• La finance fonctionne aujourd'hui en vase clos, au
    service avant tout de ses propres intérêts. Or les banques
    sont censées répondre aux besoins des sociétés. 
    De financer des projets et de gérer les risques : comment
    a-t-on pu oublier ainsi l'essentiel ? Pourquoi les États servent-
    il aussi docilement les intérêts du secteur financier ?
    Pareilles questions échappent au débat démocratique
    car le jargon qui règne dans ces milieux les rend inintelligibles
    aux citoyens. L'essai de Laurence Scialom
    ambitionne de démystifier la finance et de permettre
    une réflexion autonome de chacun sur ces interrogations.
    Il renforce les capacités d'autodéfense de nos économies
    face à une finance souvent devenue prédatrice : cessons
    de nourrir l'ogre !
    En appliquant les réformes esquissées dans cet ouvrage,
    nous parviendrions à considérer la finance avec lucidité
    et à la remettre à sa juste place.
    Laurence Scialom est professeure à l'Université
    Paris Nanterre. Elle est membre du
    conseil scientifique de l'Autorité de contrôle
    prudentiel et de résolution (ACPR) et de la
    commission consultative épargnants de
    l'Autorité des marchés financiers (AMF),
    responsable du pôle régulation financière
    du think tank Terra Nova et membre qualifiée
    de l'ONG Finance Watch.

empty