• En octobre 1965 à Buenos Aires, Jorge Luis Borges donne quatre conférences sur l'histoire du tango devant un groupe d'admirateurs et d'amis. L'un d'eux les enregistre secrètement, mais les bandes sonores ne sont retrouvées que quarante ans plus tard. En 2013, Maria Kodama, la veuve de l'auteur, certifie leur authenticité et en autorise la transcription et la publication.
    Dans chaque conférence, Borges, avec humour et poésie, n'hésite pas à réciter ni à chanter des tangos, tout en déployant son incroyable érudition sur la culture de
    Buenos Aires et sur la formation de l'Argentine moderne. Le souvenir, le savoir et l'émotion vive se conjuguent souvent dans ses paroles et font de ce livre un ouvrage exceptionnel qui ravira les lecteurs de Borges comme les amateurs de tango.

  • Presque tous les recueils de Borges contiennent au moins un poème d'amour. Cette flamme - obscure merveille -, qui n'allume en général que quelques lignes à la fin du poème peut passer inaperçue. Après le recensement de thèmes qui lui sont chers, il lève la voix brièvement comme s'il proférait une sentence. Le lecteur fait halte sur ces mots qui s'écrivent simplement, de manière douloureuse et à la fois heureuse. Le bonheur est-il douloureux ? Borges nous donne à comprendre que, déchiré et heureux, il souffre d'amour comme tous les hommes."
    Silvia Baron Supervielle.

  • Deux mille ans de latinité nous précèdent. Et pourtant, nul ouvrage n'avait encore, à ce jour, fait le point sur ce formidable héritage qui constitue toujours le fond majeur de notre culture, de nos moeurs et de notre histoire. Cette étrange lacune est désormais comblée. Voici, réunie par Georges Duby, une pléiade d'auteurs, Jorge Luis Borgès, René-Jean Dupuy, Umberto Eco, Dominique Fernandez, et de spécialistes, qui ont entrepris de se demander dans quelle mesure, à l'aube de l'an 2000, nous demeurons des Latins, dans nos modes de pensée et de vivre, dans nos croyances et nos idéaux. De l'opéra au café, des alcôves de Don Juan au machisme moderne, d'une hacienda mexicaine au TGV, de Don Quichotte à Fellini, du Vatican au traité de Rome de 1956 sur la CEE, de Virgile à Picasso et Camus, de Cicéron à Maurras et de Robespierre à Jack Lang, du microcosme d'une place du Midi à l'univers Berlusconi, voici le monde d'hier à aujourd'hui, "version latine".

empty