• Un sentiment se répend : celui d'une humanité avançant sans réagir vers une catastrophe écologique globale qui va compromettre la vie sur terre. Une question se pose : comment comprendre la déconnexion entre ces sentiments de désespoir et d'impuissance, et la poursuite de modes de vie paraissant les ignorer ? La psychanalyse a introduit dans la première moitié du XXe siècle, dans les sociétés occidentales, l'idée d'un Inconscient agissant. Elle a développé quelques moyens d'en modifier les effets dans les souffrances des individus.

  • Ce livre propose un modèle de fonctionnement psychique basé sur trois principes. La place centrale attribuée au non-différencié, à l'informe et aux fonctionnements transitionnels qui en sont le prolongement, comme source vivante de l'adaptabilité de notre psyché aux évolutions du phénomène humain. Un principe de co-émergence, à partir de ce fond non-différencié du psychisme et de son environnement, l'un ne pouvant se penser séparément de l'autre. Et une succession de ces co-émergences produisant une pluralité de configurations psychiques et de différenciations dedans/dehors qui constituent le Soi Disséminé.

  • La démarche de Jean-Paul Matot traque les racines du sentiment d'exister dans l'après-coup des destins d'existences individuelles ou de figures publiques, et c'est par là qu'elle tire la force de son pouvoir de reconstruction. Elle part de la pathologie ou des difficultés d'être pour raisonner sur la normalité. Une grande place faite au travail du négatif nous fait sentir la dimension de combat à soutenir sans relâche pour préserver et garder intact, tout au long de notre vie, ce si fragile et pourtant si nécessaire sentiment d'exister.

empty