• L'objet primordial de la psychiatrie est la folie et le délire est la notion centrale dans la conception de la folie que celle-ci soit qualifiée de « psychose », de « schizophrénie » ou d'un autre terme. Le délire contient la folie, il est au centre de la folie. Mais sa définition a toujours été problématique. Reconnaître le délire semble facile mais dépend toutefois d'un savoir intuitif. Dès qu'on interroge les fondements de ce concept, cette notion se révèle très complexe, voire impossible à définir de manière précise.

  • Jacques Schotte (1928 - 2007), psychiatre, psychanalyste, fondateur de l´École belge de psychanalyse, est un penseur qui a bouleversé le paysage de la psychiatrie. Pourtant, son enseignement n´a pas eu, au sein même du milieu psychiatrique, la reconnaissance qu´il mérite. Ce livre relate avec minutie les étapes du projet anthropopsychiatrique de Jacques Schotte qui rend à jamais caduque toute tentation néo-positiviste. En conjuguant la psychiatrie avec la philosophie et la psychanalyse, Schotte revient aux fondements anthropologiques de la psychiatrie qui trouve ou retrouve la spécificité qu´elle avait oubliée. En rapprochant la nosographie d´un modèle philosophique, l´impressionnant parcours de Jacques Schotte et ses nombreuses rencontres (Maldiney, Binswanger, R. Kuhn, Lacan, Tosquelles...) permettent de travailler le champ psychiatrique de manière radicalement renouvelée entre humanité, science et logique. Le projet de cet ouvrage est de retrouver la cohérence de la pensée de Schotte et de prolonger son enseignement par d´autres lectures qui permettent de souligner toute l´importance d´une psychiatrie anthropologique.

empty