• En novembre 1942, après l'invasion de la zone dite « libre » par la Wehrmacht, Jean-Pierre Rozan commet son premier acte de rébellion en refusant d'obéir à un ordre paternel. Il a dix-huit ans. À partir de là, il assume son destin d'homme. Ses engagements successifs l'entraînent d'abord dans des actions de résistance clandestine et, dès la Libération, dans des combats à visage découvert. Les postes tenus et les responsabilités confiées lui ont fait connaître, en trois ans, des moments exceptionnels. Jean-Pierre Rozan, qui dirige aujourd'hui un groupe d'entreprises, nous raconte ses aventures comme une simple péripétie de jeunesse, évoquant avec pudeur les situations douloureuses qui ont jalonné son parcours. Ce récit fascinant échappe à toute grandiloquence et l'extravagance des événements y prend le pas sur le drame sous-jacent. Et cela donne un livre très fort.

empty