• À l'aube de la Seconde Guerre mondiale, Pierrot vit à Paris avec ses parents, ignorant tout des nazis. Devenu orphelin, il est envoyé chez sa tante, en Allemagne, dans une maison au sommet d'une montagne.
    Ce n'est pas une maison ordinaire. Le Berghof est la résidence d'Adolf Hitler. Pierrot va découvrir là un autre monde, fascinant et monstrueux.
    Dix ans après Le garçon en pyjama rayé, qui a bouleversé des millions de lecteurs dans le monde, John Boyne nous raconte le destin troublant d'un autre garçon face à l'horreur nazie.

  • 28 juillet 1914. Le jour où la guerre éclate, le père d'Alfie promet qu'il ne s'engagera pas. Et rompt sa promesse le lendemain. Quatre ans plus tard, Alfie ignore où il se trouve. Est-il en mission secrète comme le prétend sa mère ? Alfie veut retrouver son père. La Première Guerre mondiale vue à travers le regard d'un enfant. Une aventure poignante, par l'auteur du Garçon en pyjama rayé.

  • Tout est normal chez la famille Chevreau. Ennuyeux, respectables et fiers de l'être, Alistair et Éléonore Chevreau ont horreur de tout ce qui est différent. Or quand leur troisième enfant Barnabé vient au monde, il faut se rendre à l'évidence : leur fils est tout sauf normal. À la grande honte de ses parents, Barnabé défie les lois de la gravité : il vole ! C'en est trop pour Éléonore et Alistair, qui prennent un jour une terrible décision...

  • La Maison Ipatiev

    John Boyne

    À Kashin, petit village russe, Georgy Jachmenev, 16 ans, sauve la vie du tsar au péril de la sienne. Le destin du jeune paysan s'en trouve aussitôt bouleversée.
    Nicolas II le fait venir à Saint-Pétersbourg, où il est admis dans la Leib-Garde de sa Majesté, avec pour mission de veiller sur le tsarévitch Alexei.
    Secrètement amoureux de la grande duchesse Anastasia, il suivra les Romanov jusqu'à Ekaterinenbourg, où il sera le témoin impuissant du massacre.
    Londres, quelque soixante ans plus tard. Bibliothécaire retraité, Georgy revoit sa vie défiler au chevet de Zoïa, son épouse bien aimée qui se meurt d'un cancer, lasse des épreuves supportées depuis la révolution d'Octobre : l'exil, l'émigration, la mort brutale de leur fille unique et ce sentiment de culpabilité, qui ronge, dit-on, les rescapés des grandes catastrophes...
    Alternant passé et présent, l'auteur fait revivre le faste de la cour, la violence de la Révolution d'octobre, et s'attache au destin d'un couple soudé par un amour indéfectible mais replié sur son secret...

  • 1919, Dans une Angleterre qui se remet à peine du traumatisme de la Première Guerre mondiale

empty