'origine haïtienne Rodney Saint-Éloi, fondateur de la maison d'édition Mémoire d'encrier et récemment admis à l'Académie des lettres du Québec. Les pages qui lui sont consacrées incluent notamment un autoportrait et un entretien effectué par Dany Laferrière. Lettres québécoises nous propose également un dossier sur l'ANEL (Association nationale des éditeurs de livres), regroupement toujours aussi pertinent près de 25 ans après sa fondation : des enjeux de taille, tels que la question épineuse du droit d'auteur ainsi que les défis de la littérature numérique, y sont abordés. Le numéro renferme de nombreux comptes rendus sur tous les ouvrages qui comptent, autant en roman (les nouveautés de Robert Lalonde ou de Sergio Kokis) qu'en poésie, en essai ou en bande dessinée. La rubrique « premier roman » met en exergue Les Murailles d'Érika Soucy. Complétez votre lecture par un portrait de la maison d'édition Héliotrope, qui fête ses 10 ans.

  • Dans ce numéro : pour la sortie du sublime De rouille et d'os, Nicolas Gendron, sur 6 pages, passe en revue la filmographie du remarquable cinéaste qu'est Jacques Audiard. Huit pages sur Catimini dont un long entretien avec sa réalisatrice, Nathalie Saint-Pierre. Un texte détaillé sur le travail des cinéastes d'animation Quay à l'occasion de l'exposition au MoMA : Quay Brothers : On Deciphering the Pharmacist't Prescription for Lip-Reading Puppets. Dix pages - un texte exclusif - sur les guides de scénarisation. Des analyses de la filmo d'Alain Resnais sous l'angle de son approche théâtrale et des oeuvres Le Torrent et The Master. Aussi, des textes sur les films The End of Time, Amour, Life of Pi, A Late Quartet, À perdre la raison, Après la neige, Avant que mon coeur bascule, Dans la maison, Ésimésac, Frankenweenie, Le Horse Palace, Les Manèges humains, Thérèse Desqueyroux.

  • Dans ce numéro : premier entretien (6 pages) accordé par François Delisle pour son film Le Météore, véritable oeuvre d'art dont les cinéphiles ne peuvent se priver. De fines analyses de 4 pages chacune sur les films Enfance clandestine, Anna Karénine et Beasts of the Southern Wild. Côté documentaire, un entretien de 7 pages avec Marie-Geneviève Chabot pour En attendant le printemps et un texte sur Laylou de Philippe Lesage. À lire également, un texte de 8 pages sur le cinéma de Steven Soderbergh au moment où le talentueux cinéaste parle de retraite... cinématographique. Autres sujets : Marc Béland raconte son expérience sur le film La Cicatrice de Jimmy Larouche et des textes critiques sur No, Barbara, Finissant(e)s, Journal de France, Liaison Royale, La Pirogue, Promised Land, Roche papier ciseaux, Searching for Sugar Man, Zero Dark Thirty.

  • Dans ce numéro : Entretiens en primeur avec Éric Morin (6 pages) et Sophie Desmarais (4 p.) pour le film québécois surprise de l'année 2013, Chasse au Godard d'Abbittibbi + commentaire critique. Entretien avec Danic Champoux (6 p.) pour Autoportrait sans moi, sans doute le meilleur documentaire québécois de 2013. Publié avant les RIDM, ce numéro propose aussi un entretien fleuve avec Roxanne Sayegh et Charlotte Selb, sorte d'état des lieux de l'organisation (8 p.). Aussi, découvrez une fine analyse du film Spring Breakers (4 p.). Également des textes critiques sur : Carré rouge sur fond noir, Le Démantèlement, Grand Central, Tom à la ferme, La Vie d'Adèle chapitres 1 & 2 et L'Autre Maison. Plus la section Critiques et la section Livres.

  • Dans ce numéro : 8 pages sur Miron : un homme revenu d'en dehors du monde (dont un entretien de 6 pages avec le réalisateur Simon Beaulieu), 6 pages sur le documentaire Le Semeur (sortie 9 mai) de Julie Perron (dont un entretien de 5 pages en primeur), un hommage à Philip Seymour Hoffman, 4 pages sur le cinéma de Philippe Garrel à l'occasion de la sortie de La Jalousie, la filmo de Woody Allen revisitée suite aux accusations chocs, 6 pages sur Les Amours d'une blonde de Milos Forman pour dire l'importance de ce film dans l'histoire du cinéma et la première collaboration de Christian Nadeau à la barre de la chronique Philosophie et cinéma. Aussi, des textes sur Miraculum, Quai d'Orsay, Nymphomaniac, etc.

  • En tout, le numéro de printemps des Cahiers de lecture propose trente recensions d'essais québécois parus récemment. Rédigées par des spécialistes, ces comptes-rendus critiques se divisent en trois thèmes, dont le premier s'intitule « L'expérience de la Conquête » et qui analyse entre autres les 2 tomes de Vivre la Conquête écrit par Gaston Deschênes et Denis Vaugeois. On trouvera aussi dans ce numéro la recension d'essais consacrés au pouvoir des images (Les images que nous sommes de Serge Bouchard) ainsi qu'à des ouvrages s'intéressant aux enjeux féministes actuels (Les filles en série de Martine Delvaux).

  • Contrairement aux cinématographies américaine et française, le cinéma québécois s'est rarement intéressé à la comédie politique. Pour son plus récent film, Guibord s'en va-t'en guerre (en couverture), le cinéaste Philippe Falardeau se livre à cet exercice pour le moins nouveau, mêlant la satire et l'ironie à des préoccupations sociales. Ciné-Bulles a rencontré pour nous le réalisateur à l'humour fin qui réussit son pari d'équilibriste dans ce créneau casse-cou du rire réfléchi. Le dossier de ce numéro se consacre au documentaire, recueillant les témoignages de quatre cinéastes et s'intéressant au cycle complet de ce genre de cinéma, de la formation à la diffusion en passant par le financement. Côté critiques, la revue analyse entre autres le film-choc The Tribe de Myroslav Slaboshpytskiy et le deuxième long métrage de Mélanie Laurent, le poignant Respire.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Dès le XIe siècle, la mentalité médiévale éprouve le besoin de s'exprimer à travers une vision élargie de l'univers. Les empires s'écroulent, les états se forment ; l'homme, lui, se cherche. La Croisade lui permet de faire éclater son vieux mode de pensée occidental, et de s'enrichir aux sources mêmes de cet Orient fascinant et mystérieux qu'il était allé combattre. L'art roman cristallise ces tendances dans la décoration des églises. De ses chapiteaux surgissent des bêtes à tête humaine, et des êtres fabuleux, tandis que les murs s'ornent de scènes de l'Écriture et de l'Apocalypse. Cette recherche, cette symbolique, peuvent paraître désordonnées et quelque peu inquiétantes. En fait, à travers son univers imaginaire, le Moyen Âge roman dégage peu à peu un humanisme : dans la pierre, il sculpte sa vision du monde et de l'homme, balancés entre le Bien et le Mal. Comme pour tout l'art occidental, la sculpture des églises romanes du Roussillon transmet cette préoccupation du Moyen Âge. C'est elle, sans doute, qui rend l'homme moderne sensible aux problèmes de l'homme médiéval. Comme lui, il vit dans un univers confus et angoissant, à travers lequel il tente, à son tour, de définir une manière de vivre : l'art roman lui offre l'occasion de méditer sur ce thème.

  • Dès le XIe siècle, la mentalité médiévale éprouve le besoin de s'exprimer à travers une vision élargie de l'univers. Les empires s'écroulent, les états se forment ; l'homme, lui, se cherche. La Croisade lui permet de faire éclater son vieux mode de pensée occidental, et de s'enrichir aux sources mêmes de cet Orient fascinant et mystérieux qu'il était allé combattre. L'art roman cristallise ces tendances dans la décoration des églises. De ses chapiteaux surgissent des bêtes à tête humaine, et des êtres fabuleux, tandis que les murs s'ornent de scènes de l'Écriture et de l'Apocalypse. Cette recherche, cette symbolique, peuvent paraître désordonnées et quelque peu inquiétantes. En fait, à travers son univers imaginaire, le Moyen Âge roman dégage peu à peu un humanisme : dans la pierre, il sculpte sa vision du monde et de l'homme, balancés entre le Bien et le Mal. Comme pour tout l'art occidental, la sculpture des églises romanes du Roussillon transmet cette préoccupation du Moyen Âge. C'est elle, sans doute, qui rend l'homme moderne sensible aux problèmes de l'homme médiéval. Comme lui, il vit dans un univers confus et angoissant, à travers lequel il tente, à son tour, de définir une manière de vivre : l'art roman lui offre l'occasion de méditer sur ce thème.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • There are a wide range of variables for actuaries to consider when calculating a motorist's insurance premium, such as age, gender and type of vehicle. Further to these factors, motorists' rates are subject to experience rating systems, including credibility mechanisms and Bonus Malus systems (BMSs). Actuarial Modelling of Claim Counts presents a comprehensive treatment of the various experience rating systems and their relationships with risk classification. The authors summarize the most recent developments in the field, presenting ratemaking systems, whilst taking into account exogenous information. The text: Offers the first self-contained, practical approach to a priori and a posteriori ratemaking in motor insurance. Discusses the issues of claim frequency and claim severity, multi-event systems, and the combinations of deductibles and BMSs. Introduces recent developments in actuarial science and exploits the generalised linear model and generalised linear mixed model to achieve risk classification. Presents credibility mechanisms as refinements of commercial BMSs. Provides practical applications with real data sets processed with SAS software. Actuarial Modelling of Claim Counts is essential reading for students in actuarial science, as well as practicing and academic actuaries. It is also ideally suited for professionals involved in the insurance industry, applied mathematicians, quantitative economists, financial engineers and statisticians.

empty