• La guerre d'Algérie a duré plus de huit ans. Elle a entraîné la chute d'une République, la sécession de quinze départements et l'exode de plus d'un million de Français d'Algérie. Elle a aussi causé la mort de centaines de milliers de personnes. Plus de 2000 ouvrages ont été écrits à ce jour sur cet événement historique majeur. Mais personne n'avait encore songé, semble-t-il, à s'attaquer au travail de bénédictin que représente la mise au point d'un dictionnaire historique et biographique de la guerre d'Algérie. Jean-Louis Gérard a relevé ce défi. L'ouvrage qu'il nous propose aujourd'hui est l'aboutissement de plusieurs années de recherches menées aussi bien dans les bibliothèques publiques que dans les archives privées et à travers de multiples échanges de correspondances avec des personnalités de tous bords. Résultat de ce travail d'érudit : près de 900 entrées - ou articles - qui décrivent avec précision et concision les acteurs, les faits, les objectifs de guerre et les structures politico-administratives de tous les camps en présence. À sa manière, près de quarante ans après la fin des combats, ce dictionnaire ouvre la voie d'une approche globale de la première guerre d'Algérie.

  • Ce sont les perversions sous toutes ses formes qui sont ici analysées : perversions sexuelles, mais aussi par extension, tout mode de jouissance - perversion morale ou narcissique - reposant sur la souffrance et l'instrumentation de l'autre. La troisième édition de cette synthèse met à jour les conceptions de chaque perversion, notamment des "nouvelles perversions" , et intégre les débats sur les rapports entre pathologie psychiatrique et comportements sexuellement déviants, du fait de la parution prochaine du nouveau DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux).

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Chaque pièce d'Armand Gatti, intervenant sans ménagement dans les passions de notre actualité, est un événement, encensé, critiqué, parfois interdit. A suivre l'auteur dans son travail et ses espérances révolutionnaires, on s'aperçoit de l'ampleur et de la solidité d'un cycle de création dramatique qui est loin d'être clos, mais impose aujourd'hui ses exigences et ses défis. Refusant de subir les interdits commerciaux et politiques en France, censuré au T.N.P. par le gouvernement pour "La passion du général Franco", Gatti travaille actuellement à l'étranger. Cette contrainte est aussi source d'enrichissement. Notre voyageur a réalisé pour la télévision de Stuttgart son troisième film ("Le passage de l'Ebre"). Il se prépare à monter des "dramatiques" pour les chaînes T.V. d'Allemagne (Est et Ouest), ainsi qu'une pièce sur Rosa Luxemburg ("Qu'as-tu vu Rosa ?") pour des théâtres allemands. Dans l'essai qu'ils présentent ici, Gérard Gozlan et Jean-Louis Pays veulent fournir les données d'un itinéraire exemplaire qui, à ce jour comprend au moins vingt-deux pièces, trois films, une dizaine de scénarios, quatre livres (reportages, biographies) et d'innombrables articles.

  • Chaque pièce d'Armand Gatti, intervenant sans ménagement dans les passions de notre actualité, est un événement, encensé, critiqué, parfois interdit. A suivre l'auteur dans son travail et ses espérances révolutionnaires, on s'aperçoit de l'ampleur et de la solidité d'un cycle de création dramatique qui est loin d'être clos, mais impose aujourd'hui ses exigences et ses défis. Refusant de subir les interdits commerciaux et politiques en France, censuré au T.N.P. par le gouvernement pour "La passion du général Franco", Gatti travaille actuellement à l'étranger. Cette contrainte est aussi source d'enrichissement. Notre voyageur a réalisé pour la télévision de Stuttgart son troisième film ("Le passage de l'Ebre"). Il se prépare à monter des "dramatiques" pour les chaînes T.V. d'Allemagne (Est et Ouest), ainsi qu'une pièce sur Rosa Luxemburg ("Qu'as-tu vu Rosa ?") pour des théâtres allemands. Dans l'essai qu'ils présentent ici, Gérard Gozlan et Jean-Louis Pays veulent fournir les données d'un itinéraire exemplaire qui, à ce jour comprend au moins vingt-deux pièces, trois films, une dizaine de scénarios, quatre livres (reportages, biographies) et d'innombrables articles.

  • Imaginez un instant que vous pesiez 172 kg... soit 90 kg de trop. Lacer vos chaussures, escalader votre baignoire ou, tout bêtement, faire cinquante mètres à pied : autant de problèmes. Cette fois-ci, bon sang de bonsoir, vous êtes décidé à les perdre - et définitivement - ces satanés kilos ! Mais voilà que, tout à coup, vous vous inquiétez : c'est plus de la moitié de votre substance qui doit disparaître. Oui, mais quelle moitié ? Comment pouvez-vous être sûr qu'au bout du compte vous serez encore vous-même ? Maigrir, c'est, d'une certaine façon, prendre le risque de se transformer en quelqu'un d'autre. Quelqu'un d'autre qui, forcément, aura un point de vue différent sur les choses de la vie et que les autres regarderont d'un autre oeil. Et ça fait peur. Si peur que la plupart de ceux et de celles qui essaient de maigrir s'empressent d'y renoncer, afin d'échapper à cette terrible remise en question. Jean-Louis Yaïch a passé le plus clair de son temps à perdre puis à reprendre des kilos par centaine. Aujourd'hui, il est à bout. Il fait appel à un médecin psychiatre spécialiste du comportement alimentaire. C'est l'histoire de leur aventure commune qu'ils nous relatent tous deux par le menu. Une aventure parsemée d'angoisses, tissée de batailles incertaines et de fragiles victoires. Rassurez-vous : les kilos seront perdus. Et, dans le même temps, Jean-Louis Yaïch aura trouvé sa vraie mesure. Ce journal à quatre mains se lit d'une traite, comme un roman. Livre fort, bouleversant, souvent drôle de surcroît, dans lequel se reconnaîtront tous ceux, toutes celles (le Dr Apfeldorfer, dans ses interventions, parle de nombreuses femmes au vécu comparable - que leur problème soit de perdre 5 ou 50 kilos) qui entretiennent un rapport difficile avec la nourriture.

  • La psychocriminologie est l'étude des faits criminels. Elle vise à comprendre, prévenir et traiter toutes les situations de violences et de crimes. Cet ouvrage dessine le paysage théorique, pratique et institutionnel de la psychocriminologie. Un vademecum complet qui traite tous les aspects psy, médicaux, juridiques et sociaux du domaine.Tous les textes ont été révisés et mis à jour par les auteurs à l'occasion de cette nouvelle édition.

empty