• Un commandant de cercle, pas plus méchant qu'un autre, réclame à Mélédouman sa carte d'identité. Cela pourrait être l'occasion d'un récit banal, comme on en lit souvent. Mais Adiaffi dépasse l'anecdote, atteint au mythe et, dans une prose parfois éblouissante, écrit la tragédie de l'Afrique à la recherche de son âme. Avec La Carte d'identité, la littérature africaine est véritablement parcourue d'un frisson nouveau.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce vaste roman poème à l'étonnante variété met en scène la vie et les luttes d'une jeune République africaine victime de la trahison d'un jumeau. C'est au cours de l'histoire du peuple d'Assiéliédougou que Silence, on développe entraîne le lecteur, une histoire qui se noue entre l'affirmation puissante de la religion animiste et ses grands mythes et l'anticipation audacieuse d'un avenir créateur.
    Très fortement différenciés, les personnages sont issus de toutes les couches d'Assiéliédougou : du paysan à l'étudiant, de l'intellectuel à la prostituée, du pilier de cabaret au Président dictateur, ils font tour à tour penser, rêver, rire, s'indigner, frémir ou espérer - avec chacun d'eux s'anime l'enjeu central de Silence, on développe : le citoyen, la citoyenne face à son destin, à sa responsabilité, à sa liberté, au combat quotidien pour la vie et la démocratie, face à l'amour, à son histoire et à l'Histoire, à l'heure où les Indépendances font le trottoir.
    Les lecteurs d'Adiaffi retrouveront, orchestrés à une nouvelle échelle, amplifiés dans un élan total d'approfondissement qui fait éclater les normes traditionnelles, la vigueur critique, le sens du comique et le pathétique aigu déjà à l'ouvre dans son premier roman La Carte d'identité, les fulgurantes images et le jaillissement poétique qui éblouissent dans D'éclairs et de foudres; enfin, cette ardente foi unique en l'homme, malgré les accidents de l'Histoire, qui justifie le titre d'ensemble de l'ouvre d'Adiaffi : Assanou Atin, La Piste de la Libération. Mais avec cette grande nouveauté dans Silence, on développe : l'avènement des femmes à un rôle historique majeur - qu'accompagne dans le roman l'histoire d'amour exceptionnelle de deux être exceptionnels. Un beau grand livre, qui défriche et ensemence les consciences modernes envahies de désespoir.

empty